Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Articles de la catégorie 'Allergène'

Aucune catégorie

Royaume-Uni : Un quart des personnes souffrant d’allergies alimentaires ont des réactions lorsqu’elles mangent à l’extérieur

30
avr
Aucun commentaire
Classé dans Allergène, Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

« Un quart des personnes souffrant d’allergies alimentaires ont des réactions lorsqu’elles mangent à l’extérieur », source Food Standards Agency (FSA), dernière mise à jour du 28 avril 2016.

Une enquête menée par la FSA et Allergy UK a montré qu’il y a eu des améliorations pour les personnes souffrant d’allergies puisque les nouvelles règles d’étiquetage sont entrées en vigueur, mais il reste encore à faire.

L’enquête a révélé qu’une personne sur quatre a eu une réaction tout en mangeant dans un restaurant ou un café depuis la nouvelle législation sur l’étiquetage des allergènes existant depuis un an. Elle a également constaté que près d’une personne sur cinq (19%) de ces réactions allergiques ont donné lieu à une visite à l’hôpital.

menu_allergènes

Carte d’un restaurant de Lecce dans les Pouilles

La législation sur l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires est entrée en vigueur en décembre 2014*, et cela signifie que les entreprises alimentaires doivent fournir des informations aux consommateurs sur les 14 allergènes. Cela va des allergènes les plus courants, tels que l’arachide et le gluten, aux déclencheurs moins bien connus pour de réactions allergiques telles que la moutarde et le céleri. Environ 2 millions de personnes au Royaume-Uni souffrent d’allergies, dont 2% d’adultes et 8% d’enfants.

L’enquête, qui a été réalisée à l’occasion de la Allergy Awareness Week 2016 ou semaine de la sensibilisation aux allergies 2016, a constaté que dans l’ensemble 83% des répondants ont remarqué une augmentation des mesures visant à rendre la vie plus facile pour les consommateurs allergiques – dont des menus comportant une information sur les allergènes, et le personnel vérifiant activement l’information alimentaire avec la cuisine. Plus de la moitié des consommateurs allergiques (58%) ont déclaré que leur expérience globale de manger à l’extérieur s’est améliorée ; seuls 6% ont dit qu’elle avait empiré. En conséquence, une proportion similaire (52%) dit qu’elle se sent maintenant plus confiant de manger à l’extérieur qu’avant que la législation soit introduite.

Cependant, les personnes souffrant d’allergies rapportent encore un certain nombre de problèmes lorsqu’elles mangent à l’extérieur. Plus des deux tiers (69%) ont fait l’expérience de personnel ne comprenant pas la gravité d’une allergie, et avec quelle facilité une erreur peut provoquer une réaction. Un nombre similaire (68%) ont constaté que le personnel avait un manque de connaissance de ce qui est sur le menu ou dans les aliments – avec du personnel confondant les œufs avec les produits laitiers, ou en supposant que le client demandait sans gluten plutôt que d’éviter le lupin (une céréale couramment utilisée à la place du blé). Plus de la moitié des consommateurs allergiques (56%) ont dit qu’on leur faisait sentir cela comme un inconvénient en raison de leur allergie.

Au total, environ un tiers des personnes souffrant d’une allergie alimentaire ont subi une réaction durant la dernière année en mangeant à l’extérieur de la maison. Pour la grande majorité d’entre elles (25%), cela a eu lieu dans un restaurant ou un café, avec 9% dans le cas d’aliments ou de plats à emporter. Dans la plupart des cas (88%), la réaction est auto-traitée, avec 19% des réactions aboutissant à une visite à l’hôpital.

* En France, le Décret n°2015-447 du 17 avril 2015 relatif à l’information des consommateurs sur les allergènes et les denrées alimentaires non préemballées est paru le 19 avril 2015. Si même la réglementation est en retard, que dire des cafés, restaurants et autres commerces de bouche …

Par ailleurs, en France, on apprend le 29 avril 2016 qu’En septembre, le conseil municipal de La Madeleine modifiait son règlement de cantine scolaire et imposait, pour les enfants allergiques, le certificat d’un spécialiste. Abusif ? L’opposition a sollicité la préfecture, qui vient de rendre un avis très nuancé. A lire …

Rappel par Auchan de chiffonnade de mortadelle 80g pour cause d’une erreur d’étiquetage sur la présence d’allergène

15
avr
Aucun commentaire
Classé dans Allergène, Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Non classé, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments.

Jamais deux sans trois pourrait-on dire avec ce rappel annoncé par Auchan le 15 avril 2016 :

132157Suite à une erreur d’étiquetage, la société CORTE DEL GUSTO procède au rappel du produit AUCHAN LE CHARCUTIER Chiffonnade de mortadelle. Certaines barquettes de chiffonnade de mortadelle contiennent de la chiffonnade de rosette. De ce fait, l’allergène LAIT de la rosette n’est pas mentionné sur l’étiquette.

  • Produit : Chiffonnade de mortadelle 80 g
  • Marque : Auchan Le Charcutier
  • EAN : 3596710408986
  • Lot : Tous
  • DLC : Toutes

L’ensemble des produits sont retirés de la commercialisation, cependant certains de ces produits ont été commercialisés avant la mesure de retrait.

Il est recommandé aux personnes ayant fait l’acquisition de ce produit et présentant une allergie au LAIT, de ne pas le consommer et de le ramener à l’accueil du magasin Auchan où il leur sera remboursé.

L’ingestion de LAIT par un consommateur sensible peut entrainer des réactions allergiques graves. Les personnes qui auraient consommé le produit mentionné et qui présenteraient une réaction allergique, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.

NB : Pour mémoire et pour les mêmes raisons, Auchan avait rappelé le produit AUCHAN LE CHARCUTIER Chiffonnade de jambon cuit aux herbes, le 4 avril 2016.

Rappel par Lidl de gaufrettes chocolat & noisettes Sondey pour cause de non présence d’allergène sur l’étiquetage

10
avr
Aucun commentaire
Classé dans Allergène, Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

Rappel produit SONDEY Gaufrettes Chocolat & Noisettes Le site rappel produits signale le rappel du produit SONDEY gaufrettes chocolat & noisettes.

  • Produit rappelé par : Société POULT
  • Secteur : Produits alimentaires – Boissons
  • Marque : SONDEY
  • Produit : Gaufrettes Chocolat & Noisettes
  • Poids : 160 g
  • Motif du rappel : Présence d’amande ou de fruits à coque non mentionnée sur l’étiquetage
  • Modalités du rappel : En cas d’allergie aux amandes ou aux fruits à coque et aux allergènes déjà ciités sur l’emballage, rapporter son produit en magasin pour un remboursement.

NB : La marque Sondey est, me semble-t-il, une marque de Lidl, mais il n’y a pas d’information sur le site de Lidl France sur ce rappel … étonnant non ?

Rappel par Lovechock de barres de chocolat noir au éclats de fèves de cacao pour cause de non présence d’allergène sur l’étiquetage

9
avr
Aucun commentaire
Classé dans Allergène, Contamination, Curiosité, Environnement, Hygiène, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

Lu sur le site Internet de Lovechock, « Fait à la main avec beaucoup d’amour, Lovechock est produit à partir du meilleur cacao cru biologique de l’Equateur. Lovechock utilise des fèves de cacao non torréfiées mais moulues à froid. Ainsi, le chocolat Lovechock est une source naturelle de flavonoïdes et de ‘composants d’amour’ : des composants, qui évoquent un sentiment tendre et joyeux. »

12931290_10154008132863363_4688511581508551618_nAprès ce bla-bla-bla marketing tendance nature et bio, revenons à des choses plus sérieuses, comme le « rappel du produit LOVECHOCK barre chocolat noir / éclats de fèves de cacao » :

Sur la page d’accueil du site de l’entreprise, le rappel est signalé, ce qui est rare …

  • Produit rappelé par : LOVECHOCK
  • Marque : LOVECHOCK
  • Produit : Barre Chocolat Noir / Eclats de Fèves de Cacao
  • Article numéro: 604-13603
  • DLUO : 20-01-2017
  • N° lot / N° série : N° lot:
  • HP150200 (sur le film transparent intérieur)
  • HV150200 (sur l’autocollant de l’emballage en carton)
  • Poids : 40G
  • Motif du rappel : Des morceaux entiers de noix de pécan ont été ajoutés lors de la fabrication de ce produit
  • Risque : En cas d’allergie aux noix
  • Modalités du rappel : Retourner le produit dans son magasin d’achat pour un remboursement

NB : La question que je me pose est comment du cacao cru est-il réalisable sans la présence de Salmonella, puisque la torréfaction des fèves de cacao est l’étape de destruction des micro-organismes dangereux ?

Si quelqu’un à la réponse, je suis preneur …mais évitez, svp, les réponses du style, ce sont les ‘composants d’amour’ qui tuent les pathogènes …

Enfin, ce rappel fait suite à une notification d’alerte par les Pays-Bas, référence 2016.0404, noix de pécan non déclarées dans des barres de chocolat des Pays-Bas. Alerte notifiée par les Pays-Bas. Distribution France, Allemagne, Luxembourg, Belgique.

Ronde des rappels, semaine 14 de 2016

8
avr
Aucun commentaire
Classé dans Allergène, Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Non classé, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

RASFF-LogoCommencées avec la « Ronde des rappels : semaine 49 » de 2009, les notifications des produits cités ne prétendent pas à l’exhaustivité dans la mesure il n’est pas possible d’avoir accès à toutes les sources permettant d’identifier le retrait/rappel d’un produit. Les informations recueillies ci-après concernent les denrées alimentaires ou les aliments pour animaux de France ou distribués en France. Elles sont issues du portail RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed ou Réseau d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux). Pour des raisons inconnues, la plupart des informations diffusées ne sont pas relayées par les autorités françaises auprès des consommateurs …

  • Référence RASFF 2016.0424, composant non autorisé d’un nouvel aliment agmatine sulphate dans un complément alimentaire des Etats-Unis. Notification de suivi par la Pologne. Distribution France, Pologne, Autriche, Espagne, Royaume-Uni.
  • Référence RASFF 2016.0421, tébuconazole (0,64 mg/kg) et substance non autorisée carbendazime (0,71 mg/kg) dans des mangues du Pérou. Alerte notifiée par les Pays-Bas. Distribution France, Allemagne, Pays-Bas.
  • Référence RASFF 2016.0416, norovirus dans des huîtres vivantes (Crassostrea gigas) de France. Notification d’information pour attention de l’Italie. Produit présumé ne plus être sur le marché.
  • Référence RASFF 2016.0413, morceaux de plastique dans des morceaux en dés de poulets rôtis congelés de Pologne. Alerte notifiée par la France. Distribution Andorre, Belgique, France.
  • Référence RASFF 2016.0407, mise sur le marché non autorisée de viande de cheval du Danemark. Information pour suivi notifiée par le Danemark. Distribution France, Belgique.
  • Référence RASFF 2016.0404, noix de pécan non déclarées dans des barres de chocolat des Pays-Bas. Alerte notifiée par les Pays-Bas. Distribution France, Allemagne, Luxembourg, Belgique.
  • Référence RASFF 2016.0401, lait non déclaré (< 20 à plus de 110 mg/kg) dans des cookies avec des pépites de chocolat du Danemark. Alerte notifiée par le Danemark. Distribution Andorre, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, République Tchèque, Egypte, Estonie, France, Allemagne, Grèce, Hong Kong, Hongrie, Irlande, Italie, Japon, Kazakhstan, Liban, Lituanie, Malte, Moldavie, Pays-Bas, Nouvelle Zélande, Norvège, Oman, Pologne, Qatar, Roumanie, Arabie Saoudite, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, Taiwan, Turquie, Ukraine, Emirats Arabes Unis, Royaume-Uni. L’entreprise Jacobsen Bakery Limited a rappelé des cookies de ce type au Danemark le 1er avril 2016.
  • Référence RASFF 2016.0398, risque du casse de bouteilles de bière de Belgique ; Alerte notifiée par les Pays-Bas. Distribution France, Belgique, Pays-Bas, Royaume-Uni.
  • Référence RASFF 2016.0391, norovirus (GII) dans des huîtres vivantes (Crassostrea gigas) de France. Notification d’information pour attention de l’Italie. Produit présumé ne plus être sur le marché.