Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Articles de la catégorie 'Allergène'

Pas de catégorie

Rappel de salade italienne 230g de chez Auchan pour cause de présence d’allergène non mentionné sur l’étiquetage

21
nov
Aucun commentaire
Classé dans Allergène, Contamination, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

salade_italienneLa société AUCHAN procède au rappel du produit Auchan salade italienne 230g vendu en libre service. EAN : 3596710398454

Certains produits SALADE ITALIENNE comportent à l’intérieur une vinaigrette à l’huile de noix à la place d’une vinaigrette au vinaigre balsamique. De ce fait, l’allergène NOIX peut être présent dans le produit mais il n’est pas mentionné sur l’étiquette.

  • AUCHAN SALADE ITALIENNE 230G
  • EAN : 3596710398454
  • DLC : 22/11/14

L’ensemble du lot est retiré de la commercialisation, cependant certains de ces produits ont été commercialisés avant la mesure de retrait. Il est recommandé aux clients ayant fait l’acquisition de ce produit et présentant une allergie aux noix, de ne pas le consommer et de le ramener à l’accueil du magasin Auchan où il leur sera remboursé.

Le numéro de téléphone suivant est à la disposition des clients qui auraient des questions complémentaires : 06.19.32.71.77.

Food Standards Agency : Enquête sur l’étiquetage des allergènes et la mention « peut contenir »

5
nov
Aucun commentaire
Classé dans Allergène, Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments.

« Enquête sur l’étiquetage qui comporte la mention « peut contenir », mise à jour de la FSA du 4 novembre 2014.

La Food Standards Agency a publié une enquête instantanée à l’échelle nationale sur les aliments transformés préemballés avec et sans étiquetage informatif sur les allergènes.

L’enquête visait à fournir une meilleure compréhension sur l’étiquetage informatif sur les allergènes dans les aliments transformés préemballés au Royaume-Uni et lorsque l’étiquetage est lié au taux d’allergène présent en raison de la contamination croisée.

labelcheckingfL’enquête a examiné le taux de lait, de gluten, d’arachide et de noisettes dans les produits qui ont été étiquetés avec des phrases comme « peut contenir X » ou « ne convient pas à quelqu’un avec une allergie à X ». Il a été également prélevé des produits sans ce type d’étiquetage d’information. Au total, l’enquête a prélevée 1 016 échantillons dans 12 catégories de produits différents.

Sarah Hardy Food Allergy Research Manager à la FSA a déclaré : « Les résultats de l’enquête suggèrent que la contamination croisée pour ces quatre allergènes, est bien maîtrisée par les fabricants. En fait, la contamination croisée par des allergènes non déclarés au Royaume-Uni est plus faible que celle observée dans d’autres pays. »

« Toutefois, les fabricants doivent revoir régulièrement leur évaluation des risques et l’application d’un étiquetage de précaution des allergènes afin de s’assurer que les personnes souffrant d’allergies soient protégées sans restreindre inutilement leur choix. Nous recommandons que les consommateurs devraient continuer à reconnaître l’importance de l’étiquetage de précaution des allergènes et ils ne doivent pas se mettre en danger en l’ignorant. »

« Le nombre d’échantillons avec étiquetage informatif mais sans noisette ou arachide détectable était juste en dessous de 50%. Seuls le gluten et le lait étaient présents comme contamination croisée sans étiquetage informatif. Toutefois, les taux retrouvés dans les produits étaient faibles et donc la FSA n’a pas jugé que cela représentait un risque pour les personnes souffrant d’allergies. »

Une grande variété de déclarations différentes est utilisée parmi les catégories de produits. L’étiquetage informatif le plus fréquemment utilisé était « peut contenir des traces » dans 38% des produits. Alors que l’enquête a révélé une grande variété d’étiquetage d’information sur la présence d’allergènes, et seuls 28% des produits ont suivi les conseils de la FSA dans l’utilisation d’une phraséologie spécifique qui conseille « peut contenir X » ou « ne convient pas à quelqu’un avec une allergie à X ». Ces deux situations ont été retrouvées respectivement sur 20,6% et 7,2% de produits.

Le rapport complet de l’enquête sur l’étiquetage informatif sur les types d’allergènes et les allergènes contenus des aliments transformés est ici.

Irlande : Tous les secteurs alimentaires sont concernés par le nouvel étiquetage des allergènes, selon le ministre de la santé

4
nov
Aucun commentaire
Classé dans Allergène, Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

« Le ministre de la santé d’Irlande annonce que 14 allergènes alimentaires doivent être étiquetés sur les aliments en vrac en vertu d’une nouvelle loi », source FSAI du 3 novembre 2014.

La Food Safety Authority of Ireland (FSAI) rapporte dans un communiqué que « Le ministre de la santé, Leo Varadkar, a introduit la nouvelle loi exigeant que les allergènes spécifiques, comprenant arachides, gluten, crustacés et produits laitiers, etc., doivent être clairement étiquetés sur tous les aliments en vrac à partir de ce mois de décembre.

AllergiesAlimentairesC’est un développement important pour les personnes souffrant d’allergies alimentaires les plus courantes et cela entrera en vigueur à partir du 13 décembre, comme l’exige la réglementation de l’UE. Le ministre Varadkar a signé un décret pour adopter la nouvelle loi et des mesures similaires en cours vont être signées en Europe.

Le règlement de l’UE couvre les aliments vendus en vrac dans les magasins aux aliments vendus dans les restaurants, pubs, plats à emporter, restauration collective, stands d’aliments, ainsi que les aliments qui sont livrés.

Le ministre Varadkar a déclaré : « Ceci est une mesure importante pour les personnes qui souffrent d’allergies à certains produits alimentaires les plus courants. Bien que les allergènes doivent déjà être déclarés sur les denrées alimentaires préemballées, il n’y avait pas une telle exigence pour les produits en vrac ou non préemballées. L’impact des allergènes sur les malades peut aller de l’irritation, à une réaction potentiellement mortelle. »

La liste complète des allergènes est ici.

En France, malheureusement, cela fait bien longtemps que le ministère de la santé ne décide plus de grand chose en matière de sécurité des aliments, et donc il n’y a rien à attendre pour les consommateurs de ce côté là.

Chez nous, on s’orienterait vers une information orale des consommateurs dans la restauration commerciale, et c’est la DGCCRF qui devrait mettre en œuvre le décret attendu d’application, cherchez l’erreur ! Voir Une information orale des consommateurs sur la présence d’allergènes selon les métiers et les industries de l’hôtellerie ?

Une information orale des consommateurs sur la présence d’allergènes selon les métiers et les industries de l’hôtellerie ?

28
oct
Aucun commentaire
Classé dans Allergène, Curiosité, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

« Les préoccupations de la profession sont nombreuses » dit un communiqué de l’UMIH (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) du 9 octobre 2014.

S’agissant des allergènes « l’obligation européenne d’informer les consommateurs sur les 14 allergènes figurant dans les plats à partir du 13 décembre prochain, et dans l’attente de la publication du décret qui devrait laisser aux exploitants la liberté de donner une information orale pour autant que la documentation interne correspondante existe et puisse être présentée en cas de contrôle, Hubert JAN a annoncé la mise en place très prochainement d’un partenariat exclusif pour les adhérents UMIH afin de les accompagner dans la mise en œuvre de cette nouvelle réglementation. »

 AllergiesAlimentairesEn effet, le 4 septembre 2014, une information indiquait que « L’UMIH et le Groupement National des Chaînes Hôtelières (GNC) entendus par le cabinet de Mme DELGA (secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire) : vers une information orale sur les allergènes ! » Ils « ont noté avec satisfaction que le projet de décret sur les allergènes serait modifié pour répondre aux préoccupations des professionnels. »

Rappelons qu’« à partir du 13 décembre 2014, les restaurateurs seront obligés d’informer leurs clients sur les allergènes contenus dans les plats qu’ils proposent. L’inquiétude des professionnels provenait principalement, non de la loi elle-même, mais des modalités de son application. Il était jusqu’ici question d’une obligation d’information écrite sur les cartes et menus des restaurants. »

Selon le règlement (UE) N°1169/2011 du Parlement européen et du Conseil du 25 octobre 2011 concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires,

  • Il est important d’informer les consommateurs de la présence d’additifs alimentaires, d’auxiliaires technologiques et d’autres substances ou produits ayant un effet allergène ou d’intolérance scientifiquement démontré, pour que les consommateurs, particulièrement ceux qui souffrent d’allergies ou d’intolérances alimentaires, puissent choisir en connaissance de cause des produits qui n’affectent pas leur santé.
  • Il convient que les États membres conservent le droit d’établir les normes régissant l’information sur les denrées alimentaires non préemballées, en fonction des conditions pratiques et de la situation sur leur territoire. Bien qu’en pareil cas, les consommateurs exigent peu d’informations supplémentaires, la mention des allergènes potentiels est considérée comme extrêmement importante. Apparemment, la plupart des incidents d’allergies alimentaires trouvent leur origine dans des denrées alimentaires non préemballées. En conséquence, ces informations relatives aux allergènes potentiels devraient toujours être fournies aux consommateurs.

Dans ces conditions, je ne vois pas bien comment une information orale sera possible …

Rappel du produit AUCHAN Saucisses Lentilles 420 g pour cause de présence d’allergènes non mentionnés sur l’étiquetage

24
oct
Aucun commentaire
Classé dans Allergène, Curiosité, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments.

075955Auchan rapporte le 24 octobre 2013 que « Suite à une erreur d’étiquetage, la société Auchan procède au rappel du produit AUCHAN SAUCISSES LENTILLES 420 g. »

Certaines boites de SAUCISSES LENTILLES 420 g comportent à l’intérieur des légumes pour ratatouille. De ce fait les allergènes CELERI et LAIT des légumes pour ratatouille ne sont pas mentionnés sur l’étiquette.

AUCHAN SAUCISSES LENTILLES 420 g

EAN : 3254560076099 DLUO concernée : 31/10/2017

L’ensemble du lot est retiré de la commercialisation, cependant certains de ces produits ont été commercialisés avant la mesure de retrait.

Il est recommandé aux clients ayant fait l’acquisition de ce produit et présentant une allergie au céleri et/ou au lait, de ne pas le consommer et de le ramener à l’accueil du magasin Auchan où il leur sera remboursé.

Eh oui, c’est ballot de confondre lentilles et ratatouille !

Mise à jour du 28 octobre 2014. tout arrive pour qui sait attendre, voici un communiqué de la DGCCRF, Avis de rappel de Saucisses Lentilles de marque Auchan du 28/10/2014.