Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Articles de la catégorie 'Allergène'

Pas de catégorie

Rappel du produit AUCHAN Saucisses Lentilles 420 g pour cause de présence d’allergènes non mentionnés sur l’étiquetage

24
oct
Aucun commentaire
Classé dans Allergène, Curiosité, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments.

075955Auchan rapporte le 24 octobre 2013 que « Suite à une erreur d’étiquetage, la société Auchan procède au rappel du produit AUCHAN SAUCISSES LENTILLES 420 g. »

Certaines boites de SAUCISSES LENTILLES 420 g comportent à l’intérieur des légumes pour ratatouille. De ce fait les allergènes CELERI et LAIT des légumes pour ratatouille ne sont pas mentionnés sur l’étiquette.

AUCHAN SAUCISSES LENTILLES 420 g

EAN : 3254560076099 DLUO concernée : 31/10/2017

L’ensemble du lot est retiré de la commercialisation, cependant certains de ces produits ont été commercialisés avant la mesure de retrait.

Il est recommandé aux clients ayant fait l’acquisition de ce produit et présentant une allergie au céleri et/ou au lait, de ne pas le consommer et de le ramener à l’accueil du magasin Auchan où il leur sera remboursé.

Eh oui, c’est ballot de confondre lentilles et ratatouille !

Le lait cru, une protection contre les maladies infectieuses !

23
oct
Aucun commentaire
Classé dans Allergène, Curiosité, Hygiène, Lait, Santé, Sécurité des aliments.

« Le lait non traité met les infections à la marge » source communiqué de l’université Louis-et-Maximilien (LMU) de Munich du 20 octobre 2014.

Une étude menée par des chercheurs LMU montre que des nourrissons qui reçoivent du lait non traité plutôt que du lait de vache UHT sont moins vulnérables à l’infection. Les auteurs recommandent l’utilisation de méthodes de traitement alternatives pour préserver les protecteurs présents dans le produit naturel.

Une étude pan-européenne, dirigée par la Professeure Erika von Mutius, professeur d’allergologie pédiatrique à la LMU et chef du département asthme et allergie à l’hôpital pour enfants Dr von Hauner, rapporte que le lait de vache non traité protège les jeunes enfants contre les infections respiratoires, les maladies fébriles et l’inflammation de l’oreille moyenne. Leurs résultats sont publiés dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology. Comme le lait de vache non traité peut lui-même contenir des micro-organismes pathogènes et pourrait poser un risque pour la santé, les chercheurs préconisent l’utilisation de méthodes de transformation qui préservent les agents protecteurs présents dans le lait cru.

taylor_swift_got_milk_adLes résultats sont les derniers à sortir de l’étude PASTURE sur le long terme, qui explore le rôle des facteurs alimentaires et environnementaux dans le développement d’allergies. L’étude a initialement recruté 1 000 femmes enceintes qui ont été invités à documenter l’alimentation de leurs enfants et l’état de santé à intervalles d’une semaine au cours de la première année de vie. « Parmi les enfants qui ont été nourris au lait de vache non traité, l’incidence des rhumes et d’autres infections respiratoires fébriles et les inflammations de l’oreille moyenne a été jugée significativement plus faible que dans le groupe dont la ration de lait se composait de lait transformé UHT », a dit le Dr Georg Loss de l’hôpital Dr von Hauner, premier auteur l’article. L’ingestion de lait de ferme réduit le risque de développer ces conditions jusqu’à 30%, et l’effet a été diminué si le lait était chauffé à la maison avant consommation. Classiquement le lait pasteurisé a conservé la capacité de réduire le risque de maladie fébrile, tandis que l’exposition à des températures plus élevées utilisées dans le traitement UHT élimine complètement l’effet. Surtout, l’impact positif du lait cru peut être clairement séparé des effets de confusion d’autres éléments de la nutrition des enfants.

Impact sur l’inflammation

« Les effets des traitements divers du lait sont probablement attribuables à différents composants résistants à la chaleur présents dans le lait frais. Les composés qui sont sensibles à la chaleur semblent jouer un rôle particulièrement important dans la protection contre les infections des voies respiratoires et de l’oreille », dit Loss.

A la fin de la première année de vie, des échantillons de sang ont été obtenus des enfants inclus dans l’étude et analysés pour des indicateurs biochimiques de la fonction immunologique. Les nourrissons nourris au lait non traité ont été trouvés avoir des taux plus faibles de la protéine C réactive, qui est une mesure de l’inflammation dans l’organisme. « D’autres études ont montré que des taux plus élevés de l’inflammation sont liés à l’apparition ultérieure de maladies chroniques telles que l’asthme et l’obésité. La consommation de lait non traité peut donc réduire le risque de développer de l’asthme », explique Loss.

p10108131La transformation industrielle du lait consiste à chauffer pendant un temps court de produit cru. De manière classique le lait pasteurisé a été exposé à des températures de 72-75°C pendant 15 secondes, tandis que le lait à ultra haute température subit un chauffage à environ 135°C pendant quelques secondes. Ce dernier est également homogénéisé pour disperser les matières grasses du lait, ce qui empêche la formation de crème. « La consommation de lait non traité lui-même n’est pas sans risque », dit Loss. En effet, le lait cru peut contenir des bactéries pathogènes qui causent des maladies graves. Les exemples sont les souches de Escherichia coli entérohémorragique (EHEC) qui sont associées à une diarrhée grave et une insuffisance rénale et les micro-organismes qui causent la listériose et la tuberculose. Les chercheurs suggèrent donc que des méthodes alternatives de traitement soient nécessaires pour le traitement industriel de lait cru. « Avec un nouveau traitement plus doux, on pourrait produire du lait qui est exempt de micro-organismes pathogènes mais conserve les agents protecteurs présents dans le lait non traité » dit Loss.

Les avantages de la vie à la campagne

En plus des matières grasses et des hydrates de carbone, le lait de vache contient des protéines qui peuvent moduler la fonction du système immunitaire. « À bien des égards, la composition du lait de vache est similaire à celle du lait humain », dit Loss. Il est connu depuis longtemps que l’allaitement maternel protège les nourrissons contre l’infection, mais comment le lait affecte réellement la fonction immunitaire précoce reste incertain. Il est possible que certains des facteurs impliqués interagissent directement avec des virus ou qu’ils favorisent le développement d’un système immunitaire sain en modifiant la composition de la microflore intestinale.

Nourrir des jeunes enfants avec du lait de vache est également controversé, car cela peut provoquer des réactions allergiques. Parmi les enfants qui ont participé à l’étude PASTURE seuls 2% ont développé une allergie au lait ou à d’autres produits alimentaires avant leur premier anniversaire.

Vivre à la campagne a des effets positifs sur le système immunitaire, cela a été démontré dans plusieurs études antérieures. Ensemble, ces enquêtes montrent, comme le note Erika von Mutius, que « les enfants qui grandissent dans les fermes laitières traditionnelles sont moins susceptibles de développer des allergies. »

Les 1 000 femmes enceintes participant à l’étude PASTURE ont été recrutées dans des zones rurales de Bavière, Finlande, France, Suisse et Autriche, et environ la moitié d’entre elles vivaient dans des fermes. En dehors du suivi de la nutrition maternelle pendant la grossesse, l’étude a permis d’évaluer régulièrement l’état de santé de leurs enfants et l’état du développement au cours des 10 premières années de la vie, afin d’élucider le rôle des facteurs environnementaux dans l’étiologie des allergies. L’étude a été réalisée par les équipes du LMU et du German Center for Lung Research, les universités d’Ulm, Marburg, Bâle, Helsinki, Kuopio (Finlande) et Besançon (France) et les hôpitaux pour enfants à Saint-Gall (Suisse) et à Schwarzach (Autriche).

Rappel de nuggets Carrefour pour cause d’allergènes non mentionnés sur l’étiquetage

5
oct
Aucun commentaire
Classé dans Allergène, Curiosité, Environnement, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Volaille.

imgresCarrefour signale sur son site de rappel des produits le «  Retrait/Rappel de Nuggets poulet Carrefour ». Avec Carrefour, il n’y a jamais de date de communiqué mentionné, pratique !

La Société « LDC » procède au retrait de la vente de Nuggets de poulet.
Suite à une inversion d’étui : mini nuggets dans un étui de nuggets de poulet, la liste d’ingrédients du produit décrit ci-dessous est erronée, le lot du produit suivant contient notamment : fromage, protéines de lait qui ne sont pas présents sur l’étiquetage et qui sont allergènes.
Nature des produits : Nuggets de poulet 200g
Marque : Carrefour
GENCOD : 3245412155543
DLC : 18/10/2014
Numéro de lot : Lot L3 267
Numéro d’identification vétérinaire : FR 72 264 002 CE
L’ensemble du lot est retiré de la commercialisation, certains de ces produits ont cependant été commercialisés avant la mesure de retrait.
Si vous avez acheté ce produit appartenant au lot décrit ci-dessus, nous vous demandons de bien vouloir ne pas le consommer, et de le rapporter dans votre magasin habituel, il vous sera remboursé.

Comme le dit LDC dans sa page Culture et Valeurs, « Ce respect, c’est celui que nous avons pour les clients, les salariés et les éleveurs. Respecter, c’est écouter, accepter l’erreur, privilégier le travail en équipe, fonder notre richesse sur nos différences et nos complémentarités. »

Une erreur a été commise, on rappelle, d’accord, mais quelles sont les améliorations entreprises pour éviter que cela ne se reproduise ?

Rappel du produit PASTAÄLGAR FULLKORN / PASTAÄLGAR chez IKEA Pâtes Alimentaires pour cause de présence de soja non mentionné sur l‘étiquetage

1
oct
Aucun commentaire
Classé dans Allergène, Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments.

Communiqué d’Ikea du 1er octobre 2014. Irappel_patesKEA souhaite attirer l’attention des clients sur le fait que PASTAÄLGAR FULLKORN (pâtes complètes en forme d’élan) et PASTAÄLGAR (pâtes en forme d’élan) vendues à l’Épicerie suédoise peuvent contenir du soja, information qui ne figure pas sur les produits. Nous rappelons ces articles par mesure de précaution, quels que soient les tampons dateurs.

Le soja étant un allergène, certaines personnes qui ne le supportent pas peuvent développer une réaction allergique suite à la consommation du produit.

Le produit ne présente aucun risque pour les personnes qui ne sont pas allergiques ou sensibles au soja.

Les clients allergiques au soja ou qui se sentent concernés par cet avertissement sont invités à rapporter PASTAÄLGAR FULLKORN (pâtes complètes en forme d’élan) et PASTAÄLGAR (pâtes en forme d’élan) au magasin IKEA le plus proche, afin de se faire rembourser intégralement de leur achat.

Nous vous prions de nous excuser pour les désagréments occasionnés.

NB : Le rappel concerne aussi semble-t-il la Belgique, la Suisse, l’Allemagne et le Luxembourg.

Mise à jour du 7 octobre 2014. Tout arrive ! Même un communiqué de rappel par nos autorités, la DGCCRF, Avis de rappel par IKEA des pâtes PASTAÄLGAR FULLKORN et PASTAÄLGAR du 7 octobre 2014. On peut donc dire sans peine de se tromper à propos des nouveaux pouvoirs de la DGCCRF que le contrôle nouveau est arrivé !

Curieux avis de rappel de steaks hachés surgelés de marque Le Prix Gagnant / Leader Price

22
sept
4 commentaires
Classé dans 1er avril, Allergène, Curiosité, Nutrition, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Viande.

La DGCCRF rapporte sur son site le 22/09/2014 un « Avis de rappel de Steaks hachés surgelés de marque Le Prix Gagnant / Leader Price »

rappel_retrait_steak_hache_lp.pdfNom du produit : 10 Steaks hachés surgelés
Marque : LE PRIX GAGNANT / LEADER PRICE
Désignation ou modèle :
Conditionnement : boite de 10 steaks (poids net : 1kg)
N° de lot : 328 800 80
DLC/DLUO : 29/07/2015
Code-barres : 3 039050 162199
Anomalie : substance allergène non déclarée (soja)
Mesure prise par le professionnel qui demande aux personnes présentant une allergie au soja de ne pas le consommer et de le détruire ou de le rapporter au magasin en vue d’un remboursement.

NB : Pas d’information chez Leader Price, ni de la part de Jean-Pierre Coffe. Mais au fait, si ces steaks hachés sont 100% pur bœuf, comment se fait-il qu’il y ait du soja …

On apprend par Steak.fr, qu’Un « STEAK HACHÉ » est obligatoirement fabriqué avec 100% de viande.

Une « Préparation de viande de bœuf et protéines végétales» est un mélange de viande de bœuf avec de l’eau et des protéines végétales (soja, fécule de pomme de terre, farine de pois, …).

Il y aurait donc non seulement une absence d’information sur les ingrédients allergènes, et de plus, ce ne serait pas des steaks hachés, mais des préparations de viande de bœuf et de protéines végétales, mais que fait donc la DGCCRF ?

A suivre …