Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Articles de la catégorie 'Films vidéo'

Pas de catégorie

Sécurité du personnel et hygiène des locaux, des enjeux contraires ?

1
avr
Aucun commentaire
Classé dans 1er avril, Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Films vidéo, Hygiène, Machines, Microbiologie, Nettoyage-Désinfection, Normalisation, Nutrition, Rappel, Règlementation, Santé, Sécurité des aliments, TIAC, Union Européenne, Viande, Virus.

Sur le site d’Ameli (site de notre chère sécurité sociale), on trouve une mise à jour de la Recommandation du comité Technique National des Services, Commerces et Industries de l’Alimentation, « Bien choisir les revêtements de sol lors de la conception/rénovation/extension des locaux de fabrication de produits alimentaires ».

Pourquoi cette liste ? Chaque année, on dénombre plus de 30 000 chutes et glissades de plain-pied représentant 20 % des accidents du travail avec arrêt dans les activités des Services, Commerces et Industries de l’Alimentation.  Mais hélas, il n’est pas question du coût des maladies infectieuses d’origine alimentaire en France, sujet tabou ?

En gros, donc, pour éviter de glisser, c’est semble-t-il l’objectif à atteindre, il faut des sols adaptés, mais pourquoi ne pas souhaiter avoir des sols secs, sur cet aspect, on n’aura pas de réponse des préventeurs … comprenne qui pourra !

Comme nous allons le voir grâce aux photos de cette « recommandation », hélas, la conception hygiénique est maltraitée, car chacun le sait, la sécurité, qui n’a pas de prix, a un coût … et notre bonne mère sécu le fait savoir.

photo1Dans le glossaire il est fait référence à des organismes prestigieux, et donc, si vous rencontrez un problème d’hygiène suite à l’application de ces recommandations, n’hésitez à leur en faire part : INRS : Institut National de Recherche et de Sécurité, ANSES : Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail et AFNOR : Agence Française de Normalisation …

Sur la première page de la recommandation (photo de gauche), on trouve des magnifiques caillebotis avec nez antidérapant, composés de petits carrés généralement non nettoyables, sauf avec une brosse à dents …

photo2Sur la page 6, plusieurs problèmes sont illustrés en une seul photo (photo de droite) : il est exact de signaler comme le dit la légende, « Un carrelage posé avec des joints à base de résine époxy qui doivent être plans et à fleur du sol », mais que penser du collecteur d’eaux usées étroit peu ou pas nettoyable et générateur d’éclaboussures et que penser des roues creuses servant à manipuler le plan de travail au dessus …

Dans le volet Bibliographie, les documents EHEDG sur la conception hygiénique des équipements ne sont pas mentionnés pas plus que la directive relative aux machines et la norme ISO 14159, Sécurité des machines – Prescriptions relatives à l’hygiène lors de la conception des machines, des oublis ?

Ce n’est donc pas encore aujourd’hui que l’hygiène et la sécurité feront bon ménage, sans doute avance-t-on, lentement sur cette voie, mais c’est certainement avec des œillères …

photo3Enfin, un petit film sur le site d’Agrobat (dont est extraite la photo ci-contre) retrace comment on en est arrivé là …, c’est comique !

Sur ce sujet, on lira, sur le blog, EHEDG : Principes de conception hygiénique pour les usines alimentaires, La conception hygiénique et la nettoyabilité des équipements n’est pas un long fleuve tranquille, De la conception hygiénique et la nettoyabilité des équipements et L’ingénierie de l’hygiène est-elle un long fleuve tranquille ?

ooOOoo

 

Quelques idées d’articles auxquels vous avez échappé cette semaine :

  • L’Anses est-elle une agence indépendante ?

Si oui, elle aurait endossé les conclusions de l’EFSA sur le bisphénol A comme son homologue allemand, le BfR ; si oui, elle aurait réagi au Diagnostic et propositions à l’attention de Mesdames et Messieurs les ministres de l’Economie et des Finances, de l’Economie sociale et solidaire et de la Consommation, des Affaires Sociales et de la Santé, de l’Agriculture, l’agroalimentaire et de la forêt ; si oui, elle aurait marqué sa différence avec les pouvoirs publics sur la situation concernant les infections d’origine alimentaire à Campylobacter, etc.

  • Consommation de lait cru et risques

Deux agences d’évaluation des risques, Irlande et en Belgique, prennent position sur la consommation de lait cru sans oublier l’EFSA

  • Le glyphosate probablement cancérigène selon l’International Agency for Research on Cancer (IARC)

Lire des articles parus dans ForumPhyto, 1, 23 et 4, sans oublier La chimiophobie, une nouvelle « maladie » incurable … mais aussi un communiqué plus que dubitatif du BfR, Does glyphosate cause cancer?

Selon un communiqué du ministère de l’agriculture, le glyphosate « fait actuellement l’objet d’une réévaluation européenne à laquelle l’ANSES est partie prenante.L’Anses devra, ensuite, réévaluer toutes les préparations contenant du glyphosate utilisables en France. » Mais pourquoi, comme pour le bisphénol A, ne pas se contenter de l’avis de l’EFSA ?

  • Agriculture biologique

Selon l’Agence Bio (Baromètre Agence BIO/CSA 2014), parmi les raisons de consommer bio, « Les consommateurs bio réguliers ont de multiples motivations. Dans le trio de tête, on retrouve la préservation de la santé (62 %), de l’environnement (57 %) ainsi que la qualité et le goût des produits (48 %) ». Il faut aussi ajouter, « Pour ma sécurité, pour être certains que les produits soient sains (47%) ». Autant de points généraux qu’il est difficile voir impossible de prouver scientifiquement … voir aussi Les consommateurs de produits bio ont-ils un comportement moralisateur et suffisant ? et Les produits bio meilleurs que les produits conventionnels ? Peut-être oui ou peut-être non ?

  • Virus dans la chaîne alimentaire

La Food Standards Agency informe de la publication de deux rapports au Royaume-Uni sur les virus dans la chaîne alimentaire.

  • Alimentation des personnes âgées dans les EHPAD.

L’UFC-Que Choisir rend publique son enquête sur l’alimentation dans les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), qui révèle de graves carences en matière de prévention de la dénutrition. Sur la base de ce constat inquiétant, l’UFC-Que Choisir demande aux parlementaires d’instaurer au plus vite une obligation réglementaire sur la qualité nutritionnelle et sur les rythmes des repas servis.

Au final, on peut presque se demander si ce n’est pas tous les jours la journée sans viande dans les EHPAD, notre ministre de la santé devrait s’en préoccuper, mais ça c’est moins sûr …

  • Principe de précaution

A lire l’articleRéenchanter le risque : une proposition audacieuse », à propos du livre de Gérald Bronner, La planète des hommes, réenchanter le risque, Puf, septembre 2014.  A noter un colloque « Risques sanitaires, précaution et innovation », organisé par l’Anses et la Chaire de Développement durable de Sciences Po, le 24 juin 2016, va traiter de la bonne innovation, étonnant non ?

  • Alertes notifiées au RASFF pour des produits d’origine France au premier trimestre 2015

Il y a eu 19 notifications d’alertes (13 alertes liées à la présence de micro-organismes pathogènes) au cours du premier trimestre 2015, selon le RASFF, contre 13 notifications d’alertes en 2014 (10 alertes liées à la présence de micro-organismes pathogènes). Il y a des augmentations dont on se passerait !

  • Aggravation des risques de sécurité sanitaire des aliments en raison de la complexité de la chaîne alimentaire

Communiqué du bureau régional Europe de l’OMS du 31 mars 2015. « Nous sous-estimons considérablement le nombre réel de personnes souffrant de maladies imputables aux substances chimiques de la chaîne alimentaire et aux micro-organismes les plus courants tels que Salmonella et Campylobacter, et ce constat doit servir de sonnette d’alarme dans les nombreux domaines intervenant dans notre chaîne alimentaire. En effet, la défaillance de la sécurité sanitaire des aliments à quelque étape de cette chaîne, allant de l’environnement et de la production primaire à la transformation, au transport ou à la commercialisation, en passant par la restauration ou la préparation à domicile, peut entraîner d’importantes conséquences sanitaires et économiques », explique le docteur Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour Europe.

Une fermeture temporaire d’un restaurant en Floride après la découverte de cafards un peu partout

14
déc
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Films vidéo, Hygiène, Lavage des mains, Règlementation, Santé, Sécurité des aliments.

video« Cafards un peu partout, un restaurant de Floride rouvre après fermeture », source Doug Powell du barfblog du 13 décembre 2014.

Voici un exemple de ‘transparence’ (photo de droite) dans la diffusion des informations suite à une inspection d’un restaurant, les résultats sont rapidement connus et diffusés dans un reportage à la télé locale, WTSP, des clients sont interviewés ainsi que le propriétaire du restaurant, etc. A vous de voir … si cela aura lieu un jour en France …

Le Largo Family Restaurant, 788 Missouri Ave. N., a été fermé en urgence le 20 novembre.

Le restaurant est un lieu de rencontre privilégié pour des clients comme Bob Swenson et Carol Usiak.

« Nous venons ici tout le temps », a déclaré Swenson. « Nous sommes des habitués d’ici. »

L’établissement est populaire auprès des personnes âgées et des familles avec des petits enfants. Mais certains de ces clients pourraient être susceptibles de tomber malade en raison de non-conformités graves au code de la santé.

Le restaurant a reçu le 20 novembre 31 non-conformités.

Les problèmes étaient si graves que le restaurant a été condamné à fermer temporairement, des cafards couraient dans la cuisine juste au-dessus où un employé préparait des aliments. Il y a pire, de cafards vivants ont été retrouvés dans une boîte de lasagnes près des épices et des items à usage unique, et un autre cafard dans le récipient de la farine de maïs. L’inspecteur rapporte même avoir trouvé des cafards morts dans le distributeur de savon utilisés par les employés pour se laver les mains.

Fermeture temporaire … hum ?

Etats-Unis : Vidéos éducatives pour prévenir les maladies infectieuses d’origine alimentaire

9
déc
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, E. coli, Environnement, Films vidéo, Hygiène, Règlementation, Salmonella, Santé, Sécurité des aliments, TIAC.

Le FSIS de l’USDA propose de « Ne pas laissez E. coli danser sur vos aliments. On estime que 3 000 Américains décèdent d’une maladie d’origine alimentaire chaque année. Vous ne pouvez pas voir les microbes, mais ils peuvent être là. Il faut donc toujours séparer la viande crue des légumes crus. Protégez votre famille, etc., etc. »

Retrouvez les vidéos sur la danse des microbes dans vos aliments, ici.

Ci-dessous la danse de Salmonella puis après celle de E. coli !

Un cycle de séances sur la « Contamination », mais ce n’est que du cinéma !

6
déc
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Films vidéo, Santé, Sécurité des aliments.

JEU-CONCOURS-des-invitations-a-gagner-pour-louverture-du-cycle-Contamination-45835Pour ceux qui habite Paris, je signale l’ouverture du cycle « Contamination », signalé par Film Culte.com.

Du 10 décembre au 25 janvier aura lieu, au Forum des Images à Paris, un cycle intitulé Contamination. Ce cycle regroupera une cinquantaine de longs métrages sur ce thème: films d’horreur, films catastrophes, savants fous de science-fiction et drames du sida sont autant de visages de la contamination. Tous les détails en cliquant ici.

Nous vous proposons, en partenariat avec le Forum des Images, de gagner des invitations valables pour deux personnes afin d’assister à « Panique dans la rue » d’Elia Kazan, présenté en ouverture du cycle. Ce film avec Richard Widmark, Jack Palance et Barbara Bel Geddes, récompensé par l’Oscar du meilleur scénario, raconte la course contre la montre qui s’engage pour retrouver les assassins d’un immigré clandestin porteur du virus de la peste…

Présentation du programme

C’est une petite toux anodine, au détour d’une conversation téléphonique dans un aéroport, qui ouvre le bien nommé Contagion de Steven Soderbergh. Mais au générique de fin, on compte sur les doigts d’une main ceux qui ont survécu au virus inconnu que le « patient zéro » a, le temps du film, propagé à la planète entière… C’est du cinéma, mais on se surprend en quittant la salle à considérer drôlement son voisin qui tousse, et à se laver longuement les mains une fois rentré chez soi, conscient d’être à la merci d’une telle pandémie, à laquelle on a peu de chance de réchapper.

La prolifération des « films de contamination » et le nombre croissant de séries télévisées qui traitent ce thème disent bien l’écho puissant qu’il rencontre aujourd’hui, dans un monde d’échanges et de contacts, hanté par la menace et la méfiance. Entre les ravages de la grippe Ebola et le virus toujours invaincu du Sida, les épidémies à grande échelle font plus que jamais partie du paysage et réveillent, en abolissant distances et frontières, cette grand’ peur archaïque du mal inconnu susceptible de nous anéantir et qui bouleverse sur son passage les règles du jeu social.

Du germe étranger qui pénètre le corps à l’étranger indésirable qui infiltre une communauté, la contamination et la crainte qu’elle inspire sont toujours révélatrices de la peur de l’autre, perçu comme un danger. Elles convoquent un imaginaire puissant, où fantasme et réalité se mêlent, entre fléaux d’hier et d’aujourd’hui et catastrophes annoncées de notre monde toxique… Pour l’heure, peste et choléra, puces et rats, dieux en colère et créatures légendaires ouvrent le bal de cette fin d’année.

NB : La bande-annonce est ici … mais c’est à vos risques et périls !

Jeu éducatif sur les microbes, Microvores: A Game of Parasites

30
nov
Aucun commentaire
Classé dans Curiosité, Films vidéo, Microbiologie.

A vous de jouer maintenant à ce jeu de stratégie éducative sur les microbes …