Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Articles de la catégorie 'Listeria'

Pas de catégorie

Rappel des lots de salades préparées pour cause de présence de Listeria monocytogenes en Belgique et au Luxembourg. Qu’en est-il en France ?

17
oct
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Listeria, Microbiologie, Rappel, Réglementation, Sécurité des aliments.

Sur le site Internet rappel de produit de l’AFSCA, on peut lire un communiqué de Dessaint du 17 octobre 2014 : Rappel des lots de salades préparées.

Problématique : présence de Listeria monocytogenes.
La société DESSAINT a mis en évidence la présence de Listeria monocytogenes dans des lots de salades.
Il s’agit des références portant les caractéristiques suivantes :
Marque commerciale : DESSAINT
dessaint_afsca Ces produits sont vendus chez Cora et Carrefour Market Groupe Mestdagh.
Il est donc recommandé aux personnes qui détiendraient l’un de ces produits de ne pas les consommer et de les détruire, ou de les rapporter dans leur point d’achat où ils leur seront remboursés.

Ces rappel en Belgique fait suite à une alerte notifiée par la France au RASFF le 16 octobre 2014, référence 2014.1416, pour la présence de Listeria monocytogenes (> 1500 ; < 240 ; < 40 ; < 10 ufc/g) dans des ‘salades réfrigérées’ de France ; Distribution France, Belgique, Luxembourg. Des lots de salades composées réfrigérées de cette entreprise avaient déjà été concernées par une contamination par Listeria avec un rappel en Belgique en date du 30 août 2014 et en France en date du 4 septembre 2014.

Par ailleurs, il y a aussi ce communiqué concernant un Nouveau rappel de salades préparées de la marque Dessaint, présence de Listeria au Luxembourg

Les autorités de sécurité alimentaire luxembourgeoises ont été informées qu’une gamme plus large de salades de la marque Dessaint est à nouveau concernée par un risque de présence de Listeria monocytogenes.
D’après nos informations, les produits incriminés ont été vendus au Luxembourg dans les magasins Cora et Cactus. Le retrait de ces produits a été lancé dans ces magasins et les clients ont été informés par des affiches dans les mêmes magasins.
Une partie des stocks a cependant été vendue au Luxembourg.

Pour l’instant pas de nouvelles de nos autorités ou des distributeurs en France au sujet d’un communiqué de rappel …

Un nouvel antibactérien semble réduire les pathogènes présents sur les légumes feuilles

14
oct
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, E. coli, Environnement, Listeria, Microbiologie, Réglementation, Salmonella, Santé, Sécurité des aliments.

« Pure Bioscience promet une réduction des pathogènes sur les légumes feuilles », source The Packer du 10 octobre 2014.

Il en avait déjà été question, il y a quelque mois, dans Un nouvel antimicrobien bientôt disponible pour les entreprises alimentaires.

Lettuce supersizePure Bioscience Inc. demande l’approbation du gouvernement pour son citrate dihydrogène d’argent (SDC ou silver dihydrogen citrate) comme aide à la transformation des produits en tant que substance en contact direct avec les aliments, après que des essais aient montré qu’il peut réduire Salmonella, Listeria et E. coli sur les légumes feuilles.

La société basée à San Diego a déposé des documents de « notification pour contact alimentaire » à la Food and Drug Administration le 9 octobre, selon un communiqué de l’entreprise. La période d’examen est de 120 jours, après quoi le produit sera automatiquement approuvé pour une utilisation, si la FDA n’a pas de préoccupations, selon le communiqué.

Les responsables de la société envisagent de commencer la commercialisation du citrate dihydrogène d’argent au cours du premier trimestre de 2015 pour une utilisation dans la transformation des produits réfrigérés. Hank Lambert, président de Pure, a déclaré à la presse qu’il croit que le produit est une solution pratique et efficace pour réduire les menaces liées à la sécurité des aliments des produits réfrigérés peu transformés.

Des études sur le produit par James Marsden de la Kansas State University ont montré « une réduction moyenne jusqu’à 2,36 log lorsqu’il est appliqué seul comme un spray et jusqu’à 3,10 log lorsqu’il est combiné avec lavage au chlore », selon le communiqué. Marsden a testé le produit sur la maîtrise de Salmonella, Listeria et E. coli sur de la laitue iceberg, des épinards et de la coriandre.

« Actuellement, les transformateurs visent la réalisation de seulement une réduction de 1 log10 ufc/cm2 par intervention lors de la transformation », selon le communiqué. « Les données suggèrent qu’en incorporant le SDC, les transformateurs peuvent améliorer leurs résultats de 100 fois en une seule étape. »

La contamination par Listeria est évitable

13
oct
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, HACCP, Hygiène, Listeria, Microbiologie, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments.

« La contamination par Listeria est évitable », source James Marsden dans Safety Zone du 13 octobre 2014.

contributor_11J’ai passé beaucoup de temps au cours de la dernière année à faire face aux conséquences des rappels liés à Listeria. Le problème de la contamination après transformation par Listeria monocytogenes a persisté dans tous les segments de l’industrie alimentaire, malgré les progrès qui ont été réalisés dans les technologies de maîtrise de Listeria. Les rappels de la FDA et de l’USDA aux Etats-Unis pour contamination par Listeria sont monnaie courante.

Dans tous les cas que j’ai vu, la contamination par Listeria aurait pu être évitée si des systèmes intégrés de maîtrise avaient été mis en place. Voici une liste des choses que chaque usine doit tenir compte dans le problème de la contamination par Listeria dans les aliments prêts à être consommés.

Supposons que la contamination par Listeria se produit tous les jours dans l’environnement de l’usine et dans vos matières premières.

  • Assurez-vous que vous disposez d’un CCP (étape de destruction) validé pour maîtriser la contamination par Listeria dans les matières premières. Pour de nombreux produits prêts à être consommés, c’est peut-être votre étape de cuisson ou de pasteurisation. Pour le produit, c’est probablement dans l’étape de lavage, qui comprend l’application d’un traitement antimicrobien efficace.
  • listeria1Après l’« étape de destruction », un grand soin doit être pris pour réduire ou éliminer la possibilité d’une contamination après transformation par l’environnement des produits prêts à être consommés. L’environnement doit être maîtrisé jusqu’à ce que le produit soit conditionné. Certaines zones peuvent exiger une attention particulière comme les collecteurs d’eaux usées, les unités de traitement d’air et bien sûr, toutes les surfaces en contact avec le produit alimentaire. Il existe des technologies qui maîtrisent efficacement tous les vecteurs de contamination par Listeria dans l’environnement de l’usine. Cherchez-les et utilisez-les.
  • Lorsque cela est possible, intégrer des inhibiteurs secondaires dans la formulation de vos produits. La contamination par Listeria peut se produire à des taux très faible, mais comme ce pathogène se développe à des températures de réfrigération, même un taux indétectable au moment du conditionnement peut devenir dangereusement élevé pendant l’entreposage réfrigéré. Les inhibiteurs secondaires préviennent la croissance de Listeria, ce qui rend beaucoup les produits moins susceptibles d’être impliqués dans des cas de contamination et des éclosions. En outre, de taux très faibles restent très faibles ou indétectables.
  • Dans certains cas, la pasteurisation après transformation peut être appliquée qui pratiquement élimine le risque de Listeria dans des conditionnements pour le consommateur. Par exemple, un nombre croissant de produits alimentaires est traité par des hautes pressions comme une étape de pasteurisation après transformation.
  • Mettez en place un programme robuste d’analyses de recherche de Listeria dans l’environnement de l’usine et le produit fini. Si vous trouvez Listeria, prenez des mesures immédiates pour éliminer la cause à la racine.
  • Effectuez régulièrement une revue du processus pour s’assurer que votre processus est conçu pour maîtriser Listeria. La plupart des problèmes catastrophiques liés à Listeria qui ont eu lieu au cours des dernières années auraient pu être évités, si les processus avaient eu un examen critique.

Je comprends que la maîtrise de Listeria dans l’environnement de transformation des aliments pose un challenge redoutable. Cependant, des technologies sont apparues qui permettent d’éliminer Listeria dans des environnements des des produits prêts à être consommés. Suivez ma liste, elle pourrait sauver votre entreprise d’un rappel ou d’une catastrophe de santé publique.

À propos du Dr. James L. Marsden. Jim est Regent’s Distinguished Professor en sécurité des aliments à l’Université de l’Etat du Kansas et le conseiller scientifique senior de la North American Meat Processors Association. Il est l’ancien président de l’American Meat Institute Foundation à Washington DC et lauréat de l’Université de l’Etat de l’Oklahoma.

Ronde des rappels 2014 : semaine 41

10
oct
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Listeria, Rappel, Réglementation, Salmonella, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne, Volaille.

RASFF-LogoCommencées avec « La ronde des rappels : semaine 49 » de 2009, les notifications des rappels cités ne prétendent pas à l’exhaustivité dans la mesure il n’est pas possible d’avoir accès à toutes les sources permettant d’identifier le rappel d’un produit. Les pays frontaliers de la France constituent une aide précieuse. Les informations recueillies sont issues du portail RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed ou Réseau d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux).

  • Référence RASFF 2014.1388, présence possible de Bacillus anthracis dans de la viande bovine de Pologne, avec des matières premières de Slovaquie ; alerte notifiée par les Pays-Bas. Distribution Belgique, Danemark, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Portugal, Suède.
  • Référence RASFF 2014.1386, Listeria monocytogenes (< 10 ufc/g) dans du pâté au riesling de France ; alerte notifiée par la France. Distribution France, Allemagne, Luxembourg.
  • Référence RASFF 2014.1383, histamine (entre 90 and 200 mg/kg) du surimi (Engraulis ringens) surgelé du Pérou ; notification par la France. Distribution en France.
  • Référence RASFF 2014.1381, taux trop élevé de sélénium (0,92 mg/kg) dans des aliments pour poissons de France ; notification par l’Allemagne. Distribution en Allemagne.
  • Référence RASFF 2014.1378, taux trop élevé de sélénium (0,93 mg/kg) dans des aliments pour poissons de France ; notification par l’Allemagne. Distribution en Allemagne.
  • Référence RASFF 2014.1376, Salmonella enteritidis (présence dans 25g) dans des poulets jaunes réfrigérés de France ; alerte notifiée par la France. Distribution Belgique, France, Allemagne, Pays-Bas, Royaume-Uni.
  • Référence RASFF 2014.1374, Listeria monocytogenes (110 cfu/g) dans du jambon cuit (bio –aa) et de la mortadelle (bio –aa) d’Italie ; alerte notifiée par la France. Distribution en France. Voir les articles 1 et 2 sur ce rappel.
  • Référence RASFF 2014.1373, Salmonella spp. (présence dans 25g) dans du fromage au lait cru de France ; alerte notifiée par le Danemark. Distribution Danemark. Voir un article sur ce rappel.
  • Référence RASFF 2014.1368, cadmium (2,22 mg/kg) dans des murex pourpres (Murex brandaris) et des murex tuberculés (Murex trunculus) réfrigérées d’Italie ; notification par l’Italie. Distribution France, Italie.

Pour l’instant aucun rappel n’a fait l’objet d’une information par nos autorités. Pas de tableau ci-dessous (à la date du 10 octobre 2014) de la liste des pathogènes identifiés dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux pour la semaine 41 de 2014 par les Etats membres, pour des raisons techniques.

Pour information, il y a eu 19 notifications pour la présence de pathogènes dont deux rejets aux frontières. Bonne semaine pour les pathogènes, notamment pour Salmonella et Listeria pour 16 notifications sur 19 !

Rappel de Mortadelle bio de chez Auchan pour cause de présence de Listeria monocytogenes

9
oct
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Listeria, Microbiologie, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Viande.

Z1_3375880644451Après le rappel de jambon Carrefour bio, voici qu’Auchan rapporte dans un communiqué du 8 octobre 2014 :

La société FUMAGALLI INDUSTRIA ALIMENTARI S.p.A, procède aujourd’hui (9 octobre 2014) au rappel du produit suivant suite à la mise en évidence de Listeria monocytogenes.
- Dénomination légale du produit : MORTADELLE BIO
- EAN : 8002469691500
- DLC : 16/10/2014
- N° LOT : 149259
- Vendu au rayon charcuterie LS
Le produit a été commercialisé au niveau national.
Il est demandé aux personnes qui détiendraient ces produits de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente où ils ont été achetés.

Comme tout est bon dans le cochon, quel sera le produit suivant ?