Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Articles de la catégorie 'Microbiologie'

Pas de catégorie

Structures et activités microbiennes stratifiées dans les biofilms anaérobies des égouts

20
oct
Aucun commentaire
Classé dans Curiosité, Environnement, Microbiologie, Santé, Sécurité des aliments.

Sewer Pipes April08_10_croppedLes éditeurs de la revue Applied and Environmental Microbiology signalent ce mois-ci cet article, « Structures et activités microbiennes stratifiées dans les biofilms anaérobies des égouts ».

Les bactéries sulfato-réductrices du (BSR) et les archées méthanogènes (AM), connus pour être en compétition pour des substrats, peuvent coexister dans des biofilms anaérobies dans les égouts. En utilisant des mesures par microélectrodes, des techniques moléculaires, et la modélisation mathématique, Sun et al. (p. 7042–7052) ont démontré que les BSR et les AM, et leurs activités respectives, suivent une distribution stratifiée dans le biofilm, avec les BSR majoritairement situées dans la couche externe tandis que les AM habitent la couche interne. Les transformations métaboliques de divers micro-organismes et leurs interactions avec les substrats jouent un rôle important dans la coexistence et la stratification. Cette stratification doit être considérée lors de l’utilisation de stratégies telles que le dosage chimique pour maîtriser les problèmes environnementaux liés aux égouts, dont les odeurs, la corrosion et les émissions de gaz à effet de serre.

Le jus de poulet améliore l’attachement aux surfaces et la formation de biofilm de Campylobacter jejuni

19
oct
Aucun commentaire
Classé dans Campylobacter, Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Microbiologie, Santé, Sécurité des aliments, Volaille.

campylobacter_jejuniRésumé.

La pathogène bactérien Campylobacter jejuni est transmis principalement par la consommation de denrées alimentaires contaminées, en particulier de la viande de volaille. Dans les environnements de transformation des aliments, C. jejuni doit survivre à une multitude de stress et il a besoin de recourir à des mécanismes de survie spécifiques, tels que le biofilm. Une première étape dans la formation du biofilm est la fixation des bactéries à une surface. Ici, nous avons étudié les effets d’un exsudat de la viande de poulet (jus de poulet) sur l’attachement de C. jejuni aux surfaces et la formation du biofilm. La supplémentation du bouillon Brucella avec ≥ 5% de jus de poulet a entraîné une augmentation de la formation de biofilm sur des surfaces  en verre, polystyrène et en acier inoxydable avec quatre isolats de C. jejuni et un isolat de C. coli dans des conditions de microaérobie et aérobies. Quand on l’incube avec du jus de poulet, C. jejuni est à la fois capable de se développer et de former des biofilms en culture statique dans des conditions aérobies. La microscopie électronique a montré que les cellules de C. jejuni ont été associées à des particules de jus de poulet fixées à la surface abiotique, plutôt que sur  la surface elle-même. Ceci suggère que le jus de poulet contribue à la formation de biofilms par C. jejuni en couvrant et conditionnant la surface abiotique et qu’il est une source de substances nutritives. Le jus de poulet a été en mesure de permettre la réduction de la formation de biofilms d’un mutant sans flagelle de C. jejuni, indiquant que le jus de poulet peut favoriser la transmission dans la chaîne alimentaire d’isolats à motilité réduite. Nous fournissons ici un modèle utile pour étudier l’interaction des biofilms de C. jejuni dans des conditions significatives de la chaîne alimentaire et nous montrons également un mécanisme possible pour l’attachement des cellules de C. jejuni et l’initiation du biofilm sur des surfaces abiotiques au sein de la chaîne alimentaire.

Helen L. Brown, Mark Reuter, Louise J. Salt, Kathryn L. Cross, Roy P. Betts and Arnoud H. M. van Vliet. Chicken Juice Enhances Surface Attachment and Biofilm Formation of Campylobacter jejuni. Appl. Environ. Microbiol. November 2014 vol. 80 no. 22 7053-7060.

Rappel d’œufs pour cause de présence de salmonelles

17
oct
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Microbiologie, Rappel, Réglementation, Salmonella, Santé, Sécurité des aliments.

Ouf ! Enfin un communiqué de rappel émanant du ministère de l’agriculture ! Le dernier datait du 4 septembre 2014. Bien entendu, d’autres rappels ont eu lieu depuis cette date, mais nous n’avions eu droit à d’autres informations de la part de ce ministère …

Salmonella-and-raw-eggsOr donc, communiqué du 17 octobre 2014, « La Société du Domaine du Pic procède au retrait de la vente d’œufs ».

La Société du Domaine du Pic procède aujourd’hui au retrait de la vente d’œufs suite à la mise en évidence de la présence de salmonelles.
Il s’agit du lot portant les caractéristiques suivantes :
- Nature du produit : œufs en coquille
- Marque : Jaune d’or, Œuf de Dordogne, Domaine du Pic
- Présentation : Boites x 10 œufs, Boites x 6 œufs, Boites x 12 œufs, Boites x 24 œufs, Boites x 30 œufs, Œufs vrac
- Date limite de consommation (DLC) : égale ou inférieur au 14/11/2014
- Code sur l’œuf : DCA02
Ces œufs ont été commercialisés dans les départements 19 – 24 – 16 – 46 dans des supermarchés ou des commerces de type épiceries, boucheries, alimentation.
L’ensemble du lot est retiré de la commercialisation.
Certains de ces produits ont cependant été commercialisés avant la mesure de retrait.
Il est donc recommandé aux personnes qui détiendraient des produits appartenant au lot décrit ci-dessus de ne pas les consommer et de les détruire, ou de se les faire rembourser.

Selon France Bleu DordogneLa société Domaine du Pic basée à Nontron est obligée de retirer un lot d’oeufs de la vente à cause de la présence de salmonelles. 11 enfants d’une école de Corrèze ont été intoxiqués après avoir consommé de l’omelette. Voir cet article sur le blog du 15 octobre, Des écoliers corréziens ont-ils été victimes d’une intoxication alimentaire liée à des salmonelles après un déjeuner à la cantine ?

Rappel des lots de salades préparées pour cause de présence de Listeria monocytogenes en Belgique et au Luxembourg. Qu’en est-il en France ?

17
oct
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Listeria, Microbiologie, Rappel, Réglementation, Sécurité des aliments.

Sur le site Internet rappel de produit de l’AFSCA, on peut lire un communiqué de Dessaint du 17 octobre 2014 : Rappel des lots de salades préparées.

Problématique : présence de Listeria monocytogenes.
La société DESSAINT a mis en évidence la présence de Listeria monocytogenes dans des lots de salades.
Il s’agit des références portant les caractéristiques suivantes :
Marque commerciale : DESSAINT
dessaint_afsca Ces produits sont vendus chez Cora et Carrefour Market Groupe Mestdagh.
Il est donc recommandé aux personnes qui détiendraient l’un de ces produits de ne pas les consommer et de les détruire, ou de les rapporter dans leur point d’achat où ils leur seront remboursés.

Ces rappel en Belgique fait suite à une alerte notifiée par la France au RASFF le 16 octobre 2014, référence 2014.1416, pour la présence de Listeria monocytogenes (> 1500 ; < 240 ; < 40 ; < 10 ufc/g) dans des ‘salades réfrigérées’ de France ; Distribution France, Belgique, Luxembourg. Des lots de salades composées réfrigérées de cette entreprise avaient déjà été concernées par une contamination par Listeria avec un rappel en Belgique en date du 30 août 2014 et en France en date du 4 septembre 2014.

Par ailleurs, il y a aussi ce communiqué concernant un Nouveau rappel de salades préparées de la marque Dessaint, présence de Listeria au Luxembourg

Les autorités de sécurité alimentaire luxembourgeoises ont été informées qu’une gamme plus large de salades de la marque Dessaint est à nouveau concernée par un risque de présence de Listeria monocytogenes.
D’après nos informations, les produits incriminés ont été vendus au Luxembourg dans les magasins Cora et Cactus. Le retrait de ces produits a été lancé dans ces magasins et les clients ont été informés par des affiches dans les mêmes magasins.
Une partie des stocks a cependant été vendue au Luxembourg.

Pour l’instant pas de nouvelles de nos autorités ou des distributeurs en France au sujet d’un communiqué de rappel …

La persistance de Salmonella suite à une dessiccation dans les conditions environnementales de transformation des aliments pour animaux : un sujet d’intérêt !

16
oct
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Microbiologie, Salmonella, Santé, Sécurité des aliments.

salmonella1Résumé.

Bien que la persistance de Salmonella ait été principalement liée à la formation de biofilm, l’état physiologique de Salmonella devrait également être considéré comme une voie possible pour la persistance et la survie dans l’industrie de l’alimentation animale. Par conséquent, le but de cette étude était d’évaluer l’ampleur de la viabilité des cellules de Salmonella au cours de longues périodes de dessiccation dans des conditions généralement trouvés dans les environnements de transformation des aliments, et si ces mêmes cellules pourraient ressusciter et causer la salmonellose in vivo. Nous avons montré que, lors de la dessiccation, Salmonella Agona, un isolat représentatif de industrie de l’alimentation pour animaux et Salmonella Typhimurium ATCC 14028, une souche de laboratoire, ont été induites dans un état non cultivable respectivement à des conditions d’humidité relative de 35 et 85%, à des températures définies de 30 et 12°C. Bien que la réduction des cellules cultivables a été plus de 6 log10, une activité métabolique a été retrouvée dans plus de 1% de la population. Salmonella Typhimurium soumis à la dessiccation induit des cellules non cultivables qui n’ont pu être revivifiées et qui étaient non virulentes dans un modèle chez la souris après infection par un gavage par voie orale. Ces résultats suggèrent que les conditions spécifiques pour revivifier Salmonella non cultivables après de longues périodes de dessiccation ne sont pas encore pleinement identifiées. La nécessité de cartographier les facteurs clés impliqués dans la persistance de Salmonella aiderait mieux détecter et à améliorer les mesures de sécurité des aliments pour animaux.

Importance et impact de l’étude.

Bien qu’il ait été montré que Salmonella persiste pendant des années dans les environnements de traitement des aliments pour animaux, on ne sait pas encore comment la température et l’humidité affectent la persistance des cellules de Salmonella dans le temps en fonction de leur état métabolique et de leur cultivabilité. Ici, nous montrons que l’exposition sur le long terme dans les conditions environnementales de transformation d’aliments pour animaux induit Salmonella dans un état non cultivable, même si environ 1% de la population reste métaboliquement active. Ceci a des implications importantes lors de la surveillance de Salmonella dans l’environnement qui pourrait donner des résultats faussement négatifs en utilisant des méthodes classiques de détection avec pré-enrichissement.

Habimana, O., Nesse, L.L., Møretrø, T., Berg, K., Heir, E., Vestby, L.K. and Langsrud, S. (2014), The persistence of Salmonella following desiccation under feed processing environmental conditions: a subject of relevance. Letters in Applied Microbiology, 59: 464–470. doi: 10.1111/lam.12308