Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Articles de la catégorie 'Nettoyage-Désinfection'

Aucune catégorie

Un rapport sur les désinfectants des mains dit que l’introduction d’une formulation écologique est une tendance majeure du marché

24
août
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Hygiène, Lavage des mains, Nettoyage-Désinfection, Santé, Sécurité des aliments.

hand_washing« Un rapport sur les désinfectants des mains dit que l’introduction d’une formulation écologique est une tendance majeure du marché », source Infection control Today..

Selon un nouveau rapport de Research and Markets, « Global Hand Sanitizer Market 2015-2019 », le marché mondial des désinfectants pour les mains va croitre avec un taux de croissance annuel moyen de 11,86% en chiffre d’affaires et 9,93% en volume sur la période 2015-2019.

Le rapport a été préparé sur la base d’une analyse approfondie du marché avec des contributions d’experts de l’industrie. Le rapport comprend une discussion approfondie sur le marché, les fournisseurs clés, et un commentaire sur les portefeuilles produits des vendeurs.

L’utilisation des désinfectants pour les mains a gagné en popularité au cours de ces dernières années, et l’augmentation des campagnes de sensibilisation sur la santé a contribué à positionner le désinfectant pour les mains comme une protection contre les maladies transmissibles. En conséquence, les consommateurs utilisent de plus un désinfectant pour les mains plutôt que le traditionnel lavage des mains avec de l’eau et du savon. Utiliser un désinfectant pour les mains prend beaucoup moins de temps que d’utiliser de l’eau et du savon et un désinfectant pour les mains est facile à utiliser, la préférence des consommateurs pour un désinfectant pour les mains est élevée, selon le rapport.

NB : En sortant des toilettes, ne pas oublier de se laver les mains avec de l’eau et du savon. Cela étant, je ne sais pas ce que signifie une « formulation écologique » des désinfectants pour les mains. Ah le marketing de santé …

Extinction des feux pour des appareils UV faussement annoncés comme ayant une action désinfectante

22
août
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Curiosité, Environnement, Hygiène, Microbiologie, Nettoyage-Désinfection, Règlementation, Santé.

« Extinction des feux pour des appareils UV faussement annoncés comme ayant une action désinfectante », source Doug Powell du barfblog du 21 août 2015.

Deux entreprises de système de désinfection par lumière UV ont accepté de cesser d’alléguer que leurs appareils peuvent détruire des champignons (ou moisissures) et des bactéries dangereuses comme le SARM, E. coli et Salmonella dans le cadre d’un jugement de l’US Federal Trade Commission (FTC) concernant des accusations alléguant qu’ils participaient à une publicité fausse et sans fondement.

shUVee--300x300Le jugement impose un règlement de 656 423 dollars et de 629 359 dollars respectivement contre Ange Sales, Inc. et ses dirigeants et Zadro Health Solutions, Inc. Basé sur leur capacité à payer, le jugement d’Angel Sales est suspendu et le jugement de Zadro Health Solutions est partiellement suspendu moyennant le paiement de 222 029 dollars pour le remboursement de consommateurs. Pour chaque cas, le jugement complet sera exigible immédiatement si les accusés sont susceptibles d’avoir déformé leur situation financière.

« Les accusés ont déclaré que les rayons UV de leurs appareils tuaient des micro-organismes dangereux, mais ils n’avaient pas de preuves scientifiques pour appuyer cela », a déclaré Jessica Rich, directrice du bureau de la protection des consommateurs à la FTC. « Je suis heureux que l’action de la FTC ait mis un terme à ces allégations mensongères. »

NB : Je pense que ce genre d’appareils sont aussi commercialisés en France, à suivre …

Les aventures d’Auchan en Russie

19
août
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, HACCP, Hygiène, Microbiologie, Nettoyage-Désinfection, Règlementation, Santé, Sécurité des aliments, Viande.

news_591D‘après un communiqué de Rosselkhoznadzor du 19 août 2015, « Clarification des non-conformités chez Auchan », il s’avère qu’« Au cours des inspections dans des hypermarchés Auchan, le Bureau du Rosselkhoznadzor pour Moscou et la région de Moscou et de Tula a réalisé une inspection du l’hypermarché Auchan-Kuntsevo. »

Le représentant d’Auchan a indiqué la décision de suspendre le 11 août à 14h00 les activités de boucherie dans quatre hypermarchés pendant 24 heures afin de procéder à une désinfection complète des installations.

En outre, il a été signalé le renforcement des contrôles sur la collecte, le stockage et le transport après l’élimination/destruction de déchets biologiques générés pendant la transformation et la fabrication de produits à base de viande.

Toutefois, les inspecteurs de Rosselkhoznadzor ont constaté que des problèmes dans la viande chez Auchan-Kuntsevo qui étaient semblables à ceux identifiés lors des audits précédents dans quatre hypermarchés.

En outre, les non-conformités systématiques constatées chez Auchan Russie, les autorités russes semblent mettre en cause le système HACCP chez Auchan, qui selon elles, « ne peut pas être considéré comme suffisamment efficace et maintenu correctement, car la procédure n’évalue les risques liés à la transformation (fabrication) et à la libération des produits de viande. »

Le Bureau de Rosselkhoznadzor pour la ville de Moscou, les régions de Moscou et de Toula ont prélevé un échantillon représentatif de la viande produite par Auchan, qui mettait l’accent sur la recherche par FGBI « VGNKI »* de la qualité et la sécurité sanitaire, ainsi que pour répondre à la composition de la matière première (test ADN).

Auchan Russie a organisé un plan de prélèvements des produits de viande sans la participation de Rosselkhoznadzor. Rosselkhoznadzor n’a aucune information sur ces prélèvements notamment quels paramètres ont été recherchés et dans quel laboratoires ces études ont été réalisés.

À l’heure actuelle, Rosselkhoznadzor procède à l’analyse des documents soumis dans le cadre de l’inspection inopinée. Les résultats seront annoncés plus tard.

*FGBI « VGNKI » est une agence du gouvernement fédéral qui met en œuvre la politique de l’Etat dans le domaine de l’assurance de la qualité des médicaments pour animaux et les aliments, ainsi que la sécurité des produits d’origine animale. Elle agit au sein de la Fédération de Russie comme un centre de référence de soutien scientifique et méthodologique à Rosselkhoznadzor, ses bureaux régionaux et ses organisations subordonnées.

Rappelons que le groupe Auchan s’est exprimé sur le sujet le 5 août 2015 avec un communiqué, Russie : pour Groupe Auchan, il est nécessaire de compléter les analyses.

NB : Traduction du communiqué de Rosselkhoznadzor par mes soins -aa.

Mise à jour. La chargée de communication externe d’Auchan France m’a adressé le texte d’un communiqué du 19 août 2015,  Contrôles sanitaires en Russie : Auchan contrôlé mais pas sanctionné, que je n’avais au moment de la diffusion de l’article ci-dessus. Le lecteur intéressé lira le communiqué, mais j’ai comme l’impression qu’Auchan reste sur ses positions initiales …

Efficacité de trois produits de nettoyage et désinfection utilisés à la maison vis-à-vis de S. aureus et E. coli sur des surfaces environnementales

18
août
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Curiosité, E. coli, Environnement, Hygiène, Microbiologie, Nettoyage-Désinfection, Santé, Sécurité des aliments.

CleanRFD-sfSpanRésumé.

Objectifs. Les objectifs de cette étude étaient d’étudier trois produits afin de connaître : 1) l’efficacité de nettoyage sur deux surfaces ménagères courantes, et 2) l’efficacité de la désinfection contre les deux bactéries usuelles. Les produits comprenaient de l’eau de Javel conventionnelle, un produit écologiquement préférable (EP), un produit à faire soi-même (FSM : vinaigre blanc distillé, eau gazeuse, huile d’arbre à thé) frais, du FSM vieilli 24 heures et les composés individuels du FSM.

Méthodes et résultats. Pour le nettoyage de la céramique, aucun produit n’a été efficace (≥ 85% d’enlèvement de la souillure de Hucker), cependant FSM a fait mieux que PE et l’eau de Javel. Sur l’acier inoxydable, seul FSM n’a pas réussi à satisfaire à la norme. Pour la désinfection, l’eau de Javel et EP ont eu des réductions ≥ 5.00 log10 dans toutes les conditions. FSM et ses composants étaient plus actifs contre Escherichiacoli que contre Staphylococcus aureus, mais seul du FSM fraîchement réalisé et du vinaigre à 50% ont eu des réductions ≥ 5.00 log10.

Conclusions. EP est une alternative efficace à l’eau de Javel. FSM peut être une alternative adéquate pour le nettoyage de la céramique et pour un usage domestique, où une élimination complète des micro-organismes est nécessaire, mais il doit être fraîchement préparé chaque jour.

Signification et impact de l’étude. Ceci est la première étude de la performance de solutions alternatives plus sûres à la fois pour nettoyer et désinfecter pour une utilisation dans des soins à domicile. Le produit EP et FSM sont des alternatives possibles pour certains usages domestiques.

Nancy Goodyear, Natalie Brouillette, Kathleen A. Tenaglia, Rebecca Gore andJason Marshall. The Effectiveness of Three Home Products in Cleaning and Disinfection of S. aureus and E. coli on Home Environmental Surfaces. Journal of Applied Microbiology 2015.

Améliorer la sécurité sanitaire des légumes verts à feuilles

15
août
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Curiosité, Environnement, Hygiène, Microbiologie, Nettoyage-Désinfection, Règlementation, Santé, Sécurité des aliments, TIAC.

« Améliorer la sécurité sanitaire des légumes verts à feuilles », publiée par Kelly Flynn, National de l’Institute of Food and Agriculture le 13 août 2015.

La sécurité des aliments est une priorité absolue pour les consommateurs, en particulier quand il s’agit à des légumes verts à feuilles dans les salades. Des chercheurs de l’université de l’Arizona ont découvert des méthodes naturelles pour désinfecter ces légumes en utilisant des ingrédients couramment trouvées dans la cuisine, comme l’origan, la cannelle et le vinaigre.

Lettuce-mouthDes extraits de plantes, des huiles essentielles et des désinfectants organiques se sont tous montrés efficaces pour tuer les bactéries sur les légumes feuilles et augmenter leur durée de vie. Lorsqu’ils sont émulsionnés dans de l’eau utilisée pour laver ces feuilles, l’approche se compare à (et parfois fonctionne même mieux) que l’eau de Javel ou de le peroxyde d’hydrogène.

« Les antimicrobiens des plantes peuvent être utilisés par les consommateurs à la maison », a déclaré Sadhana Ravishankar. « Les extraits de plantes et d’huiles essentielles peuvent être ajoutés dans l’eau de lavage ou en association avec du vinaigre dans l’eau de lavage. »

Les avantages de l’utilisation des antimicrobiens issus des plantes et des désinfectants organiques sont qu’ils sont naturels, respectueux de l’environnement et moins énergivore car ils sont efficaces à la fois à température ambiante et froide. Ils continuent également de tuer les bactéries pendant le stockage ; leur efficacité n’est pas réduite en présence de matière organique et ils sont bons pour la santé en réduisant la survenue d’un cancer, du diabète et un taux élevé de cholestérol. L’eau de lavage comprenant les composés des plantes et des désinfectants organiques peut être également recyclée et réutilisée sans perte d’efficacité.

« Nous avons également étudié une nouvelle façon d’appliquer les antimicrobiens des plantes pour améliorer la sécurité sanitaire de la salade », a dit Ravishankar. « Nous avons incorporé des huiles essentielles de plantes comestibles dans des films qui sont ajoutés aux sachets de salade et les vapeurs des huiles tuent les bactéries dans les sachets de salade durant le stockage. Les films comestibles sont également d’origine végétale provenant de pommes, carottes, hibiscus ou de la purée d’épinards. »

L’équipe du projet a utilisé les médias sociaux comme outil pédagogique pour le bénéfice des producteurs et d’autres intervenants. La campagne dans les médias sociaux comprend des vidéos sur YouTube, Facebook et Twitter.

Les résultats de ce projet profiteront aux consommateurs en réduisant et en prévenant la contamination des légumes verts à feuilles par des pathogènes d’origine alimentaire au stade de la production et de la récolte, en fournissant un produit plus sûr dans les magasins et sur leur table.

Ravishankar et son équipe testent des combinaisons d’antimicrobiens de plantes et leur efficacité quand l’eau de lavage est recyclée. Le National Institute of Food and Agriculture (NIFA) de l’USDA a financé cette nouvelle étude de quatre ans avec une subvention de 2 907 354 dollars dans le cadre de l’Organic Agriculture Research and Extension Initiative (OREI).

Le fonds OREI cherche à résoudre des problèmes critiques dans l’agriculture bio, des priorités ou des problèmes intégrant des activités de recherche, d’éducation et de vulgarisation. Les projets du fonds OREI permettront d’améliorer la capacité des producteurs et des transformateurs qui ont déjà adopté des normes bio pour se développer et commercialiser leurs produits agricoles bio de haute qualité.

Sadhana Ravishankar, professeur associé à la School of Animal and Comparative Biomedical Sciences de l’université de l’Arizona, a dirigé une équipe de chercheurs de l’université de l’Arizona qui ont découvert des méthodes naturelles pour désinfecter les légumes à feuilles.