Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Articles de la catégorie 'Sécurité des aliments'

Pas de catégorie

Retrait de camembert de Normandie pour cause de présence de Escherichia coli O26:H11

25
oct
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, E. coli, Environnement, Lait, Microbiologie, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments.

imgresOn ne sait pourquoi, mais on prend l’information comme elle vient, enfin, le ministère de l’agriculture rapporte le 24 octobre 2014 le rappel d’un produit alimentaire (ouf !), mais en page 3 :

Retrait de camembert de Normandie AOP de la fromagerie du Domaine de Saint Loup
La Fromagerie du Domaine de Saint Loup procède au retrait de la vente du produit suivant :
Nom : Camembert de Normandie AOP
Marque commerciale : Petite Normande Verte, Graindorge et Saveurs U (rayon coupe)
Type de conditionnement : Boite
N° de lot : 050914DS2
DLC/DLUO : du 09/11/2014 et 13/11/2014
Numéro d’identification vétérinaire : FR 14.608.001 CE
Période de commercialisation : à partir du 6 octobre 2014
En effet, un contrôle a mis en évidence, dans ces produits, la présence de Escherichia coli O26:H11.
Les magasins concernés par la distribution du lot contaminé ont procédé à son retrait et informé les consommateurs grâce à des affichettes mises sur les lieux de vente concernés. Certains de ces produits ont cependant été commercialisés avant la mesure de retrait.
Il est donc demandé aux personnes qui détiendraient ces produits de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente où ils ont été achetés.
Les Escherichia coli O26:H11 peuvent entraîner dans la semaine qui suit la consommation, des gastro-entérites éventuellement hémorragiques, accompagnées ou non de fièvre, et pouvant être suivies de complications rénales sévères, chez les jeunes enfants.
Les personnes qui auraient consommé les produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient ce type de symptômes sont invitées à consulter sans délai leur médecin traitant en lui signalant cette consommation et la nature du germe contaminant.
La Fromagerie du Domaine de Saint Loup se tient à la disposition des consommateurs pour répondre à leurs questions au numéro de téléphone suivant : 02.31.48.20.38 « ouvert de 9h à 18h ».

NB : Même le ministère de la santé signale ce rappel de fromages après trois mois de disette … tout est donc possible, sauf que les ARS sont aux abonnés absents, comme d’hab !

Pour suivre les rappels précédents relatifs à Escherichia coli O26:H11 sur le blog, voir ici.

Etats-Unis : Légèrement plus d’entreprises alimentaires qui adoptent un plan Food Defense

25
oct
Aucun commentaire
Classé dans Curiosité, Environnement, Santé, Sécurité des aliments.

?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????Etats-Unis : Légèrement plus d’usines alimentaires qui adoptent un plan Food Defense, source Food Safety News du 24 octobre 2014.

Le nombre d’usines de transformation des aliments aux États-Unis avec un plan Food Defense a augmenté de 83% à 84% entre 2013 et 2014, selon la dernière enquête sur le plan de Food Defense menée par le Food Safety and Inspection Service (FSIS) du ministère américain de l’agriculture.

Un plan Food Defense est un système qui fonctionne pour protéger les produits alimentaires contre les risques intentionnels ou la falsification. Alors que les entreprises alimentaires ne sont pas tenues par la loi d’avoir un plan Food Defense, le FSIS encourage les entreprises à développer un.

Cette année a marqué le neuvième sondage annuel du plan Food Defense pour les usines de viande et de volailles, ainsi que des usines d’œufs et les entreprises inspectées pour l’importation. Le FSIS vérifie si les usines ont des mesures en place pour assurer la sécurité à l’intérieur et l’extérieur des bâtiments, protéger le personnel et répondre aux incidents.

Le FSIS a fait un objectif d’avoir des plans Food Defense dans 90% des usines de transformation des Etats-Unis l’année prochaine. Jusqu’à présent, cela semble être la plus petite catégorie des usines qui est à la traîne avec la mise en œuvre de plan Food Defense.

Cette année, 98% des « grandes entreprises » avaient des plans Food Defense, tandis que 91% des « petites entreprises » avaient un plan et 77% concernant les « très petites entreprises ». Le FSIS n’a pas précisé quelle taille devait avoir une usine pour être qualifiée de grande ou de petite.

Le FSIS a dit qu’il aura à renforcer la sensibilisation liée à Food Defense pour les plus petites entreprises, s’il veut atteindre l’objectif de 90% l’an prochain.

Ces enquêtes ont eu lieu chaque année depuis 2006, alors que 34% des usines avaient des plans Food Defense. Cinq ans plus tard, en 2010, ce nombre était passé à 74%.

Ci-dessous sont des diagrammes montrant l’augmentation des plans Food Defense de depuis 2006 :

fsisfooddefense © Food Safety News

NB : En France il existe depuis 2007 un Guide des recommandations pour la protection de la chaîne alimentaire contre les risques d’actions malveillantes, criminelles ou terroristes, établi par le ministère de l’agriculture. Peut-on dire pour autant que l’on connait le nombre d’entreprises qui ont un plan Food Defense en France ou est-ce un secret défense ?

On lira aussi Mythes et réalité à propos des organismes de formations recommandés ou référencés Food Defense en France !

Comme le signalait la revue RIA de septembre 2013, la prochaine étape, c’est le plan anti-fraude … puis viendra le plan sans antibiotiques, mais on attend en vain le plan transparence …

Tableau de chasse de l’opération alimentation vacances dans le Tarn et Garonne

25
oct
Aucun commentaire
Classé dans Curiosité, Environnement, Hygiène, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments.

Vacances d'eteLa Dépêche.fr du 25 octobre 2014 rapporte que s’agissant des « contrôles estivaux, les métiers de bouche rappelés à l’ordre »

Ainsi dans le Tarn-et-Garonne, « L’Opération Interministérielle Vacances 2014 s’est déroulée du 1er juin au 15 septembre. Elle a mobilisé l’ensemble des services de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP) qui ont procédé à des contrôles renforcés visant à garantir la qualité sanitaire des aliments, la sécurité des activités sportives, de pleine nature et de loisirs, la conformité des centres de vacances accueillant des mineurs et des adultes handicapés, la loyauté des transactions commerciales, la bonne information du consommateur ainsi que le respect des règles de protection animale dans les pensions et les refuges. »

Sur « les 275 contrôles effectués par le service de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes et par les services vétérinaires en matière d’hygiène alimentaire, de loyauté des pratiques commerciales et d’information du consommateur se sont, quant à eux, traduits par 84 rappels réglementaires, 32 avertissements, 12 mises en demeure d’apporter rapidement des actions correctives et 5 procès-verbaux de constatation. En outre, 43 kg de denrées alimentaires ont été saisis dans deux restaurants (produits corrompus, DLC dépassées et défaut de traçabilité). »

Les non-conformités les plus sérieuses ont concerné : le secteur de l’alimentation et notamment la restauration commerciale ainsi que les métiers de bouche (défauts d’hygiène principalement), la filière fruits où trois grossistes expéditeurs ont été verbalisés pour des pratiques commerciales trompeuses.

Rappel du produit AUCHAN Saucisses Lentilles 420 g pour cause de présence d’allergènes non mentionnés sur l’étiquetage

24
oct
Aucun commentaire
Classé dans Allergène, Curiosité, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments.

075955Auchan rapporte le 24 octobre 2013 que « Suite à une erreur d’étiquetage, la société Auchan procède au rappel du produit AUCHAN SAUCISSES LENTILLES 420 g. »

Certaines boites de SAUCISSES LENTILLES 420 g comportent à l’intérieur des légumes pour ratatouille. De ce fait les allergènes CELERI et LAIT des légumes pour ratatouille ne sont pas mentionnés sur l’étiquette.

AUCHAN SAUCISSES LENTILLES 420 g

EAN : 3254560076099 DLUO concernée : 31/10/2017

L’ensemble du lot est retiré de la commercialisation, cependant certains de ces produits ont été commercialisés avant la mesure de retrait.

Il est recommandé aux clients ayant fait l’acquisition de ce produit et présentant une allergie au céleri et/ou au lait, de ne pas le consommer et de le ramener à l’accueil du magasin Auchan où il leur sera remboursé.

Eh oui, c’est ballot de confondre lentilles et ratatouille !

Rappel de salades composées en France pour cause de présence de Listeria monocytogenes près de 8 jours après la notification d’alerte au RASFF par la France. Cherchez l’erreur !

24
oct
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Listeria, Microbiologie, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

2193_1_MJe signalais le 17 octobre 2014 dans un article, Rappel des lots de salades préparées pour cause de présence de Listeria monocytogenes en Belgique et au Luxembourg. Qu’en est-il en France ?

Eh bien, nous avons la réponse mais le … 24 octobre 2014 !

Le site Rappels Produits rapporte le rappel de produits DESSAINT, Salades composées le 24octobre 2014.

Modèle : Salade Fraîcheur Poulet Crudités Sauce Caesar 250 g et Salade Fraîcheur Thon Crudités Sauce Cocktail 250 g
*Salade Fraîcheur Poulet Crudités: 3 505 700 001 151 ; DLC: du 12 au 27/10/2014 inclus
*Salade Fraîcheur Thon Crudités: 3 505 700 001 601 ; DLC: du 12 au 27/10/2014 inclus
Motif du rappel : Mise en évidence de Listeria monocytogenes
Modalités du rappel : Détruire son produit OU Se le faire rembourser
Contact consommateur : Le fabricant : 0 800 20 40 02

Des rappels en Belgique et au Luxembourg font suite à une alerte notifiée par la France au RASFF le 16 octobre 2014, référence 2014.1416, pour la présence de Listeria monocytogenes (> 1500 ; < 240 ; < 40 ; < 10 ufc/g) dans des ‘salades réfrigérées’ de France ; Distribution France, Belgique, Luxembourg.

Que de temps perdu entre la notification d’alerte au RASFF et le rappel en France, près 8 jours !

Et toujours pas de nouvelles de nos autorités ou des distributeurs en France …