Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Les bactéries communiquent entre elles et avec nos cellules

12
nov
1 commentaire
Classé dans Contamination, Curiosité, Santé.

« Comment les bactéries communiquent entre elles et avec nos cellules », source Microbiology World, d’après genengnews.com.

Les bactéries communiquent entre elles à l'aide des N-acylhomosérines lactones (AHLs) comme des signaux quorum sensing (QS). Cette communication permet aux bactéries de contrôler l'expression des gènes des facteurs de virulence et des biofilms une fois qu’une densité critique a été atteinte. Ce phénomène, le quorum sensing, est important lorsqu’une infection se propage.

Désormais, des chercheurs de l'Université Linköping en Suède ont montré comment des bactéries contrôlent le processus dans les cellules humaines de la même manière, affectant la migration des cellules de façon dose et temps dépendante. Lorsqu'une infection est signalée, de plus en plus de bactéries se réunissent sur le site de l'attaque (une plaie par exemple). Quand il y a une masse critique, les bactéries commencent à agir comme des organismes multicellulaires. Elles forment des biofilms, des structures denses ayant le pouvoir de résistance contre les antibiotiques et le système de défense du corps immunitaire. Dans le même temps, elles deviennent plus agressives et accroissent leur mobilité. Tous ces changements sont déclenchés lorsque les molécules de la communication (acides gras courts, AHLs) se lient aux récepteurs des cellules bactériennes, provoquant des changements de l'expression des gènes.

Les AHLs peuvent migrer librement à travers la membrane cellulaire, pas seulement des cellules bactériennes, mais aussi des cellules eucaryotes, des modifications fonctionnelles cellulaires peuvent être identifiées. Avec de faibles concentrations, les globules blancs peuvent être plus flexibles et plus efficaces, mais à des concentrations élevées, l'inverse se produit, ce qui affaiblit nos défenses immunitaires et ouvre la porte à des infections et des inflammations progressives.

Cette étude a été publiée dans PLoS One Pathogens, source Karlsson T, Turkina MV, Yakymenko O, Magnusson K-E, Vikström E (2012) The Pseudomonas aeruginosa N-Acylhomoserine Lactone Quorum Sensing Molecules Target IQGAP1 and Modulate Epithelial Cell Migration. PLoS Pathog 8(10): e1002953. doi:10.1371/journal.ppat.1002953. Cet article est disponible intégralement et gratuitement.

Articles similaires

1 commentaire à “Les bactéries communiquent entre elles et avec nos cellules”

  1. Anne a dit :

    Un grand merci pour cet article…

Laisser un commentaire


neuf + 6 =