Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Traitement combiné associant des bactériophages et du chlore vis-à-vis de biofilms de Pseudomonas aeruginosa

21
jan
1 commentaire
Classé dans Contamination, Environnement, Microbiologie.

Voici une très intéressante étude américaine, me semble-t-il, sur un traitement combiné associant des bactériophages et du chlore vis-à-vis de biofilms de Pseudomonas aeruginosa.

Le magazine de l’ASM, Microbe, Volume 8, Number 1, 2013, relate une information à propos de l’utilisation « Des phages provenant des eaux usées efficaces contre des biofilms de Pseudomonas aeruginosa ».

Pour ce qui est de surmonter les biofilms bactériens, les phages seuls ou combinés avec du chlore surpassent plusieurs autres traitements conventionnels, selon l'ingénieur en environnement Zhiqiang Hu et un étudiant diplômé de l'Université du Missouri, Columbia, Yanyan Zhang. Ainsi, disent-ils, les phages pourraient être utiles pour le traitement des biofilms tenaces qui se forment et qui sont difficiles à enlever dans les usines de traitement des eaux et dans d'autres milieux industriels ou clinique. Plus précisément, les bactériophages récupérées à partir des eaux usées municipales tuent environ deux fois plus de bactéries comme Pseudomonas aeruginosa dans des biofilms établis que ne le fait le chlore, et les deux traitements combinés détruisent presque toutes les bactéries dans des biofilms. Ils rapportent leur étude dans le numéro de janvier 2013 de Biotechnology and Bioengineering [doi: 10.1002 / bit.24630]. La suite de l’article est sur le lien précité de Microbe, le magazine de l’ASM.

Résumé.

Les biofilms bactériens sont une préoccupation croissante dans un large éventail de domaines. Dans cette étude, un mélange de bactériophages à ARN isolés d’eaux usées municipales a été utilisé pour maîtriser et éliminer les biofilms. A des concentrations de 400 et 4 × 107 PFU/mL (PFU pour plaques forming units ou unités formant plage de lyse -aa), les phages ont inhibé la formation de biofilm de Pseudomonas aeruginosa respectivement, de 45 ± 15% et de 73 ± 8%. A des concentrations de 6,000 et 6 × 107 PFU/mL, les phages ont enlevé respectivement, de 45 ± 9% et 75 ± 5% des biofilms préexistants de P. aeruginosa. Le chlore a réduit la croissance du biofilm de 86 ± 3% à la concentration de 210 mg/L, mais il n'a pas enlevé les biofilms préexistantes. Toutefois, une combinaison de phages (3 x 107 PFU/mL) et de chlore à cette concentration a réduit la croissance du biofilm de 94 ± 2% et enlevé 88 ± 6% des biofilms existants. Dans un système à flux continu avec une croissance continue du biofilm, une combinaison de phages (un traitement ponctuel à la concentration de 1,9 × 108 PFU/mL pendant 1 heure) avec du chlore a enlevé 97 ± 1% du biofilm à J5 alors que le seul traitement par des phages et du chlore a enlevé respectivement, 89 ± 1% et 40 ± 5%. Pour des biofilms existants, l'utilisation combinée d'une concentration plus faible de phages (3,8 × 105 PFU/mL) et la chloration d'une durée plus courte (12 h) puis de l'eau de rinçage en continu a enlevé 96 ± 1% du biofilm en moins de 2 jours. La microscopie laser confocale à balayage complétée par la microscopie électronique a indiqué que le traitement combiné a entraîné dans les biofilms une plus faible densité et viabilité cellulaire. Ces résultats suggèrent que le traitement combiné par des phages et du chlore est une méthode prometteuse pour maîtriser et enlever des biofilms bactériens sur différentes surfaces.

Source Zhang Y, Hu Z. Combined treatment of Pseudomonas aeruginosa biofilms with bacteriophages and chlorine. Biotechnol Bioeng. 2013 Jan;110(1):286-95. L’article est disponible intégralement et gratuitement. © 2012 Wiley Periodicals, Inc.

NB : La photo montre que la structure du biofilm de P. aeruginosa change après un traitement par des phages de P. aeruginosa (1,9 × 108 UFP/mL, 1 h de traitement seul à J0), du chlore (200 mg/L, traitement continu) et leur combinaison (infection par des phages suivie par une chloration). Les surfaces brillantes indiquent des zones propres avec aucun attachement de biofilm.

Articles similaires

1 commentaire à “Traitement combiné associant des bactériophages et du chlore vis-à-vis de biofilms de Pseudomonas aeruginosa”

  1. pecquerie a dit :

    plus qu'intéressant ces phages + autres methodes mais pas facile à mettre en oeuvre industriellement

Laisser un commentaire


trois − 1 =