Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Le bio et l’Autriche

29
fév
1 commentaire
Classé dans Curiosité, E. coli, Environnement.

En France, selon l’agence Bio, « Ce marché est structurellement en augmentation, avec une croissance moyenne de l’ordre de 10% par an de 1999 à 2005, tous secteurs de produits confondus. En 2006, la croissance s'est accélérée. De 2008 à 2010, le marché a progressé de 32%. Entre 2009 et 2010, les achats par le consommateur final ont progressé de 10,8%, en valeur, d'après les estimations réalisées par AND-I / Agence BIO. »

Cela étant, en Autriche , les ventes de bio ont diminué de 0.6%.

En Autriche, les ventes de produits ont diminué l’an dernier. De plus en plus de produits exotiques apparaissent sur le marché. Le marché des produits bio en Autriche a augmenté rapidement au cours des dernières années, avec une croissance à deux chiffres.

En 2011, pour la première fois, la croissance a marqué une pause. Les ventes au détail ont diminué de 0,6% à 304,4 millions d'euros. Le volume acheté a diminué selon Agrarmarkt Austria (AMA) de 5,4% à 109 800 tonnes.

La crise liée aux E. coli entérohémorragiques (EHEC) et l'affaire d’une fraude italienne dans la filière bio ont entraîné des Unes négatives dans la presse l'an dernier. Stephan Mikinovic, président de l’AMA, y inclut aussi la crise économique comme raison à ces fluctuations. Les consommateurs autrichiens dépensent en moyenne 118 euros pour leurs achats de produits bio par an.

« En 2009 et 2010, le marché autrichien biologique a augmenté de 15%. Avec une part de marché de 19,5%, l'Autriche fait toujours partie du groupe de tête, seul le Lichtenstein avec 27,3% a une plus grande part de marché bio » selon un expert agricole, Lukas Kilcher.

Les producteurs autrichiens vont maintenant essayer d'aller vers de nouveaux marchés d'exportation. « Jusqu'à présent, la qualité a toujours trouvé une place dans le marché » dit Rudi Vierbauch (président de Bio-Autriche) avec confiance. Avec des sociétés comme Sonnentor (réalisant 50% de son chiffre d'affaires en Allemagne) et l'initiative « Gutes vom Berg » (de bons produits de la montagne), les produits autrichiens en particulier sont très appréciés en en Allemagne.

Articles similaires

1 commentaire à “Le bio et l’Autriche”

  1. Pascal a dit :

    Avec un chiffre d’affaires de 3 M€ en 2010, ce marché affiche une croissance d’environ 10 %. Mais il ne représente que 2 % du marché alimentaire total. Même comparé à la restauration rapide (32 milliards d’euros en 2010, en hausse de 60 % depuis 2004), il reste très marginal. Les Français dépensent toujours  plus pour l’achat de sandwiches (6,4 milliards d’euros en 2010) que pour l’ensemble des produits bio ! .

    Et une bonne part des produits Bio sont importés.

Laisser un commentaire


huit − = 4