Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Les toilettes, les portables, les femmes et l’Inde

16
mar
Aucun commentaire
Classé dans Curiosité, Environnement, Hygiène, Santé, Sécurité des aliments.

J’en avais parlé il y a déjà un ou deux ans et ces mêmes sujets n’ont guère évolué, voir La crise des toilettes dans le monde, Plus de téléphones portables que de toilettes et Recontamination après lavage des mains dans l’Inde rurale.

Selon Sanitation Updates du 16 mars 2012, « Davantage de personnes en Inde possèdent un téléphone portable que de toilettes ».

Près de la moitié des 1,2 milliards de personnes vivants en Inde n'ont pas de toilettes à la maison, mais plus de la moitié possèdent un portable, selon les données du dernier recensement. Voir tableau ci-dessous.

Seulement 46,9% des 246,6 millions de foyers ont des toilettes tandis que 49,8% continuent de déféquer en plein air. Le reste de 3,2% utilisent les toilettes publiques.

Environ 77% des foyers dans l'État oriental de Jharkhand ne disposent pas d'installations sanitaires, et les chiffres sont de 76,6% pour l'Orissa (ou Odisha) et de 75,8% pour le Bihar. Tous les trois sont parmi les Etats de l’Inde les plus pauvres avec des populations qui vivent avec moins d'un dollar par jour. Au Jammu-et-Cachemire, 8,9% des ménages ont toujours leurs latrines vidées manuellement. « La défécation en plein air continue d'être une grande préoccupation pour le pays, car près de la moitié de la population le fait », dit le Registrar General and Census Commissioner, C. Chandramouli, en présentant les dernières données. « Des raisons culturelles et traditionnelles et un manque d'éducation sont les principales raisons de cette pratique non hygiénique. Nous devons faire beaucoup plus sur ces sujets », a-t-il dit.

Un ministre  de l’Union a récemment déclaré que les femmes dans les zones rurales exigent des portables et pas des toilettes. Cela a été vigoureusement rejeté par Anita Narre, une femme de 20 ans, du Madhya Pradesh, « Une toilette est plus importante dans la vie d'une femme qu’un portable parce que cela leur donne la dignité », a-t-elle dit. Anita Narre avait fait la Une des journaux internationaux au début de l'année 2012 lorsqu’ elle a été récompensée d’avoir dirigé « la révolution des toilettes ». Deux jours après son mariage en 2011, elle a quitté la maison de ses beaux-parents et a refusé d’y retourner jusqu'à ce qu'ils aient construits des toilettes.

Pour plus d'informations, lire Availability and Type of Latrine Facility: 2001-2011.

Articles similaires

Laisser un commentaire


1 + sept =