Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


De la maîtrise du process de fabrication

12
sept
2 commentaires
Classé dans Curiosité, Non classé, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments.

La maîtrise du process est-elle un long fleuve tranquille ? Envoici deux exemples récents pris dans l'actualité :

1. Un communiqué de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) du 07/09/2012 rapporte que « Blephaclean, lingette pour l’hygiène quotidienne des paupières et des peaux sensibles – Laboratoires Thea – Retrait de lot ».

Les laboratoires THEA, en accord avec l'ANSM, procèdent par mesure de précaution au retrait du lot G09 (date de péremption : 06/2015) du produit cosmétique BLEPHACLEAN, lingette pour l'hygiène quotidienne des paupières et des peaux sensibles, Code ACL : 789 273 4.

Ce rappel fait suite à la mise en évidence d'une non-conformité sur la stérilité d'une lingette de ce produit lors d'un test de validation du procédé de fabrication.

Aucune réclamation qualité n'a été reçue pour ce lot et aucun signal particulier de cosmétovigilance en lien avec cet évènement n'a été mis en évidence à ce jour.

2. Le ministère de l’agriculture informe le 11 septembre 2012 du « Rappel de conserves de la marque BOKO ».

« La société Labo L. Peugeot procède au retrait de la vente de ses conserves suite à des anomalies de process. Les produits concernés par la mesure de rappel portent les caractéristiques suivantes :

  • Nature des produits : conserves
  • Marque commerciale : BOKO
  • Date limite d’utilisation optimale : toutes les dates

Ces produits ont été commercialisés entre fin 2010 et le 29 août 2012 dans différents lieux de vente situés dans 3 régions (Bourgogne, Rhône Alpes, région parisienne), dans les départements de l’Eure-et-Loire, de l’Oise, et d’Ille-et-Villaine, ainsi qu’à San Sebastian – Espagne. »

Non-conformité sur la stérilité d'un produit lors d'un test de validation du procédé de fabrication d’un côté, anomalie de process de l’autre, rien que de très normal, me semble-t-il, dès lors que la perfection n’est pas de ce monde. Des erreurs peuvent survenir ici ou là …

Mais alors une question concernant ces produits qui sont stables dans le temps, pourquoi ne pas attendre tous les résultats des contrôles avant de les mettre sur le marché et risquer ainsi un rappel ?

A suivre …

Articles similaires

2 commentaires à “De la maîtrise du process de fabrication”

  1. phileas3 a dit :

    Effectivement, les professionnels en question sont sûrement fautifs au détriment du consommateur.

    Les suites?

  2. a.amgar a dit :

    Je dirais l’image de marque de ces entreprises … -aa

Laisser un commentaire


+ 5 = onze