Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Ronde des rappels 2014 : semaine 29

19
juil
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne, Virus.

Commencées avec « La ronde des rappels : semaine 49 » de 2009, les notifications des rappels cités ne prétendent pas à l’exhaustivité dans la mesure il n’est pas possible d’avoir accès à toutes les sources permettant d’identifier le rappel d’un produit. Les pays frontaliers de la France constituent une aide précieuse. Les informations recueillies sont issues du portail RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed ou Réseau d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux).

  • Référence RASFF 2014.0993, risque de blessures dû à des bouteilles en surpression avec un risque de rupture du bouchon de fermeture de bouteilles de sambal oelek des Pays-Bas ; notification par les Pays-Bas. Distribution Autriche, Belgique, Bosnie-Herzégovine, République Tchèque, France, Allemagne, Pays-Bas, Pologne, Slovaquie, Suède, Suisse, Royaume-Uni.
  • Référence RASFF 2014.0988, Salmonella Brandenburg (présence dans 25g) dans de la poudre de fromages des Pays-Bas ; alerte notifiée par les Pays-Bas. Distribution France, Hongrie, Pays-Bas.
  • Référence RASFF 2014.0986, Bacillus cereus (22000 UFC/g) dans de la ricotta réfrigérée d’Italie ; Notification par l’Italie. Distribution France, Italie, Singapour.
  • Référence RASFF 2014.0984, Listeria monocytogenes (> 10 CFU/g) dans du gorgonzola d’Italie ; alerte notifiée par la France. Retrait du marché.
  • Référence RASFF 2014.0974, mercure (0,57 mg/kg) dans de la rascasse réfrigérée (Scorpaena scrofa) de Tunisie ; notification par la France. Distribution restreinte en France.
  • Référence RASFF 2014.0973, Listeria monocytogenes (1500 ufc/g) dans du boudin blanc de France ; notification par la France. Le produit est présumé n’être plus sur le marché. Distribution France, Royaume-Uni. Date du prélèvement le 27 juin, date de la notification le 16 juillet 2014. Voir à ce sujet cet article utile sur le blog.
  • Référence RASFF 2014.0972, norovirus (présence dans 25g) de framboises congelées de Serbie, via la Belgique et via la France ; alerte notifiée par la Suède. Pas de distribution en Suède.

Tableau ci-dessous (à la date du 19 juillet 2014) de la liste des pathogènes identifiés dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux pour la semaine 29 de 2014 par les Etats membres.

Je ne suis pas en mesure de diffuser pour l’instant ce tableau en raison de problème techniques sur la base de données du RASFF.

Des questions à propos de milkshakes et de traces de Listeria dans un fast-food

19
juil
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Hygiène, Listeria, Machines, Microbiologie, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

201404MilkshakeLes problèmes rencontrés sur les aliments en France font-ils partie « d’un simple contrôle de routine » ? Voici ci-après un exemple édifiant …

France Bleu communique le 19 juillet 2014 sur une « Alerte à listéria dans un restaurant Quick de Toulouse ».

Des traces de listéria ont été retrouvées dans un milkshake fabriqué il y a dix jours dans le fast-food du quartier du Mirail. Le restaurant lance un appel à ses clients qui ont consommé des glaces entre le 9 et le 16 juillet.
Le Quick de la rue Vauquelin, dans le quartier du Mirail à Toulouse, lance un appel à la vigilance à ses clients après que des traces de listéria ont été retrouvées dans un milkshake, préparé il y a dix jours.
Les responsables du fast food ont mis en place un numéro pour tout renseignement : le 09 70 80 87 55.
Les résultats des analyses n’ont été connus que mercredi et sur demande de la préfecture, le fast-food lance donc un appel à toute personne qui aurait consommé des milkshakes ou des glaces chez lui car les produits préparés entre le 9 et le 16 juillet pourraient aussi être contaminés.
Une procédure conforme à la loi qui est partie d’un simple contrôle de routine.

Pour fabriquer un milkshake, il faut en général différents ingrédients et un mixeur et le reportage nous dit que la machine qui a servi à préparer le milkshake est désormais au rebut …

Et si ce n’était pas la machine, mais les composants du milkshake ?

Fait troublant, le 20 juin 2014 la France notifiait une alerte au RASFF, référence 2014.0848, concernant la présence de Listeria monocytogenes (entre 1 100 et 12 000 ufc/g) dans des milkshakes produits avec du lait stérilisé  de France avec des matières premières de Belgique. Le RASFF indique qu’il y a eu une distribution restreinte dans le pays qui a fait la notification. A noter que la date du prélèvement a été le 5 juin et le résultat, le 20 juin, bien entendu, c’est délai trop long !

Existe-t-il une relation entre ces deux évènements ? La préfecture peut très bien le savoir en contactant les autorités chargées des notifications au RASFF, mais le fera-t-on et le saura-t-on ?

Ronde des rappels 2014 : semaine 28

12
juil
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Listeria, Réglementation, Salmonella, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

Commencées avec « La ronde des rappels : semaine 49 » de 2009, les notifications des rappels cités ne prétendent pas à l’exhaustivité dans la mesure il n’est pas possible d’avoir accès à toutes les sources permettant d’identifier le rappel d’un produit. Les pays frontaliers de la France constituent une aide précieuse. Les informations recueillies sont issues du portail RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed ou Réseau d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux).

  • Référence RASFF 2014.0932, sibutramine et sildénafil, substances non autorisées, dans des compléments alimentaires des Pays-Bas; alerte notifiée par la France. Pas de distribution en france.
  • Référence RASFF 2014.0943, Listeria monocytogenes (< 10 ufc/g) dans du saumon fumé à froid de Pologne ; alerte notifiée par la France. Pas distribution en France.
  • Référence RASFF 2014.0938, intoxication alimentaire suspectée (Salmonella enteritidis) causée par des œufs d’Allemagne ; notification par la France. Distribution en France mais le produit n’est sans doute plus sur le marché.

Le tableau ci-dessous (à la date du 12 juillet 2014) de la liste des pathogènes identifiés dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux pour la semaine 28 de 2014 par les Etats membres.

sem28_path

Ronde des rappels 2014 : semaine 27

5
juil
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, E. coli, Environnement, Microbiologie, Rappel, Réglementation, Salmonella, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

Commencées avec « La ronde des rappels : semaine 49 » de 2009, les notifications des rappels cités ne prétendent pas à l’exhaustivité dans la mesure il n’est pas possible d’avoir accès à toutes les sources permettant d’identifier le rappel d’un produit. Les pays frontaliers de la France constituent une aide précieuse. Les informations recueillies sont issues du portail RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed ou Réseau d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux).

  • Référence RASFF 2014.0915, Salmonella Typhimurium dans des carcasses de poulets surgelées de France ; alerte notifiée par la France. Distribution Bulgarie, France, Guadeloupe, Italie, Japon, Pays-Bas, Nouvelle Calédonie, Portugal, Emirats Arabes Unis, République de Macédoine.
  • Référence RASFF 2014.0907, chlorate (0,2 mg/kg) substance non autorisée dans des in tomates de France ; notification par l’Allemagne. Distribution France, Allemagne. On lira sur ce sujet, Où l’on apprend qu’en France, il existe une contamination des denrées alimentaires par les ions perchlorate.
  • Référence RASFF 2014.0904, morceaux de métal dans des sardines à l’huile en boîte du Portugal ; notification par la France. Distribution restreinte en France.
  • Référence RASFF 2014.0903, mercure (1,4 µg/kg) dans de l’espadon congelé du Vietnam ; notification par la France. Distribution restreinte en France.
  • Référence RASFF 2014.0901, cadmium (1,44 mg/kg) dans des moules cuites congelées du Chili ; alerte notifiée par la Belgique. Distribution France, Belgique.
  • Référence RASFF 2014.0899, diméthoate (0,14 mg/kg) dans des mangues du Mexique ; alerte notifiée par l’Allemagne. Distribution France, Allemagne. Décidément le diméthoate semble très présent actuellement, chou-fleur, haricot vert, tomate, sont parmi les produits récents où ce pesticide a été détecté.
  • Référence RASFF 2014.0898, Escherichia coli entéropathogènes O26:H11, eae positif dans des fromages de chèvre de France ; alerte notifiée par la France. Distribution Belgique, France, Allemagne, Luxembourg. Voir ici.
  • Référence RASFF 2014.0893, taux trop élevé de fluor (750 mg/kg) dans de l’oxyde de magnésium de Chine via la France ; notification par la Belgique. Distribution Belgique.

Le tableau ci-dessous (à la date du 5 juillet 2014) de la liste des pathogènes identifiés dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux pour la semaine 27 de 2014 par les Etats membres.

sem27_path

Risque d’intoxication alimentaire en France liée à du pesto aux truffes noires ? On nous informe quand ?

1
juil
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Curiosité, Environnement, Hygiène, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, TIAC, Union Européenne.

Comment faire pour être informé en France d’un problème sanitaire lié à la sécurité des aliments ? Sans doute faut-il aller sur les sites Internet d’utilité publique, comme ceux des ministères de la santé ou de l’agriculture, voir encore celui de l’InVS, oui mais voilà pour votre bien, ils ne rapportent rien sur cette information troublante, et comme d’hab, il faut aller recueillir l’information à l’étranger, jugez plutôt …

Selon le site de la sécurité alimentaire du Luxembourg, « alertes alimentaires », un communiqué du 30 juin nous apprend qu’il y a un « Risque d’intoxication ? ».

Les autorités hongroises et françaises nous ont informé qu’un produit Pesto aux truffes produit en Hongrie pourrait être à l’origine d’une intoxication au botulisme.
Les autorités sanitaires demandent à toute personne ayant séjourné en Hongrie et ayant éventuellement ramené des produits artisanaux locaux de type pesto de vérifier l’origine de ces produits et de ne pas consommer ces produits s’ils proviennent du producteur en question. Le produit était vendu également via internet.
Une distribution vers le Luxembourg n’a pas été déclarée à l’heure actuelle.

Effectivement, il n’y a pas eu aussi de distribution en France (voir l’alerte notifiée au RASFF), mais les autorités françaises n’informent pas les consommateurs français …

Le site luxembourgeois renvoie à un communiqué de rappel en Allemagne du 27 juin de « pesto à la truffe noire » et au lien vers le fabricant.

D’après une traduction par mes soins, sur le site allemand, on apprend que « Dans le cadre de la survenue de trois cas de botulisme en France, la société hongroise Gourmand Company met en garde actuellement vis-à-vis de la consommation de leurs produits.

Les résultats des études qui démontrent un lien entre la consommation de produits de la société Gourmand company et l’apparition de cas d’intoxication, sont actuellement en cours.
Les produits de la société Gourmand Company ont également été vendus via Internet, de sorte que la distribution dans d’autres États membres ne peut être exclue. »

Le site Internet de Gourmand Company nous apprend par un communiqué du 22 juin 2014, Extraits (traduction par mes soins),

Nous avons entendu parler avec un grand choc, que le nom de notre société a été cité dans un cas d’intoxication alimentaire.
Nous sommes profondément désolés, que quelqu’un a pu être mis en danger et a dû être hospitalisé, mais nous avons l’espoir, que ce n’était pas à cause de notre produit.
A cet instant, l’analyse n’est pas terminée (est encore en cours), ce n’est seulement qu’un soupçon, que nous soyons impliqués dans cette affaire.
Depuis que le patient a consommé notre produit ainsi, donc nous avons eu à subir une inspection officielle, tout comme d’autres entreprises.
Comme fabricant local, nous avons toujours suivi des normes plus élevées que d’habitude, et nous sommes prêts à ouvrir nos portes pour montrer notre travail sur le système HACCP. Nous réalisons et nous pensons à l’importance de suivre un haut niveau d’hygiène des denrées alimentaires.
Nous supposons que le patient est tombé malade avec un autre produit.

Une alerte a été notifiée au RASFF par la Hongrie le 30 juin 2014, référence 2014.0891, suspicion de Clostridium botulinum dans du pesto avec des truffes noires de Hongrie. Distribution, Hong Kong, Hongrie, Slovaquie.

En raison de la vente par Internet de ces produits l’Allemagne a procédé à un rappel et les autorités du Luxembourg signalent un « Risque d’intoxication ? ».

Mais en France, on fait quoi ? Quand nos autorités voudront-elles bien nous informer de ce problème ?…