Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Rappel par Auchan de fromages au lait cru de chèvre « Sein de nounou » pour cause de présence de E. coli

1
juil
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, E. coli, Environnement, Hygiène, Lait, Microbiologie, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

rappel-produit-oulah-web-1Auchan informe le 1er juillet 2016 d’un communiqué de la société Dubois Boulay 18300 Sancerre – France

La Société Dubois Boulay procède au rappel du produit suivant : Nom : Fromage au lait cru dénommé « Sein de nounou » Marque commerciale : Dubois Boulay Type de conditionnement : Vendu au rayon libre-service / traditionnel.

lots_sein_nounou

En effet, un contrôle a mis en évidence, dans quelques produits, la présence d’Escherichia coli. Par mesure de précaution, l’ensemble des lots concernés est retiré de la commercialisation et nous procédons au rappel des fromages commercialisés avant la mesure de retrait.

Il est donc demandé aux personnes qui détiendraient ces produits de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente où ils ont été achetés.

Les Escherichia coli peuvent entraîner dans la semaine qui suit la consommation, des gastro-entérites éventuellement hémorragiques, accompagnées ou non de fièvre, et pouvant être suivies de complications rénales sévères chez les jeunes enfants Les personnes qui auraient consommé les produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient ce type de symptômes sont invitées à consulter sans délai leur médecin traitant en lui signalant cette consommation et la nature du germe contaminant.

NB : Le communiqué présente une lacune car il met tous les Escherichia coli dans le panier, si j’ose dire. Comme le rappelle l’Anses :

La bactérie Escherichia coli (E. coli) est naturellement présente parmi la microflore digestive de l’Homme et des animaux à sang chaud. Certaines souches d’E. coli sont pathogènes parmi lesquels les E. coli entérohémorragiques ou EHEC. Chez l’Homme, les EHEC sont responsables de troubles variés allant d’une diarrhée bénigne à des formes plus graves comme des diarrhées hémorragiques et/ou des atteintes rénales sévères appelées syndrome hémolytique et urémique principalement chez le jeune enfant.

Il me semble que ce rappel corresponde à l’alerte notifiée au RASFF par l’Allemagne, référence 2016.0842, pour la présence de Escherichia coli producteurs de shigatoxines (stx1+ eae+ O157-) dans du fromage de chèvre de France. Alerte notifiée par l’Allemagne. Pas de distribution en Allemagne. La notification d’alerte ne précisait pas de distribution en France …

Ronde des rappels, semaine 26 de 2016

1
juil
Aucun commentaire
Classé dans Campylobacter, Contamination, Contamination croisée, Curiosité, E. coli, Environnement, Hygiène, Microbiologie, Rappel, Réglementation, Salmonella, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne, Viande, Volaille.

RASFF-LogoCommencées avec la « Ronde des rappels : semaine 49 » de 2009, les notifications des produits cités ne prétendent pas à l’exhaustivité dans la mesure il n’est pas possible d’avoir accès à toutes les sources permettant d’identifier le retrait/rappel d’un produit. Les informations recueillies ci-après concernent les denrées alimentaires ou les aliments pour animaux de France ou distribués en France. Elles sont issues du portail RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed ou Réseau d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux). Pour des raisons inconnues, la plupart des informations diffusées ne sont pas relayées par les autorités françaises auprès des consommateurs …

  • Référence RASFF 2016.0849, Salmonella Typhimurium (présence dans 25g) dans des filet de poulets réfrigérés de France. Notification pour attention de la France. Produit présumé ne plus être sur le marché.
  • Référence RASFF 2016.0843, taux trop élevé de Escherichia coli (940 MPN/100g) dans des huîtres de France. Notification d’alerte par la France. Distribution en Belgqiue
  • Référence RASFF 2016.0842, Escherichia coli producteurs de shigatoxines (stx1+ eae+ O157-) dans du fromage de chèvre de France. Alerte notifiée par l’Allemagne. Pas de distribution en Allemagne.
  • Référence RASFF 2016.0841, noisettes et lait (allergènes étiquetés mais non présents sur la liste des composants) dans des barres chocolatées d’Espagne. Notification pour suivi de la Suède. Distribution Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Canada, Chine, Croatie, Chypre, République Tchèque, Danemark République Dominicaine, Egypte, Finlande, France Allemagne, Grèce, Hong Kong, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Japon, Lituanie, Malaisie, Maroc, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Russie, Arabie Saoudite, Singapour, Slovaquie, Corée du Sud, Espagne, Suède, Suisse, Taiwan Thaïlande, Turquie, Emirats Arabes Unis, Royaume-Uni, Etats-Unis.
  • Référence RASFF 2016.0839, morceaux de plastique (0,5 à 1 cm) dans des barres au chocolat de Belgique. Alerte notifiée par la Belgique. Distribution Belgique, France et Luxembourg. Rappel en Belgique diffusé sur le site de l’AFSCA le 24 juin 2016. Rappel communiqué par voie de presse au Luxembourg et en France ?
  • Référence RASFF 2016.0837, Campylobacter jejuni (500 <–> 6000 UFC/g) dans des filets de poulets réfrigérés de France. Notification pour attention du Danemark. Produit présumé ne plus être sur le marché.
  • Référence RASFF 2016.0836, histamine (880 mg/kg) dans des longes de thon congelées du Cap Vert, via l’Espagne. Alerte notifiée par la France. Pas de distribution en France.

France : Les foyers de Tiac et l’EURO 2016, semaine du 21 au 27 juin 2016

30
juin
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, TIAC.

Euro_2016_carte_postale_V1L’InVS nous propose le 29 juin 2016 un « Point épidémiologique Euro 2016. Point du 21 au 27 juin 2016. ». Le précédent point vous avait été proposé ici.

Pas de signalement particulier à noter en lien avec l’Euro 2016 pouvant avoir un impact sanitaire. Les indicateurs globaux de surveillance sanitaire sont conformes aux années précédentes pour la même période.

Cela étant, l’InVS nous informe (transparence oblige ?) sur le « bilan national des maladies à déclaration obligatoire. Sont reportés ci-après les signalements de maladies à déclaration obligatoire (MDO) reçus à Santé publique France lors de la semaine écoulée. »

Sont présentés ci-dessous que spécifiquement les foyers de Tiac. On apprend que le nombre de DO par semaine de début des signes (du mardi au lundi) – France entière, est le suivant :

  • semaine 22 : 13Euro_2016_carte_postale_V2
  • semaine 23 : 16
  • semaine 24 : 18
  • semaine 25 : 4
  • total : 51 (57 lors du point précédent)

L’interprétation des données doit tenir compte des délais de déclaration qui sont de plusieurs jours. Par exemple, le délai médian entre la date des premiers signes et la déclaration est de 3 jours pour les TIAC. Cela explique notamment le faible nombre de DO pour la semaine 23.

NB : En cliquant sur les images, vous avez accès aux cartes postales de Santé Publique de France.

Rappel de charcuteries Régal Catalan pour cause de présence de Listeria monocytogenes

29
juin
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, HACCP, Hygiène, Listeria, Microbiologie, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Viande.

Il s’agit du troisième rappel de l’année 2016 publié sur le site du ministère de l’agriculture. On apprend donc le 29 juin 2016 que :

ListeriaLa société « ROUSSILLON SALAISONS » procède, par mesure de précaution, au retrait de la vente et au rappel des produits suivants, suite à la mise en évidence de la présence de Listeria monocytogenes. »

Ces produits ont été commercialisés en GMS de diverses enseignes sur les départements : Aude, Pyrénées-Orientales, Gard, Hérault, Haute-Garonne, Vaucluse, Drôme, Bouches-du-Rhône, Landes, Charente, Puy-de-Dôme, Val-de-Marne.

  • Mode de commercialisation : en libre-service / conditionnement en tranches sous-vide de 200g
  • Liste des produits concernés : Pâté Campagne Catalan, Pâté aux Cèpes et bolets, Pâté au Piment Basque, Mousse Forestière au Rivesaltes tuilé, Mousse pur Canard au Vieux Banyuls, Carn de parol.
  • Marque commerciale : Régal Catalan
  • DLC comprises entre le : 18/06/2016 et le 07/08/2016
  • Numéro d’agrément : FR 66.136.442 CE
  • Lots concernés : pour le Pâté Campagne Catalan : lots : 123.20532 – 132.20570 – 139.20594 – 146.20625 – 159.20680 – 167.20716, pour le Pâté aux Cèpes et bolets : lots : 119.20517 – 131.20564 – 139.20593 – 146.20628 – 159.20681 – 167.20717, pour le Pâté au Piment Basque : lots : 123.20533 – 132.20571 – 146.20626 – 159.20682, pour la Mousse Forestière au Rivesaltes tuilé : lots : 118.20516 – 129.20539 – 133.20573 – 140.20601 – 146.20627 – 160.20690 – 165.20708, pour la Mousse pur Canard au Vieux Banyuls : lots : 129.20540 – 133.20574 – 140.20602 – 158.20676 – 165.20709, pour la Carn de Parol : lots : 140.20600 – 147.20629 – 158.20677 – 167.20726.

Certains de ces produits ont cependant été commercialisés avant la mesure de retrait. Des affichettes « information des consommateurs » ont été mises en place dans les magasins concernés par la vente.

Il est donc recommandé aux personnes qui détiendraient des produits appartenant aux lots décrits ci-dessus de ne pas les consommer et de les détruire, ou de se les faire rembourser.

Les personnes qui auraient consommé les produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.

Les femmes enceintes doivent être particulièrement attentives à ces symptômes, ainsi que les personnes immuno-déprimées et les personnes âgées. Ces symptômes peuvent évoquer une listériose, maladie qui peut être grave et dont le délai d’incubation peut aller jusqu’à huit semaines.

NB : Pourquoi cette entreprise bénéficie-t-elle d’une attention toute particulière de la part du ministère de l’agriculture ? Un élément de réponse est à rechercher vers la petite taille de l’entreprise qui ne doit pas bien maîtriser les rappels …

On pourra aussi se poser la question du recours à une mesure de précaution car où il y a des Listeria ou il n’y en a pas … et comme il y a présence dans de la charcuterie cuite …

Rappelons aussi que la présence d’affichettes « information des consommateurs » est toujours difficile à trouver par le consommateur lambda …

Les titres de la presse sont assez étonnants, ainsi L’Express indique le Rappel de charcuteries dans 12 départements pour risque de listériose et Sud-Ouest, « des pâtés Régal catalan rappelés pour suspicion de listeria ». La suspicion n’existe pas puisqu’il y a présence !

Mise à jour du 30 juin 2016. Selon France 3 Drôme,

« Aucun consommateur n’a eu de symptôme de listeria », a déclaré Aurélie Hernandez, directrice de la SAS Roussillon Salaisons, basée à Perpignan. « C’est un principe de précaution à la demande des services vétérinaires » à la suite d’un « auto-contrôle analytique » qui  « semble mettre en évidence une suspicion de listeria sur certains produits », a-t-elle ajouté.
« Ce n’est pas une alerte suite à un cas de listériose chez l’humain », a encore affirmé la chef d’entreprise,  « à aucun moment il n’y a eu de danger pour le consommateur ».

Le communiqué de rappel indique la présence de Listeria monocytogenes et la directrice se met à parler de suspicion de Listeria. Position plus que difficile à comprendre. On espère bien qu’il n’y aura pas cas chez l’homme mais il faut rappeler àcette directrice que la période d’incubation de Listeria peut durer jusqu’à 60 jours. Selon l’InVSIl est recommandé de surveiller l’apparition d’une fièvre ou de maux de tête dans les 2 mois qui suivent la consommation de cet aliment, et de consulter alors sans délai un médecin en mentionnant au praticien la consommation de cet aliment. Un peu prématuré, le discours de la directrice …

Rappel par Carrefour de friandise naturelle pour chien pour cause de présence de Salmonella

29
juin
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Microbiologie, Rappel, Réglementation, Salmonella, Santé, Sécurité des aliments.

Rappel par Carrefour le 29 juin 2016 de friandise naturelle pour chien, panse de boeuf, pour cause de présence de Salmonella.

  • Nature du Produit : friandise naturelle pour chien : panse de boeuf
  • Marque : Carrefour
  • Format : sachet de 100g
  • EAN : 3609231847780
  • N° de Lot : T004
  • DLC : 04/07/2017

carrour-friandise-chien-d-1890x1000La Société « AGROBIOTHERS » procède le 17/06/16 au retrait de la vente de « friandise naturelle : panse de boeuf » suite à la mise en évidence de la présence de : Salmonelles.

Certains de ces produits ont cependant été commercialisés avant la mesure de retrait. Il est donc recommandé aux personnes qui détiendraient des produits appartenant au lot décrit ci-dessus de ne pas les consommer et de les détruire ou de les rapporter au point de vente.

Les toxi-infections alimentaires causées par les salmonelles se traduisent par des troubles gastro-intestinaux souvent accompagnés de fièvre dans les quarante huit heures qui suivent la consommation des produits contaminés. Ces symptômes peuvent être aggravés chez les jeunes enfants, les sujets immunodéprimés et les personnes âgées. Les personnes qui auraient manipulé les produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient ces symptômes sont invitées à consulter leur médecin traitant.