Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Ronde des rappels, semaine 26 de 2015

26
juin
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Hygiène, Rappel, Règlementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

RASFF-LogoCommencées avec la « Ronde des rappels : semaine 49 » de 2009, les notifications des produits cités ne prétendent pas à l’exhaustivité dans la mesure il n’est pas possible d’avoir accès à toutes les sources permettant d’identifier le retrait/rappel d’un produit. Les informations recueillies ci-après concernent les denrées alimentaires ou les aliments pour animaux de France ou distribués en France. Elles sont issues du portail RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed ou Réseau d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux). Pour des raisons inconnues, la plupart des informations diffusées ne sont pas relayées par les autorités françaises auprès des consommateurs …

  • Référence RASFF 2015.0830, Salmonella enteritidis (présence dans 25g) des préparations surgelées de viande de poulet de France. Alerte notifiée par la France. Distribution en Belgique.
  • Référence RASFF 2015.0829, acide okadaïque (204 µg/kg), toxine Diarrhoeic Shellfish Poisoning (DSP), dans des moules d’Espagne. Notification par la France. Produit présumé ne plus être sur le marché.
  • Référence RASFF 2015.0823, substance non autorisée, clenbutérol (4,2 µg/kg) dans de la viande de cheval de Belgique. Notification par la France. Produit présumé ne plus être sur le marché.
  • Référence RASFF 2015.0820, aflatoxines (B1 = 48,6 ; Totales = 73,0 µg/kg) dans de la pâte de noyaux d’abricots bio de Serbie, avec des matières premières de Turquie, via le Royaume-Uni. Distribution Suisse, Autriche, Allemagne, France.
  • Référence RASFF 2015.0809, propanol (95,59 mg/l) dans des spiritueux de France. Information notifiée par la République Tchèque. Pas de distribution en République Tchèque.
  • Référence RASFF 2015.0808, Salmonella infantis (présence dans 25g) dans des protéines animales transformées de France. Information notifiée par la Belgique. Pas de distribution en Belgique.
  • Référence RASFF 2015.0806, éthéphon (4,6 mg/kg) dans des ananas du Benin via la France. Alerte notifiée par la Belgique. Pas de distribution en Belgique.

Information collectée pour la semaine 26 de 2015 à la date du 28 juin 2015.

ooOOoo

1. Avis de rappel d’aliments par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA). Rappel de fromage Munster Géromé de marque La Cigogne en raison de la présence d’une toxine produite par la bactérie Staphylococcus

  • La Cigogne, Petit Munster Géromé, 200 g, Tous les dates « meilleur avant » jusqu’au 2015 au 06 inclusivement.
  • La Cigogne, Munster Géromé, 800 g, Tous les dates « meilleur avant » jusqu’au 2015 au 06 inclusivement.

Rappel en Suisse le 24 juin 2015. Sécurité alimentaire : mise en garde publique – Des salmonelles dans du jambon de Bayonne Aoste vendu chez Migros Vaud, Aligro et LeShop.

Des barquettes de jambon de Bayonne Aoste contiennent des salmonelles. Un danger pour la santé ne peut être exclu. L’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) recommande à la population de ne pas consommer ce jambon. La marchandise a été immédiatement retirée du marché.

2. Communiqué de rappel sur le site d’Intermarché du 26 juin 2015, « La société Agour Distribution procède aujourd’hui au retrait de la tommette de brebis de marque Agour suite à la mise en évidence de la présence de Listeria monocytogenes. Le produit a été vendu au rayon fromages à la coupe entre le 26 mai 2015 et le 25 juin 2015. Il concerne uniquement le n° de lot 5PA110, DLUO au 30 juillet 2015.

3. Communiqué paru sur le site d’Auchan le 26 juin 2015. « La société RIEFFEL procède aujourd’hui au retrait de la vente et au rappel de choucroute cuite suite à la mise en évidence de la présence des allergènes lactose, gluten, céleri. Il s’agit du produit portant les caractéristiques suivantes :

  • Nature du produit : Choucroute Cuite traditionnelle
  • Marque : RIEFFEL
  • Conditionnement : Vendu en vente assistée en stand Charcuterie.
  • Période de vente : achat client entre 19/01/2015 et 26/06/15

L’ensemble des lots concernés sont à retirer de la commercialisation. »

4. RASFF. A mi-2015, il y a eu dans l’UE, 383 notifications au RASFF pour la présence de micro-organismes pathogènes sur un total de 1498 notifications.

Voici ci-après le tableau de notifications au RASFF pour la présence de micro-organismes pathogènes selon le pays d’origine des produits. Le premier chiffre correspond à celui des notifications dans leur ensemble et le second chiffre aux notifications d’alerte. A noter que le chiffre élevé de l’Inde est lié principalement au rejet aux frontières de l’UE de feuilles de bétel :

  • Allemagne : 18, 9
  • Belgique : 19, 14
  • Brésil : 42, 2
  • Chine : 5, 2
  • Espagne : 22, 13
  • Etats-Unis : 2, 0
  • France : 46, 34
  • Inde : 67, 1
  • Italie : 18, 6
  • Pays-Bas : 16, 10
  • Royaume-Uni : 4, 3
  • Turquie : 3, 0

NB : c’est sans commentaire !

5. Carrefour rappelle le 28 juin 2015 le « produit CARREFOUR Haricots Verts Extra-Fins Cueillis et Rangés Main. »

  • Produit rappelé par : Société ACQUATERRA
  • Secteur : Produits alimentaires – Boissons
  • Marque : CARREFOUR
  • Produit : Haricots Verts Extra-Fins Cueillis et Rangés Main
  • Modèle : Bocal 720ml
  • Référence : Code-barres: 3270190153917
  • N° lot: 1300/01106 DLUO: 16-07-2016
  • Motif du rappel : Présence éventuelle de morceaux de verre
  • Modalités du rappel : Rapporter le produit à l’accueil de son magasin pour un remboursement
  • Informations supplémentaires : Importé de République Populaire de Chine par EMB 75115 AB.

Information parue sur le site Internet Rappels Produits. Pour l’instant, pas de nouvelle sur le site Internet de Carrefour.

Retour sur un rappel d’aliment

24
juin
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Microbiologie, Rappel, Règlementation, Salmonella, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

Le RASFF a publié une alerte notifiée par la Grande-Bretagne, référence 2015.0610, le 20 mai 2015. Une mise à jour a été également notifiée le 23 juin 2015.

Cela concernait la présence de Salmonella Munchen (présence dans 25g) dans de la poudre de paprika fumé d’Espagne, via l’Irlande. Une distribution a eu lieu en Autriche, Belgique, Costa Rica, Croatie, République Tchèque, France, Allemagne, Hong Kong, Islande, Irlande, Italie, Japon, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Singapour, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, Taïwan, Royaume-Uni.

imgresRien que de très classique me direz-vous et pourtant …

Le 13 juin 2015, le Centre for Food Safety (CFS) de Hong-Kong publie un communiqué de rappel suite à cette alerte notifiée au RASFF concernant un lot de paprika fumé, L-320, de la société La Chinata. Une mise à jour a été faite le 22 juin 2015.

Silence radio dans les autres pays … jusqu’à la date du 24 juin 2015, soit près d’un mois après l’alerte initiale, où l’AFSCA de Belgique diffuse sur son site Internet le communiqué suivant :

Communiqué de Dille & Kamille. Rappel de la poudre de paprika fumée et sucrée de la marque La Chinata.

Problématique : Présence possible de salmonelles.

Suite à un contrôle, la possibilité d’une présence de salmonelles a été constatée dans un lot de la variante sucrée de la poudre de paprika fumée de la marque « La Chinata ». Il s’agit du lot portant le numéro 320 et la date limite de consommation 10-2016 (la variante fumée, sucrée).

Bon, c’est quoi la prochaine étape et … bravo pour les délais de diffusion des communiqués de rappel dans l’UE …

Ronde des rappels, semaine 25 de 2015

19
juin
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Microbiologie, Rappel, Règlementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

RASFF-LogoCommencées avec la « Ronde des rappels : semaine 49 » de 2009, les notifications des produits cités ne prétendent pas à l’exhaustivité dans la mesure il n’est pas possible d’avoir accès à toutes les sources permettant d’identifier le retrait/rappel d’un produit. Les informations recueillies ci-après concernent les denrées alimentaires ou les aliments pour animaux de France ou distribués en France. Elles sont issues du portail RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed ou Réseau d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux). Pour des raisons inconnues, la plupart des informations diffusées ne sont pas relayées par les autorités françaises auprès des consommateurs …

  • Référence RASFF 2015.2015.0790, morceaux de verre dans de la viande crue réfrigérée de porc d’Espagne. Alerte notifiée par la France. Pas de distribution en France.
  • Référence RASFF 2015.0789, Salmonella spp. (présence dans 25g) dans du jambon réfrigéré de France. Alerte notifiée par la France. Distribution Suisse, Royaume-Uni.
  • Référence RASFF 2015.0783, Salmonella spp. (présence dans 25g) dans des protéines animales transformées de France. Alerte notifiée par l’Italie. Pas de distribution en Italie.
  • Référence RASFF 2015.0782, mercure (2,086 mg/kg) dans des filets réfrigérés d’espadon (Xiphias gladius) de France. Alerte notifiée par l’Italie. Pas de distribution en Italie.
  • Référence RASFF 2015.0781, Listeria monocytogenes (< 10 ufc/g) dans du fromage au lait cru de France. Alerte notifiée par la France. Distribution Belgique et Royaume-Uni.
  • Référence RASFF 2015.0779, chlorpyrifos (12,1 mg/kg) dans du basilic du Cambodge via la France. Alerte notifiée par la Belgique. Distribution Belgique, France.
  • Référence RASFF 2015.0776, taux élevé de morphine (69,61 mg/kg) dans des graines de pavot gris de France, via la Pologne. Alerte notifiée par la République Tchèque. Distribution République Tchèque, Ukraine.
  • Référence RASFF 2015.0774, Salmonella spp. (présence dans 25g) dans de la charcuterie d’Espagne. Alerte notifiée par la France. Pas de distribution en France.
  • Référence RASFF 2015.0771, érythrosine, E 127, colorant non autorisé (56 mg/kg) dans des petits gâteaux d’Afrique du Sud. Notification d’information par la Belgique. Produit retiré en Belgique, voir communiqué de l’AFSCA du 12 juin 2015. Distribution France, Luxembourg, Pays-Bas. Pas de communiqué de rappel à ce jour …

NB : Il y a eu à ce jour en 2015, 45 notifications (26 en 2014 pour la même période) au RASFF pour la présence de micro-organismes pathogènes, dont 34 notifications d’alerte (20 en 2014 pour la même période) pour des produits d’origine France.

Information collectée pour la semaine 25 de 2015 à la date du 19 juin 2015.

ooOOoo

1. Carrefour communique au sujet de « Galette au Sarazin ».

Par principe de précaution la Société Jarnoux procède au rappel de :

  • Galettes au sarrasin 200g – Carrefour No Gluten – 3560070952892
  • Estampille sanitaire : FR 22 093 041 CE

En raison de la présence de traces de gluten dans ce produit (60 ppm) : Ce lot a été retiré de la commercialisation, certains produits ont cependant été commercialisés avant la mesure de retrait.

Il est demandé aux personnes allergiques et/ou intolérantes au gluten et/ou au blé qui détiendraient ce produit de ne pas le consommer et de le rapporter au magasin, où il leur sera remboursé.

Ces produits ne présentent aucun risque par ailleurs. Les personnes non allergiques et non intolérantes au gluten et /ou au blé peuvent tout à fait consommer ces produits.

2. L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a émis un avis de rappel d’aliments le 17 juin 2015 : Rappel de fromage Roquefort de marque Papillon en raison de la présence d’une toxine produite par la bactérieStaphylococcus.

Ronde des rappels, semaine 24 de 2015

12
juin
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Rappel, Règlementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

RASFF-LogoCommencées avec la « Ronde des rappels : semaine 49 » de 2009, les notifications des produits cités ne prétendent pas à l’exhaustivité dans la mesure il n’est pas possible d’avoir accès à toutes les sources permettant d’identifier le retrait/rappel d’un produit. Les informations recueillies ci-après concernent les denrées alimentaires ou les aliments pour animaux de France ou distribués en France. Elles sont issues du portail RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed ou Réseau d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux). Pour des raisons inconnues, la plupart des informations diffusées ne sont pas relayées par les autorités françaises auprès des consommateurs …

  • Référence RASFF 2015.0754, Salmonella anatum (présence dans 25g) dans des filets de dinde de France. Notification d’information par l’Italie. Distribution en Italie. Produit présumé ne plus être sur le marché.
  • Référence RASFF 2015.0748, mercure (1,7 mg/kg) dans de l’espadon surgelé d’Indonésie. Notification d’information par la France. Pas de distribution en France.
  • Référence RASFF 2015.0744, mercure (1,1 mg/kg) dans du pagre rouge réfrigéré (Pagrus pagrus) du Maroc. Notification d’information par la France. Pas de distribution en France.
  • Référence RASFF 2015.0741, taux élevé de caféine (17,1 mg /100g) dans un complément alimentaire des Pays-Bas. Notification d’information par la France. Pas de distribution en France.
  • Référence RASFF 2015.0737, taux de résidus au-dessus de la LMR pour du sulfadiméthoxine (280 µg/kg) dans de la viande de lapin de France. Notification d’information par la France. Produit présumé ne plus être sur le marché.
  • Référence RASFF 2015.0733, Listeria monocytogenes (< 10 ufc/g) dans des fromages au lait cru de France. Alerte notifiée par la France. Distribution Belgique, Allemagne, Luxembourg, Pays-Bas, Royaume-Uni. Depuis le début de l’année 2015, il y a eu 21 notifications d’alerte au RASFF pour des fromages d’origine France (dont 17 notifications concernant des fromages au lait cru) en raison de la présence de micro-organismes pathogènes contre 9 notifications d’alerte pour la même période en 2014 !
  • Référence RASFF 2015.0722, Bacillus cereus et Salmonella spp. dans des champignons noirs du Vietnam via les Pays-Bas. Alerte notifiée par les Pays-Bas. Distribution Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, Allemagne, France, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne.
  • Référence RASFF 2015.0717, mercure (1,915 mg/kg) dans des longes d’espadon réfrigéré d’Espagne. Information notifiée par la France. Produit présumé ne plus être sur le marché.

NB : Il y a eu à ce jour en 2015, 44 notifications (25 en 2014 pour la même période) au RASFF pour la présence de micro-organismes pathogènes, dont 33 notifications d’alerte (19 en 2014 pour la même période) pour des produits d’origine France.

Information collectée pour la semaine 24 de 2015 à la date du 14 juin 2015.

ooOOoo

Auchan rapporte le 9 juin 2015 sur son site Internet, idem pour Intermarché, que « La société SEIGNEURIE informe les consommateurs de la mise en évidence de la présence d’un corps étranger métallique dans le produit Boudin Galabart ».

  • Produit rappelé par : Société SEIGNEURIE
  • Marque : SEIGNEURIE
  • Nature du produit : Boudin Galabart libre-service
  • Code fabrication (ou numéro de lot): 51481
  • DLC: 28/06/2015
  • Tous les produits du lot ont été commercialisés.

NB : Le cutterage peut être une piste.

Il est aussi noté « Affichette laissée visible par le consommateur jusqu’au 26 juin 2015 ». Vaste plaisanterie, car l’affichette est très rarement présente dans le rayon concerné, il faut donc partir à sa recherche, au risque de ne pas la trouver ! On pourra aussi lire Le rappel des produits et l’affichette …

Pour tout savoir sur l’origine de galabart, voir ce lien.

Communication des services réglementaires à propos de la sécurité des aliments avec les consommateurs : Y a-t-il quelqu’un ?

11
juin
2 commentaires
Classé dans Curiosité, Règlementation, Santé, Sécurité des aliments.

Toujours soucieux d’améliorer la communication des services réglementaires chargés de la sécurité des aliments vis-à-vis des consommateur, le blog apporte sa contribution en diffusant cet article ci-après …

communication11Résumé.

Objectif. Le but de cet article est de présenter comment des services chargés de la réglementation alimentaire communiquent avec les consommateurs sur la sécurité des aliments et comment ils croient que les consommateurs comprennent leur rôle en matière de sécurité des aliments. Les implications de cette situation sur le rôle des services chargés de la réglementation alimentaire sont analysées.

Conception/ méthodologie/approche. Quarante-deux services chargés de la réglementation alimentaire d’Australie, de Nouvelle-Zélande et du Royaume-Uni ont participé à un entretien semi-structuré sur leurs réponses face à des incidents alimentaires et plus généralement des questions de réglementation des produits alimentaires. Les données ont été analysées par thèmes.

Résultats. Les services chargés de la réglementation alimentaire ont un rôle clé dans la communication d’informations aux consommateurs sur les incidents de sécurité des aliments et les aliments. Cela se fait de deux manières principales, communication proactive et réactive. La majorité des services chargés de la réglementation indique que les consommateurs ne possèdent pas une bonne compréhension de ce que la réglementation des aliments implique et il y avait des points de vue variés quant à savoir si oui ou non, cela était important.

Implications pratiques. Les communications réactive et proactive avec les consommateurs sont toutes deux importantes, mais il y a des avantages évidents pour les services chargés de la réglementation alimentaire de communiquer de façon proactive avec les consommateurs, y compris sur une meilleure compréhension du rôle des services réglementaires. Les services réglementaires devraient être encouragés à communiquer de manière proactive chaque fois que c’est possible.

regulators.young_.guns_Originalité/valeur. Il y a un manque d’information sur la façon dont les services chargés de la réglementation alimentaire communiquent avec les consommateurs sur la sécurité des aliments et sur la façon dont les consommateurs perçoivent les services réglementaires alimentaires pour comprendre la réglementation des aliments. C’est cette lacune qui forme la base de ce document.

RéférenceAnnabelle M Wilson, Samantha B Meyer, Trevor Webb, Julie Henderson, John Coveney, Dean McCullum, Paul Ward. (2015) « How food regulators communicate with consumers about food safety », British Food Journal, Vol. 117 Iss: 8, pp.

NB : Le terme proactif (de l’anglais proactive) se dit d’une gestion qui anticipe les réponses à donner à un problème.