Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Saga du BPA : L’Anses propose d’interdire l’usage du bisphénol A dans le papier thermique

2
sept
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

Un communiqué de l’Anses publié le 1er septembre 2014 rapporte que « L’ECHA met en consultation publique la proposition de la France, préparée par l’Anses, sur la restriction de l’usage du bisphénol A dans le papier thermique ».

Il ne s’agit seulement que de « l’usage du bisphénol A dans le papier thermique », c’est toujours ça de pris dans ce débat sans fin sur le bisphénol A … en attendant l’avis de l’EFSA  sur les matériaux d’emballage contenant du bisphénol A d’ici la fin de l’année …

vraiment_sans_bpaLe bisphénol A (BPA) est un monomère employé comme révélateur de pigments dans la fabrication du papier thermique, notamment utilisé dans les tickets de caisse, les reçus de paiement, les étiquettes autocollantes, les billets de loterie ou le papier fax. En avril 2013, l’Agence présentait les résultats de son évaluation des risques du bisphénol A pour la santé humaine liés à l’exposition alimentaire et environnementale et à l’exposition par les produits et/ou articles destinés au grand public. Dans ce rapport, elle identifie des risques potentiels notamment liés à la manipulation de papier thermique contenant du BPA pour les enfants à naître des femmes enceintes exposées (hôtesses de caisse, consommatrices). Suite à ces résultats, en mai 2013, l’Anses a été chargée de préparer un dossier de restriction dans le cadre du règlement REACH. L’avis qu’elle publie ce jour résume la proposition de restriction transmise à l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA). Le 18 juin dernier, l’ECHA a mis cette proposition de l’Anses en consultation publique, sur son site internet, pour une durée de six mois.

Le bisphénol A (BPA) est une substance employée comme révélateur de pigments dans la fabrication de papiers thermiques notamment utilisés dans les tickets de caisse, les reçus ou encore dans le papier fax.

En avril 2013, l’Anses présentait les résultats d’une évaluation des risques sanitaires associés au bisphénol A, ainsi qu’un état des lieux des alternatives potentielles à l’utilisation de cette substance. L’évaluation mettait alors en évidence des risques potentiels notamment liés à la manipulation de papier thermique contenant du BPA pour les enfants à naître de femmes exposées. Sur la base de ce rapport, en mai 2013, l’Anses a été chargée, dans le cadre du Règlement REACH, de préparer une proposition de restriction relative à l’usage du BPA dans les papiers thermiques. Tous les éléments présents dans le dossier de restriction proposé par l’Anses sont résumés dans l’avis qu’elle publie ce jour.

La proposition de l’Anses. Dans ce dossier de restriction, l’Anses propose que la concentration en BPA utilisée dans la fabrication de papier thermique ne dépasse pas 0,02 % en poids. A cette concentration, cette valeur limite correspondrait de fait à une interdiction du BPA.

On lira l’avis de l’Anses relatif à une proposition de restriction au titre du Règlement REACH: « Le Bisphénol A dans le papier thermique ».

NB : L’interdiction du BPA serait toute théorique car la mesure a été anticipée par nombre d’industriels dont les distributeurs avec les « fameux » tickets de caisse désormais sans bisphénol A …

Pour nettoyer votre éponge, il y a désormais un gadget soit-disant indispensable !

1
sept
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Hygiène, Nettoyage-Désinfection, Santé, Sécurité des aliments.

Le New York Times  en parle dans son édition du 27 août 2014, « The dirt on your sponge » ou « La saleté de votre éponge ».

En gros, il s’agit d’un nouvel appareil, se présentant comme un ‘toaster’, sensé nettoyer la saleté de votre éponge. Absolument indispensable pour faire comme dans Sex and the City ou Desesperate Housewives, à vous de voir …

28QNA2-master180SpongeBath, c’est son nom, se présente comme une alternative (fiable ?) au nettoyage des éponges !

Une vidéo sur YouTube vous montre, un objet  élégant qui affirme que votre éponge de cuisine, est assez, voire très dégoûtante avec ses des bactéries, et qu’elle est 200 000 fois plus sale que le siège des toilettes.

Décidément c’est une manie en ce moment de tout comparer avec la propreté de tout ce qu’on a sous la main avec des sièges des toilettes. Dernièrement, une ‘étude britannique‘ assez ridicule l’avait ‘montré’ que des sièges auto pour enfants étaient plus sales que des sièges de toilettes.

Dans les questions fréquemment posées sur cet appareil, on nous explique

En utilisant l’action brevetée de « des pales » de la technologie SpongeBath, la compression et l’expansion de l’éponge entre the pales entraîne une solution antimicrobienne directement dans les cellules de l’éponge. La solution antimicrobienne détruit les bactéries qui causent l’odeur.

Le site explique que les auteurs de cette invention « ont mis des années pour créer la réponse SpongeBath sans produits chimiques drastiques. Nous avons choisi l’acide citrique et l’argent qui sont connus pour avoir une longue histoire comme solution de nettoyage. SpongeBath est sûr quand il est utilisé comme cela est indiqué. Comme tous les produits de nettoyage de la maison, mettez-le hors d’atteinte des enfants. »

070423.spongeL’Anses dans un article, Réfrigérateur et Hygiène des aliments, indique que « L’utilisation d’une éponge pour nettoyer le réfrigérateur nécessite de désinfecter celle-ci au préalable, par de l’eau javellisée ou par la chaleur. Cet ustensile en effet peut être très chargé en bactéries, et risque de les répandre sur les parois. »

Commentaires : Gadget parmi les gadgets, rien de vaut un nettoyage avec un savon ménager suivi rinçage à l’eau du robinet ; ne pas oublier de changer votre éponge quand son état le justifie …

Pour ceux qui souhaitent des réponses plus scientifiques, voir cet article original qui renseigne sur ce sujet du traitement d’une éponge par micro-ondes.

Cela étant, une autre méthode, qui obtient un résultat similaire, est le lavage à l’aide d’un lave-vaisselle suivi d’un cycle de séchage. Unautre article sur comment nettoyer une éponge propose un diaporama simple et pratique en 5 étapes et mentionne deux minutes au micro-ondes. Rappelons ici que ces protocoles concernent des éponges en bon état !

Pour en savoir plus, voirSurvie et le transfert de micro-organismes à partir d’éponges de cuisine sur des surfaces en acier inoxydable et en polyéthylène

Produits au rappel : Le consommateur est-il laissé pour compte par les pouvoirs publics ?

1
sept
2 commentaires
Classé dans Curiosité, Environnement, Hygiène, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments.

Merci au site de la CLCV de relayer un problème en France, celui des Produits au rappel : y a quelqu’un ? que j’avais évoqué pour une énième fois dans C’est l’histoire d’un consommateur tentant de comprendre comment fonctionnent les rappels d’aliments en France.

imgresEn France, les sites institutionnels censés informer les consommateurs des produits au rappel semblent souvent être aux abonnés absents.
AttentionCe n’est pas la première fois qu’on aborde ce sujet sur ce Blog. En France, afin d’informer les consommateurs, il existe des pages consacrées aux rappels sur les sites de la DGCCRF, du ministère de l’Agriculture ou de celui de la Santé. Malheureusement, le système est loin d’être efficace. Il semble même souvent être carrément aux abonnés absents.
Dernier exemple frappant, il y a quelques semaines avec le rappel par Mars de boissons lactées contaminées par une bactérie.
Petit retour dans le temps pour suivre la diffusion de cette information à travers l’Europe.
  • Le 14 août 2014, le rappel est publié sur le site de la FSA, l’agence de sécurité sanitaire britannique.
  • Le même jour un communiqué est publié sur le site international de Mars.
  • Le 15, la notification par la Grande Bretagne apparaît sur le site du RASFF, le dispositif spécifique européen pour les alertes sanitaires et les rappels de denrées alimentaires.
  • Le jour même, l’information est relayée en France sur le Blog d’Albert Amgar.
  • Le 17, en plein week-end, le rappel est mis en ligne sur le site Mars France et relayé par les médias nationaux.
  • Toujours rien du côté de nos autorités. L’Agence fédérale de la sécurité de la chaîne alimentaire de Belgique, elle, diffuse l’information aux consommateurs belges.
  • Le 18, l’information continue à être diffusée en France par les médias, le site d’Auchan, notre site. Du côté des ministères toujours rien…
  • Quelques jours plus tard, c’est au tour de nos voisins allemands, luxembourgeois … d’en être informés par leurs autorités.
En France, 15 jours après la première notification, on est toujours sans information officielle de la part des services de l’état. Considèrent-ils que, l’information ayant été diffusée par les médias, ils n’ont plus besoin de le faire ? Mystère !
Ce qui est sûr, c’est que le système d’alerte en France est défaillant !

Commentaires: Tout cela n’est pas près de changer, me semble-t-il, mais les raisons sont obscures voire bureaucratiques …

C’est la rentrée, le lavage des mains est de nouveau sur la sellette un peu partout dans le monde, mais peut-on réellement se laver les mains un peu partout dans le monde ?

1
sept
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Lavage des mains, Santé, Sécurité des aliments, TIAC, Virus.

Selon ce site, Le docteur Adjoboua Edgar Valery de l’institut Pasteur d’Abidjan a insisté, jeudi, sur le lavage des mains qu’il affirme être la première source de contamination de la fièvre Ebola qui sévit actuellement en Afrique de l’Ouest.

child-hand-washing-lgÇa me permet être une bonne décision de bon sens, mais il n’est pas toujours ainsi dans les pays dits développés …

Ainsi Doug Powell du barfblog rapporte dans un article, « Les enfants devraient-ils être autorisés à se laver les mains à l’école  ou bien le désinfectant est-il suffisant ? » On posera sans doute  un jour la question à la nouvelle ministre, à moins qu’elle ait d’autres sujets de préoccupations d’ici la rentrée de demain …

Un internaute a écrit à Doug Powell pour luire rapporter que dans une école élémentaire des États-Unis, les élèves de 5e année ne sont pas autorisés à se laver les mains après avoir été aux toilettes, un enseignant se tient à l’extérieur des toilettes avec du désinfectant pour les mains chaque fois qu’un enfant quitte les toilettes. Les sèche-mains (électriques ? –aa) sont trop bruyants et les enseignants ne veulent pas de mains mouillées, car il n’y a pas d’essuie-mains en papier.

Le secrétaire général adjoint des Nations-Unies, Jan Eliasson, a averti que le manque de progrès dans le monde à propos de la construction de toilettes et que la défécation en plein air a un un effet « énorme » sur la santé, la sécurité sanitaire, l’éducation, la prospérité et la dignité de 2,5 milliards personnes.

Tout ceci n’est peut-être pas forcément lié, mais une hygiène adaptée nécessite l’accès à des outils appropriés.

jon.stewart.handwashing.2002-300x162Au Danemark, près d’un quart des foyers de cas de maladies d’origine alimentaire de 2005 à 2011 ont été causés par des manipulateurs d’aliments asymptomatiques, selon des chercheurs du Statens Serum Institut de Copenhague.

« Les symptômes compatibles avec une infection à norovirus chez des membres de la famille, notamment chez les enfants, des manipulateurs d’aliments doivent être pris en compte, car le transfert mécanique de particules virales des foyers domestiques vers des cuisines industrielles semble être une cause importante de foyers de cas d’infection », ont écrit les chercheurs dans The Journal of Infectious Diseases. « Les directives existantes recommandent l’exclusion des manipulateurs d’aliments symptomatiques et post-symptomatiques et une hygiène rigoureuse des mains, quand les membres du foyer domestique sont atteints de gastro-entérite. »

Une étude en Finlande a conclu que norovirus est facilement transféré aux aliments prêts à être consommés par la manipulation des employés de la restauration commerciale ou collective.

Des chercheurs de l’Autorité finlandaise de sécurité des aliments et l’Université d’Helsinki confirment que des composants alimentaires exempts de virus et une bonne hygiène des mains sont nécessaires pour éviter la contamination des aliments préparés.

NB : Promouvoir l’hygiène des mains, c’est bien, mais les outils doivent être aussi être là ! Et, sont-ils présents ?

On lira aussi un article paru dans Food Safety News, Food Safety Education vs. Reality.

ooOOoo

Statistiques de ce blog selon Médiamétrie-eStat,

  • août 2014, 24337 pages vues, 15600 visites et 12897 visiteurs

C’est l’histoire d’un consommateur tentant de comprendre comment fonctionnent les rappels d’aliments en France

30
août
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Listeria, Microbiologie, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

communication1Le 26 août 2014, j’apprends par le distributeur Auchan la diffusion de deux communiqués (1 et 2.) de rappels de salades à base pâtes pour cause de présence de Listeria monocytogenes.

Le 26 août 2014, les autorités de sécurité des aliments de Luxembourg mettent en ligne un communiqué de la société Snacking Services signalant la « mise en évidence la présence de Listeria monocytogenes dans des lots de salades à base de pâtes. »

Le 27 et le 28 août 2014, pas d’autres informations …

Le 29 août 2014 est publié une notification d’alerte au RASFF, Référence 2014.1211, concernant la présence de Listeria monocytogenes (1500 ufc/g) dans des salades à base de pâtes de France ; alerte notifiée par la France. Distribution France, Belgique et Luxembourg.

A noter que le ou les prélèvements de ces produits ont été réalisés le 7 août 2014 et la date de notification au RASFF est le 29 août 2014. Ce délai est tout simplement inacceptable !

Le 30 août 2014, l’AFSCA de Belgique publie sur son site un communiqué de rappel de Dessaint des lots de salades à base de pâtes. Problématique, présence de Listeria monocytogenes.

Le 30 août, une alerte enlèvement est déclenchée par le blog pour savoir où sont nos autorités et que faire en cas d’absence d’information et de communication de leur part, dont certaines nous disent, « La transparence, c’est la confiance ». Je ne crois plus à ce discours !