Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Possible transmission d’origine alimentaire du virus de l’hépatite E de porcs domestiques et de sangliers sauvages en Corse

20
juil
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Microbiologie, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Virus.

« Possible transmission d’origine alimentaire du virus de l’hépatite E de porcs domestiques et de sangliers sauvages en Corse », source EID Volume 22, Number 12-December 2016.

Extraits.

figatelliDans les pays occidentaux, l’infection humaine par le virus de l’hépatite E (VHE) est principalement autochtone et zoonotique par l’ingestion d’aliments contaminés ou par contact direct avec des animaux infectés et très occasionnellement est importé de régions où elle est endémique à l’homme (zones tropicales et subtropicales). Les porcs domestiques et les sangliers sont des réservoirs zoonotiques importants de VHE dans le monde entier.

En France continentale, des cas groupés d’hépatite E ont été décrits après ingestion de spécialités corses à base de foie cru de porc connu comme étant du ficatelli, traditionnellement consommé grillé ou cru après séchage. Une étude récente sur les produits alimentaires français ont détecté de l’ARN de VEH dans 30% des prélèvements de ficatelli. Une étude nationale récente chez des donneurs de sang en France a montré un taux élevé (> 60%) séroprévalence du VEH en Corse, ce qui suggère une hyperendémicité locale. Les prévalences estimées de l’ARN du VEH de sangliers et de porcs domestiques en Corse étaient respectivement de 2,3% et 8,3%. Nous avons cherché à évaluer, au niveau moléculaire, le rôle des sangliers locaux et des porcs domestiques de Corse dans les infections humaines ou les contaminations alimentaires. (…)

Nos résultats fournissent des preuves suggérant un échange dynamique du VHE entre les réservoirs de porcs domestiques et sauvages et pouvant entraîner la transmission de ces réservoirs à l’homme par l’ingestion de produits alimentaires infectés. Ces réservoirs animaux sont fréquents et abondants et représentent une source durable d’exposition au VEH en Corse.

La cuisson du poulet et la sécurité des aliments

11
juil
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Microbiologie, Santé, Sécurité des aliments, Viande, Volaille.

Steve Sayer de MeatingPlace, site internet américain consacré aux sur viandes, revient sur la campagne à propos de la cuisson rosé du poulet de la Food Safety Scotland (FSS) qui est réalisée apparemment pour « veiller à ce que l’information du public et les conseils sur la sécurité des aliments, les règles d’hygiène et la nutrition soient exacts, tout en ciblant le consommateur. Il semble évident que la FSS a plumé la mascotte du poulet rose pour avertir les consommateurs écossais sur la possibilité de tomber malade en consommant apparemment du poulet pas assez grillé/cuit, qui est encore rose à l’intérieur. »

8PQDKE0Ink1p0AAAAASUVORK5CYII=« Cependant, la seule exception était l’insistance sur le fait que la couleur interne de poulet grillé correctement ne devait jamais être rose. »

« L’USDA a depuis longtemps établi qu’atteindre la température interne de 74°C, (en mesurant la partie la plus épaisse du poulet) va détruire les pathogènes et c’est sans danger à consommer. L’USDA a également établi que la coloration interne n’est pas toujours un indicateur précis que le poulet soit bien cuit ou bien grillé, ce qui comprend, vous l’avez deviné, la couleur rose.

« Ne vous méprenez pas, je pense que la couleur rose du message des Ecossais est assez astucieuse et son intention louable, car cela pourrait très bien diminuer le nombre de personnes qui ne cuisent pas assez leur poulet au grill pendant l’été. Mais il n’en reste pas moins que cela n’est pas tout à fait exact. »

Les consommateurs du monde entier posent de plus en plus des questions relatives à la sécurité des aliments. Ils veulent en savoir plus que jamais sur les questions sur la façon de manipuler, préparer/cuire et stocker correctement leurs aliments.

La campagne écossaise à propos de la cuisson rosée du poulet pour cet été est-elle ou non trompeuse ? La position de l’USDA sur les questions de couleur rose interne du poulet correctement grillé pourrait bien créer une certaine confusion ?

NB : On lira donc avec intérêt le document de l’USDA d’octobre 2011, The Color of Meat and Poultry, tout un programme !

Royaume-Uni : Il était une fois un restaurateur qui servait des hamburgers à point

29
juin
Aucun commentaire
Classé dans Curiosité, Environnement, Hygiène, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Viande.

fsa.scores.doors_Un restaurateur de Kingswood « fulminait » après le passage d’un inspecteur de l’hygiène alimentaire qui a donné à son pub une note de 1 parce qu’il servait des hamburgers à point*.

La note ou le score du pub Kingswood Arms dans Waterhouse Lane a été abaissée de 5 à 1 suite à une visite en février, une décision qui a rendu furieux le propriétaire Tony Slayford.

Il a dit au Mirror : « C’est la seule raison pour laquelle nous avons eu un score de 1, je suis absolument dégoûté. Les inspecteurs étaient heureux de la propreté. Tout est sur place… »

Le pub propose des hamburgers cuits de à point à saignant depuis plus de cinq ans, mais il a toujours demandé à ses clients de signer une décharge au préalable.

M. Slayford a dit que les inspecteurs précédents du Reigate et Banstead Borough Council n’avaient jamais soulevé de problème, mais il a maintenant modifié ses menus pour dire que tous ses hamburgers seront cuit à cœur.

rare.hamburger-300x200« Nous ne savions pas. Nous ne savions pas auparavant. Je ne décolère pas à ce sujet. Je suis ici depuis 30 ans et je n’ai jamais, jamais eu un problème. Depuis 15 ans, nous avons eu une note ou un score de 5, on n’a pas eu de note en dessous. Je pense que ce qui nous est arrivé est complètement injuste. Si quelqu’un me demande un hamburger à point ou saignant, nous parlons là d’une personne sur environ 2 000. Je suis dévasté. Nous avons demandé à un avocat d’intervenir. Pour moi, conserver les cinq étoiles (ou la note de 5 -aa) est très important. »

M. Slayford a dit que les inspecteurs allaient revenir avant le 1er août.

Katie Jackson, directrice de la santé environnementale : « L’abaissement de la note en hygiène alimentaire de 5 à 1 au Kingswood Arms n’a pas été fondée uniquement sur la question de servir des hamburgers saignants. »

« Notre évaluation a été basée sur un certain nombre de lacunes en matière d’hygiène des aliments, dont le propriétaire est au courant. M. Slayford a interjeté appel de la note, mais sans succès, et nous lui avons fourni des conseils détaillés sur les raisons pour lesquelles son score avait été réduit, les réponses dont il a besoin pour faire face et les changements qu’il devrait entreprendre pour avoir une note améliorée. »

* medium-rare : à point

FDA : Consommer de la pâte crue est une mauvaise pratique qui pourrait vous rendre malade

29
juin
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, E. coli, Environnement, Hygiène, Microbiologie, Réglementation, Salmonella, Santé, Sécurité des aliments, TIAC.

La FDA remet au goût du jour l’ancienne règle d’hygiène des familles selon laquelle il ne faut pas manger de pâte crue servant à faire des gâteaux … et dont vous avez ci-dessous, sous forme de bande dessinée, un bon exemple avec Salmonella et les oeufs crus, mais ici-après, nous allons voir que cela peut aussi concerner d’autres pathogènes comme les E. coli produteurs de shigatoxines.

cookie

« Consommer de la pâte crue est une mauvaise pratique qui pourrait vous rendre malade », source FDA du 28 juin 2016.

Extraits.

Avez-vous du mal à résister à engloutir un morceau de pâte crue quand vous faites des cookies ou laissez-vous vos enfants finir le saladier de pâte crue ? Vos enfants utilisent-ils de la pâte crue pour faire des ornements ou des jeux à la maison ? Mangez-vous dans un restaurant qui donne aux enfants de la pâte crue pour jouer pendant que vous attendez vos aliments ?

Si la réponse à l’une de ces questions est oui, cela pourrait être un problème. Manger de la pâte crue, que ce soit pour le pain, des cookies, de la pizza ou des tortillas pourrait vous rendre malade ainsi que vos enfants, dit Jenny Scott, conseillère principale au Center for Food Safety and Applied Nutrition de la FDA.

Selon Scott, la réponse pour vous et vos enfants est de ne pas manger de pâte crue. Et même si il existe des sites Internet consacrés à « des objets artisanaux faits avec de la farine », ne pas donner de pâte crue à vos enfants ou des mélanges crus qui contiennent de la farine pour jouer avec.

ucm508506Pourquoi ? La farine, quelle que soit la marque, peut contenir des bactéries qui causent des maladies maladie. La Food and Drug Administration (FDA), ainsi que le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) et des responsables d’États et localement enquêtent sur une éclosion d’infections qui illustre les dangers liés à la consommation avec de la pâte crue. Des dizaines de personnes à travers le pays ont été rendues malades par une souche de bactérie appelée E. coli producteurs de shigatoxines O121.

L’enquête a révélé que de la pâte crue mangée ou manipulée par certains des patients a été faite avec de la farine de chez General Mills produit dans une usine de Kansas City, Missouri. Des analyses ultérieures par la FDA ont montré que des bactéries présentes dans un prélèvement de farine ont rendu des personnes malades.

General Mills a effectué un rappel volontaire de 4 536 tonnes de farine vendues sous trois marques : Gold Medal, Signature Kitchen’s et Gold Medal Wondra. Les variétés comprennent des farines pour tout usage et des farines autolevantes. La farine a une longue durée de vie et de nombreuses personnes stockent des paquets de farine pendant une longue période. Si vous avez un de ces produits rappelés dans votre maison, vous devriez les jeter.

Certaines des farines rappelées ont été vendues dans des restaurants qui permettent aux enfants de jouer avec de la pâte crue en attendant leur repas. Le CDC conseille aux restaurants de ne pas donner aux clients de la pâte crue.

Pourquoi la farine ?

Les personnes comprennent souvent les dangers de ne pas manger la pâte crue en raison de la présence d’œufs crus et des risques associés à Salmonella. Cependant, les consommateurs doivent être conscients qu’il y a des risques supplémentaires associés à la consommation de pâte crue, telles que les souches particulièrement dangereuses de E. coli dans un produit comme la farine.

kidsandcookiedough_406x250-406x250« La farine est dérivé d’un grain qui vient directement du champ et typiquement ces grains ne sont pas traités pour tuer les bactéries », explique Leslie Smoot, conseillère principale de l’Office of Food Safety à la FDA et spécialiste de la sécurité microbiologique des aliments transformés. Donc, si un animal répond à l’appel de la nature dans un champ, les bactéries provenant des déchets des animaux peuvent contaminer le grain, qui est ensuite récolté et transformé en farine.

L’« étape classique de destruction » appliquée lors de la préparation et/ou de la transformation des aliments (ainsi appelée parce qu’elle tue les bactéries qui causent des infections) comprend l’ébullition, la cuisson, la torréfaction, le chauffage au four à micro-ondes et la friture. Mais avec de la pâte crue, aucune étape de destruction n’a été utilisée.

Et ne faites pas non plus de la crème glacée maison avec de la pâte à cookies. Si tel est votre goût préféré, achetez des produits fabriqués industriellement. Les fabricants doivent utiliser des ingrédients qui comprennent de la farine traitée et les œufs pasteurisés.

NB : En France, le conseil, Pâte crue, ne pas consommer avant cuisson n’est pas systématiquement apposé sur l’emballage.

Rien ne doit gâcher l’été comme du poulet rosé …

20
juin
Aucun commentaire
Classé dans Campylobacter, Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Microbiologie, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Volaille.

8PQDKE0Ink1p0AAAAASUVORK5CYII=La Food Standards Scotland lance sa campagne sur la sécurité des aliments intitulé, « ‘Pink Chicken’ BBQ » ou Poulet cuit rosé au barbecue.

Alors que les températures en Ecosse montent et plus de gens font des barbecue et mangent des aliments à l’extérieur, Food Standards Scotland (FSS) a lancé (vendredi 17 juin 2016) sa campagne de sécurité des aliments au barbecue pendant l’été : « Rien ne doit gâcher l’été comme du poulet rosé ou rose ». Poulet rose ou plutôt cuit rosé …

Dans cette campagne mémorable pour le grand public en Ecosse, on verra un poulet rose aller et créant le chaos afin de gâcher l’été. Ceci est en réponse aux preuves qui montre que l’augmentation de la cuisson au barbecue et l’achat de poulet ainsi que la consommation de juin à août coïncident avec les pics d’infection à Campylobacter, qui est la forme la plus courante d’intoxication alimentaire en Ecosse.

La FSS a souligné qu’il y a plus de 6 000 cas à Campylobacter déclarés en Ecosse chaque année, mais certaines estimations disent que le chiffre réel est neuf fois plus important en raison de la sous-déclaration de la maladie. La recherche a montré que 60 à 80% des infections à Campylobacter en Ecosse peuvent être attribuées à du poulet.

Il existe aussi une vidéo et des conseils, mais le recours à un thermomètre n’est hélas pas mentionné …

NB : La météo en France ne prête pas à faire du barbecue en ce moment et, même déjà depuis un temps certain, aurons-nous pour autant moins d’infections alimentaires à Campylobacter cet été ?