Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Rappel des lots de salades préparées pour cause de présence de Listeria monocytogenes en Belgique et au Luxembourg. Qu’en est-il en France ?

17
oct
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Listeria, Microbiologie, Rappel, Réglementation, Sécurité des aliments.

Sur le site Internet rappel de produit de l’AFSCA, on peut lire un communiqué de Dessaint du 17 octobre 2014 : Rappel des lots de salades préparées.

Problématique : présence de Listeria monocytogenes.
La société DESSAINT a mis en évidence la présence de Listeria monocytogenes dans des lots de salades.
Il s’agit des références portant les caractéristiques suivantes :
Marque commerciale : DESSAINT
dessaint_afsca Ces produits sont vendus chez Cora et Carrefour Market Groupe Mestdagh.
Il est donc recommandé aux personnes qui détiendraient l’un de ces produits de ne pas les consommer et de les détruire, ou de les rapporter dans leur point d’achat où ils leur seront remboursés.

Ces rappel en Belgique fait suite à une alerte notifiée par la France au RASFF le 16 octobre 2014, référence 2014.1416, pour la présence de Listeria monocytogenes (> 1500 ; < 240 ; < 40 ; < 10 ufc/g) dans des ‘salades réfrigérées’ de France ; Distribution France, Belgique, Luxembourg. Des lots de salades composées réfrigérées de cette entreprise avaient déjà été concernées par une contamination par Listeria avec un rappel en Belgique en date du 30 août 2014 et en France en date du 4 septembre 2014.

Par ailleurs, il y a aussi ce communiqué concernant un Nouveau rappel de salades préparées de la marque Dessaint, présence de Listeria au Luxembourg

Les autorités de sécurité alimentaire luxembourgeoises ont été informées qu’une gamme plus large de salades de la marque Dessaint est à nouveau concernée par un risque de présence de Listeria monocytogenes.
D’après nos informations, les produits incriminés ont été vendus au Luxembourg dans les magasins Cora et Cactus. Le retrait de ces produits a été lancé dans ces magasins et les clients ont été informés par des affiches dans les mêmes magasins.
Une partie des stocks a cependant été vendue au Luxembourg.

Pour l’instant pas de nouvelles de nos autorités ou des distributeurs en France au sujet d’un communiqué de rappel …

La contamination par Listeria est évitable

13
oct
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, HACCP, Hygiène, Listeria, Microbiologie, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments.

« La contamination par Listeria est évitable », source James Marsden dans Safety Zone du 13 octobre 2014.

contributor_11J’ai passé beaucoup de temps au cours de la dernière année à faire face aux conséquences des rappels liés à Listeria. Le problème de la contamination après transformation par Listeria monocytogenes a persisté dans tous les segments de l’industrie alimentaire, malgré les progrès qui ont été réalisés dans les technologies de maîtrise de Listeria. Les rappels de la FDA et de l’USDA aux Etats-Unis pour contamination par Listeria sont monnaie courante.

Dans tous les cas que j’ai vu, la contamination par Listeria aurait pu être évitée si des systèmes intégrés de maîtrise avaient été mis en place. Voici une liste des choses que chaque usine doit tenir compte dans le problème de la contamination par Listeria dans les aliments prêts à être consommés.

Supposons que la contamination par Listeria se produit tous les jours dans l’environnement de l’usine et dans vos matières premières.

  • Assurez-vous que vous disposez d’un CCP (étape de destruction) validé pour maîtriser la contamination par Listeria dans les matières premières. Pour de nombreux produits prêts à être consommés, c’est peut-être votre étape de cuisson ou de pasteurisation. Pour le produit, c’est probablement dans l’étape de lavage, qui comprend l’application d’un traitement antimicrobien efficace.
  • listeria1Après l’« étape de destruction », un grand soin doit être pris pour réduire ou éliminer la possibilité d’une contamination après transformation par l’environnement des produits prêts à être consommés. L’environnement doit être maîtrisé jusqu’à ce que le produit soit conditionné. Certaines zones peuvent exiger une attention particulière comme les collecteurs d’eaux usées, les unités de traitement d’air et bien sûr, toutes les surfaces en contact avec le produit alimentaire. Il existe des technologies qui maîtrisent efficacement tous les vecteurs de contamination par Listeria dans l’environnement de l’usine. Cherchez-les et utilisez-les.
  • Lorsque cela est possible, intégrer des inhibiteurs secondaires dans la formulation de vos produits. La contamination par Listeria peut se produire à des taux très faible, mais comme ce pathogène se développe à des températures de réfrigération, même un taux indétectable au moment du conditionnement peut devenir dangereusement élevé pendant l’entreposage réfrigéré. Les inhibiteurs secondaires préviennent la croissance de Listeria, ce qui rend beaucoup les produits moins susceptibles d’être impliqués dans des cas de contamination et des éclosions. En outre, de taux très faibles restent très faibles ou indétectables.
  • Dans certains cas, la pasteurisation après transformation peut être appliquée qui pratiquement élimine le risque de Listeria dans des conditionnements pour le consommateur. Par exemple, un nombre croissant de produits alimentaires est traité par des hautes pressions comme une étape de pasteurisation après transformation.
  • Mettez en place un programme robuste d’analyses de recherche de Listeria dans l’environnement de l’usine et le produit fini. Si vous trouvez Listeria, prenez des mesures immédiates pour éliminer la cause à la racine.
  • Effectuez régulièrement une revue du processus pour s’assurer que votre processus est conçu pour maîtriser Listeria. La plupart des problèmes catastrophiques liés à Listeria qui ont eu lieu au cours des dernières années auraient pu être évités, si les processus avaient eu un examen critique.

Je comprends que la maîtrise de Listeria dans l’environnement de transformation des aliments pose un challenge redoutable. Cependant, des technologies sont apparues qui permettent d’éliminer Listeria dans des environnements des des produits prêts à être consommés. Suivez ma liste, elle pourrait sauver votre entreprise d’un rappel ou d’une catastrophe de santé publique.

À propos du Dr. James L. Marsden. Jim est Regent’s Distinguished Professor en sécurité des aliments à l’Université de l’Etat du Kansas et le conseiller scientifique senior de la North American Meat Processors Association. Il est l’ancien président de l’American Meat Institute Foundation à Washington DC et lauréat de l’Université de l’Etat de l’Oklahoma.

Rappel de Mortadelle bio de chez Auchan pour cause de présence de Listeria monocytogenes

9
oct
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Listeria, Microbiologie, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Viande.

Z1_3375880644451Après le rappel de jambon Carrefour bio, voici qu’Auchan rapporte dans un communiqué du 8 octobre 2014 :

La société FUMAGALLI INDUSTRIA ALIMENTARI S.p.A, procède aujourd’hui (9 octobre 2014) au rappel du produit suivant suite à la mise en évidence de Listeria monocytogenes.
- Dénomination légale du produit : MORTADELLE BIO
- EAN : 8002469691500
- DLC : 16/10/2014
- N° LOT : 149259
- Vendu au rayon charcuterie LS
Le produit a été commercialisé au niveau national.
Il est demandé aux personnes qui détiendraient ces produits de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente où ils ont été achetés.

Comme tout est bon dans le cochon, quel sera le produit suivant ?

Rappel de jambon cuit Carrefour bio pour cause de présence de Listeria monocytogenes

8
oct
1 commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Listeria, Microbiologie, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Viande.

Carrefour communique sur le rappel de jambon cuit Carrefour bio

383655La Société « FUMAGALLI Industria Alimentari » procède le 08/10/14 au retrait de la vente de « Jambon cuit Supérieur Découenné Dégraissé issu de l’agriculture biologique » suite à la mise en évidence de la présence de : Listeria monocytogenes.
Il s’agit du lot portant les caractéristiques suivantes :
Nature du Produit : Jambon Cuit Supérieur Découenné Dégraissé issu de l’agriculture biologique
Marque : Carrefour BIO
Format : 4 tranches 100 g vendu au rayon traditionnel Charcuterie
n° de Lot : 149 259 DLC : 16/10/14
Certains de ces produits ont cependant été commercialisés avant la mesure de retrait.
Il est donc recommandé aux personnes qui détiendraient des produits appartenant au lot décrit ci-dessus de ne pas les consommer et de les détruire ou de les rapporter au point de vente.
Les personnes qui auraient consommé les produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation. Les femmes enceintes doivent être particulièrement attentives à ces symptômes, ainsi que les personnes immuno-déprimées et les personnes âgées. Ces symptôme peuvent évoquer une listériose, maladie qui peut-être grave et dont le délai d’incubation peut aller jusqu’à huit semaines.

Sur le site de l’entreprise on trouve un bla-bla usuel sur les produits bio alors que l’on ne demande que de satisfaire aux critères hygiène des procédés …

« Pour satisfaire un segment de marché en croissance constante, constitué de consommateurs qui demandent aussi la garantie de naturalité et le respect de l’environnement, depuis 2006 Fumagalli a ajouté à la production traditionnelle une ligne de produits biologiques conforme à la législation de protection qui réglemente les principes de l’agriculture biologique. »

  • Sélection rigoureuse des élevages.
  • Chaque animal vit et se nourrit dans des espaces plus larges : la qualité des chairs de l’animal dépend de son bien-être.
  • Les phases principales de la filière BIO, de l’abattage jusqu’au produit fini, se déroulent dans des structures appartenant à Fumagalli.
  • Toutes les phases de production sont directement gérées par l’entreprise, pour assurer des niveaux élevés de qualité des produits.
  • Les produits BIO, comme nos produits traditionnels, sont exempts de substances potentiellement allergisantes, de gluten, de lactose et de protéines du lait.
  • Toutes les charcuteries biologiques Fumagalli sont produites et certifiées suivant les normes CE les plus strictes.

L’entreprise peut-elle nous expliquer comment est arrivée cette contamination par Listeria monocytogenes ? Tranchage, conditionnement, environnement de fabrication ou les trois causes à la fois !

Une étude de l’OMS mesure le fardeau mondial de Listeria

3
oct
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Listeria, Microbiologie, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Shigella.

world-globe-406« Une étude de l’OMS mesure le fardeau mondial de Listeria ». Source James Andrews du 3 octobre 2014 dans Food Safety News.

En 2010, Listeria monocytogenes a été estimé infecter 23 150 personnes dans le monde. Il a tué 5 463 d’entre eux, soit 23,6%, selon une nouvelle étude menée par des chercheurs européens de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publiée dans The Lancet Infectious Diseases.

Les chercheurs disent qu’un effort urgent est nécessaire pour fournir des informations sur les infections à Listeria dans les pays en voie de développement, car les pays représentant 48 pour cent de la population mondiale ne pas signalent pas de cas de maladies à Listeria.

L’étude, « The Global Burden of Listeriosis: A Systematic Review and Meta-Analysis » (Le fardeau mondial de la listériose : une revue systématique et une méta-analyse) vise à être la première de son genre à estimer le nombre global de cas de maladies, les décès et l’espérance de vie corrigée par l’incapacité dus aux infections à Listeria.

Bien que pas aussi communs que les pathogènes d’origine alimentaire tels que Salmonella et E. coli, Listeria est l’une des bactéries les plus mortelles et les plus adaptables présent dans les aliments. Contrairement à ces pathogènes, Listeria peut se multiplier à des températures de réfrigération et dans des environnements à faible humidité.

Parmi ceux qui sont tombés malades par Listeria en 2010, 20,7 pour cent étaient des femmes enceintes. Les bactéries affectent les femmes enceintes à des taux disproportionnés et peuvent entraîner des complications graves pendant la grossesse, dont une mortinatalité et une fausse couche.

Parmi les femmes enceintes qui ont subi des infections à Listeria, 14,9 pour cent des infections a abouti à une mortalité infantile.

Les autres populations particulièrement sensibles aux infections à Listeria comprennent les personnes immunodéprimées, les personnes âgées et les enfants. Alors que les bactéries causent souvent des maladies gastro-intestinales mineures chez les adultes sains, elles peuvent conduire à une maladie grave et mortelle chez quiconque a un système immunitaire affaibli ou en développement.

listeria(26)La plupart des cas de Listeria sont constatés dans des pays à revenu élevé, tandis que de nombreux cas ne sont probablement pas rapportés dans les pays en voie de développement. En raison de son taux d’hospitalisation élevé aux États-Unis, Listeria est le troisième pathogène d’origine alimentaire le plus coûteux, derrière Clostridium botulinum (botulisme) et Vibrio vulnificus.

Les chercheurs ont découvert que Listeria a provoqué e plus fort fardeau sur la qualité de vie dans les régions d’Amérique latine. La région la moins touchée a été l’Europe de l’Est, qui s’étend de la Pologne à la Turquie. D’autres zones très affectées sont l’Asie du Sud-Est, l’Afrique, la Polynésie et l’Inde.

Les chercheurs notent que Listeria provoque beaucoup moins de décès dans le monde que Salmonella Typhi (216 500 Les décès annuels) ou les Salmonella non typhiques (155 000), mais il ne provoque un taux de mortalité beaucoup plus élevé.

Les efforts visant à quantifier la fardeau mondial de Listeria permettra que la listériose soit une maladie inscrite dans les exercices de priorisations internationales de l’OMS. Mais parce que près de la moitié de la population mondiale habite dans des pays où Listeria n’est pas rapporté, il y a encore une grande incertitude sur le fardeau exact que la bactérie pose dans le monde entier.

En 2011, du melon cantaloup contaminé par Listeria a infecté au moins 147 personnes aux États-Unis et a tué au moins 33 personnes, ce qui en fait l’une des plus meurtrières éclosions de maladies d’origine alimentaire dans l’histoire des États-Unis. Une éclosion de listériose au Danemark cette année a tué au moins 15 personnes et a rendu malades 38 personnes.

Les sources communes de Listeria aux États-Unis comprennent des viandes prêtes à être consommés au déjeuner, des hot-dogs, des pâtés à tartiner, des produits laitiers non pasteurisés, des poissons fumés et des graines germes crues.

© Food Safety News