Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Ronde des rappels 2014 : semaine 28

12
juil
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Listeria, Réglementation, Salmonella, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

Commencées avec « La ronde des rappels : semaine 49 » de 2009, les notifications des rappels cités ne prétendent pas à l’exhaustivité dans la mesure il n’est pas possible d’avoir accès à toutes les sources permettant d’identifier le rappel d’un produit. Les pays frontaliers de la France constituent une aide précieuse. Les informations recueillies sont issues du portail RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed ou Réseau d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux).

  • Référence RASFF 2014.0932, sibutramine et sildénafil, substances non autorisées, dans des compléments alimentaires des Pays-Bas; alerte notifiée par la France. Pas de distribution en france.
  • Référence RASFF 2014.0943, Listeria monocytogenes (< 10 ufc/g) dans du saumon fumé à froid de Pologne ; alerte notifiée par la France. Pas distribution en France.
  • Référence RASFF 2014.0938, intoxication alimentaire suspectée (Salmonella enteritidis) causée par des œufs d’Allemagne ; notification par la France. Distribution en France mais le produit n’est sans doute plus sur le marché.

Le tableau ci-dessous (à la date du 12 juillet 2014) de la liste des pathogènes identifiés dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux pour la semaine 28 de 2014 par les Etats membres.

sem28_path

Ronde des rappels 2014 : semaine 27

5
juil
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, E. coli, Environnement, Microbiologie, Rappel, Réglementation, Salmonella, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

Commencées avec « La ronde des rappels : semaine 49 » de 2009, les notifications des rappels cités ne prétendent pas à l’exhaustivité dans la mesure il n’est pas possible d’avoir accès à toutes les sources permettant d’identifier le rappel d’un produit. Les pays frontaliers de la France constituent une aide précieuse. Les informations recueillies sont issues du portail RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed ou Réseau d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux).

  • Référence RASFF 2014.0915, Salmonella Typhimurium dans des carcasses de poulets surgelées de France ; alerte notifiée par la France. Distribution Bulgarie, France, Guadeloupe, Italie, Japon, Pays-Bas, Nouvelle Calédonie, Portugal, Emirats Arabes Unis, République de Macédoine.
  • Référence RASFF 2014.0907, chlorate (0,2 mg/kg) substance non autorisée dans des in tomates de France ; notification par l’Allemagne. Distribution France, Allemagne. On lira sur ce sujet, Où l’on apprend qu’en France, il existe une contamination des denrées alimentaires par les ions perchlorate.
  • Référence RASFF 2014.0904, morceaux de métal dans des sardines à l’huile en boîte du Portugal ; notification par la France. Distribution restreinte en France.
  • Référence RASFF 2014.0903, mercure (1,4 µg/kg) dans de l’espadon congelé du Vietnam ; notification par la France. Distribution restreinte en France.
  • Référence RASFF 2014.0901, cadmium (1,44 mg/kg) dans des moules cuites congelées du Chili ; alerte notifiée par la Belgique. Distribution France, Belgique.
  • Référence RASFF 2014.0899, diméthoate (0,14 mg/kg) dans des mangues du Mexique ; alerte notifiée par l’Allemagne. Distribution France, Allemagne. Décidément le diméthoate semble très présent actuellement, chou-fleur, haricot vert, tomate, sont parmi les produits récents où ce pesticide a été détecté.
  • Référence RASFF 2014.0898, Escherichia coli entéropathogènes O26:H11, eae positif dans des fromages de chèvre de France ; alerte notifiée par la France. Distribution Belgique, France, Allemagne, Luxembourg. Voir ici.
  • Référence RASFF 2014.0893, taux trop élevé de fluor (750 mg/kg) dans de l’oxyde de magnésium de Chine via la France ; notification par la Belgique. Distribution Belgique.

Le tableau ci-dessous (à la date du 5 juillet 2014) de la liste des pathogènes identifiés dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux pour la semaine 27 de 2014 par les Etats membres.

sem27_path

Ronde des rappels 2014 : semaine 26

28
juin
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Curiosité, Environnement, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

Commencées avec « La ronde des rappels : semaine 49 » de 2009, les notifications des rappels cités ne prétendent pas à l’exhaustivité dans la mesure il n’est pas possible d’avoir accès à toutes les sources permettant d’identifier le rappel d’un produit. Les pays frontaliers de la France constituent une aide précieuse. Les informations recueillies sont issues du portail RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed ou Réseau d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux).

  • Référence RASFF 2014.0887, présence dans 25 g de Salmonella Kedougou dans des fromages au lait cru de France ; alerte notifiée par la France. Distribution Autriche, Belgique, Danemark, France, Allemagne, Nouvelle Calédonie, Portugal, Espagne, Suisse.
  • Référence RASFF 2014.0885, diméthoate (0,33 ; 0,37 mg/kg) dans des choux-fleurs de Belgique ; alerte notifiée par la Belgique. Distribution France et Belgique.
  • Référence RASFF 2014.0883, nitrofuranes (métabolites) de la furazolidone (AOZ) (29 -> 41 µg/kg) dans du veau des Pays-Bas; alerte notifiée par les Pays-Bas. Distribution France, Belgique, Allemagne, Italie, Pays-Bas.
  • Référence RASFF 2014.0873, Taux élevé d’iode (276 mg/kg) dans des algues séchées de Corée du Sud ; alerte notifiée par l’Allemagne ; distribution Danemark, France, Allemagne, Luxembourg, Suisse.
  • Référence RASFF 2014.0869, toxines DSP ou Diarrhoeic Shellfish Poisoning (208 µg/kg) dans des couteaux (Ensis spp.) du Royaume-Uni ; notification par la Grande-Bretagne. Distribution France, Pays-Bas, Espagne, Royaume-Uni.
  • Référence RASFF 2014.0856, éthéphon (2,3 mg/kg) dans des tomates cerise de France ; alerte notifiée par la Belgique. Distribution en Belgique.

Le tableau ci-dessous de la liste des pathogènes identifiés dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux pour la semaine 26 de 2014 par les Etats membres a été perturbé par un incident technique sur le site du RASFF.

sem26_path

Ronde des rappels 2014 : semaine 25

21
juin
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Hygiène, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

Commencées avec « La ronde des rappels : semaine 49 » de 2009, les notifications des rappels cités ne prétendent pas à l’exhaustivité dans la mesure il n’est pas possible d’avoir accès à toutes les sources permettant d’identifier le rappel d’un produit. Les pays frontaliers de la France constituent une aide précieuse. Les informations recueillies sont issues du portail RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed ou Réseau d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux).

  • Référence RASFF 2014.0853, Bacillus cereus (1,4.105 ufc/g) dans de la poudre de gingembre d’Inde via le Royaume-Uni ; alerte notifiée par la France. Pas de distribution en France, Italie et Royaume-Uni de la part du pays qui a notifié. Date du prélèvement le 3 juin, résultat le 20 juin, délai trop long !
  • Référence RASFF 2014.0852, diméthoate (0,39 mg/kg) dans des haricots verts du Maroc ; alerte notifiée par le Luxembourg. Distribution France, Allemagne, Luxembourg.
  • Référence RASFF 2014.0848, Listeria monocytogenes (entre 1 100 and 12 000 ufc/g) dans des milkshakes produits avec du lait stérilisé  de France, avec des matières premières de Belgique ; alerte notifiée par la France. Distribution restreinte dans le pays qui a fait la notification. Date du prélèvement le 5 juin, résultat le 20 juin, délai trop long !
  • Référence RASFF 2014.0847, aflatoxines (B1 = 92 µg/kg) dans de l’arachide sans coque de Madagascar ; alerte notifiée par la Belgique. Distribution Belgique, République Tchèque, Danemark,  France, Allemagne, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Portugal, Roumanie, Suisse, Royaume-Uni.
  • Référence RASFF 2014.0835, Listeria monocytogenes (> 6000 ufc/g) dans du fromage au lait cru à pâte molle de France ; alerte notifiée par l’Allemagne. Pas de distribution en Allemagne. Date du prélèvement le 11 juin, date de la notification le 19 juin, délai anormalement long !
  • Référence RASFF 2014.0821Salmonella spp. (présence dans 1 prélèvement sur 5 dans 25g) de poivre noir des Pays-Bas ; alerte notifiée par les Pays-Bas. Distribution France, Belgqiue, Pays-Bas
  • Référence RASFF 2014.0829, cadmium (1,5 mg/kg) dans des moules congelées  du Chili ; alerte notifiée par la Belgique. Distribution Belgique et France.

Sur le tableau ci-dessous, liste des pathogènes identifiés dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux durant la semaine 25 de 2014 par les Etats membres. Le tableau est un peu décousu mais cela est dû au changement de la configuration du site Internet du RASFF, cela étant, les pathogènes, cette semaine se portent bien, merci pour eux.

sem25_path

Le bilan 2013 du RASFF, la notification des rappels et l’information des consommateurs

16
juin
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Hygiène, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, TIAC, Union Européenne.

rasffUn communiqué de la commission européenne du 13 juin rapporte au sujet de la « Sécurité des denrées alimentaires: 35 ans au service de la protection de la santé humaine et animale ».

Sur le sujet, on pourra lire un avis différent de celui de la Commission européenne dans Bilan préliminaire 2013 du RASFF : Toujours pas d’améliorations en vue !

Le bilan définitif du RASFF 2013 très peu différent du bilan préliminaire vient de paraître mais aussi dans sa grande mansuétude, la Commission européenne s’intéresse aux consommateurs et annonce la création d’un portail des consommateurs !

Plus que jamais, l’Europe est tributaire de son système d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux (RASFF) pour garantir que les denrées alimentaires que nous consommons répondent aux normes de sécurité les plus élevées au monde. Le rapport de 2013 sur le RASFF montre que ce système, en plus de concourir à la sécurité des denrées alimentaires (ce qui est sa principale fonction), joue un rôle essentiel dans l’établissement de l’origine des produits et leur retrait du marché lorsque des fraudes sont constatées.
Le commissaire européen à la santé, M. Tonio Borg, a déclaré à ce propos: « Le RASFF rend possible l’échange, dans un délai très court, d’informations ayant pour but la protection des consommateurs européens; en ce sens, il est un outil indispensable pour faire face aux risques liés à la sécurité des denrées alimentaires en Europe. Ce système a donné toute sa mesure à l’occasion du scandale de la viande de cheval, en permettant l’identification de la source des denrées alimentaires frelatées et leur retrait du marché. » Et de conclure : « Aujourd’hui, un outil en ligne innovant – le « portail des consommateurs » du RASFF – nous permet d’être encore plus proches des consommateurs européens, en diffusant à leur intention des informations sur les notifications de rappel de produits et les avertissements publics émis par les autorités sanitaires ou les opérateurs économiques de tous les pays de l’Union européenne. »

Alors là, il rêve éveillé notre ami commissaire européen qui est, comme chacun le sait, sur le départ ! Le portail des consommateurs, comme il l’appelle, n’existe qu’en langue anglaise et ne permet pas de connaître les rappels dans notre pays, tout juste sait-on qu’il y a eu quelques rappels dans le cadre du RASFF notifiés ou non par la France … Bien entendu, de tout cela on ne sait pratiquement rien en France car, comme déjà dit, à plusieurs reprises, nos autorités ne nous informent pas sur les rappels des aliments en France, qu’on se le dise !

Que dit à ce sujet le portail des consommateurs, « RASFF – information des consommateurs » :

Lancé en juin 2014, le portail RASFF consommateurs est un outil Internet convivial pour les consommateurs afin de fournir les dernières informations sur les avis de rappel d’aliments. Il comprend également des avertissements de santé publique émis par les autorités de la sécurité sanitaire des aliments et les entreprises alimentaires. En utilisant cet outil gratuit, les consommateurs européens seront capables d’identifier les aliments qui ont été signalé dans le système leur permettant de faire des choix plus éclairés.

langueEt bien tout ce qui vient d’être dit n’est pas exact !

Ainsi, si l’on va sur portail réservé aux consommateurs et que l’on clique sur le drapeau français, on a une sélection de notification au RASFF qui ne diront strictement rien au consommateur lambda, d’autant que cela n’est pas relayé au niveau national, opacité, opacité quand tu nous tiens !

Quant à imaginer que les industriels alimentaires informent les consommateurs au sujet des rappels, cela n’existe pratiquement pas …

Le rapport(45 pages –aa) publié ce jour porte sur l’année 2013, durant laquelle 3 205 notifications initiales ont été transmises en tout via le RASFF, dont 596 notifications d’alerte, 442 notifications d’information nécessitant un suivi, 705 notifications d’information ne nécessitant pas de suivi et 1 462 notifications de refus aux frontières. Ces notifications initiales ont donné lieu à 5 158 notifications complémentaires (soit, en moyenne, 1,6 par notification initiale). Les notifications complémentaires peuvent aboutir à une variété de mesures, parmi lesquelles le rappel, le retrait, la saisie ou la destruction des produits alimentaires. Globalement, le nombre de notifications transmises via le RASFF en 2013 a diminué de 9 % par rapport à 2012.

Mais les alertes notifiées au RASFF ont augmenté de 11,2 % en 2013 par rapport à 2013 …

Parmi les principaux problèmes signalés, l’on citera l’apparition de foyers de toxi-infection alimentaire dus à la contamination de fraises et de mélanges de fruits rouges par le virus de l’hépatite A, les effets indésirables de compléments alimentaires contenant des ingrédients potentiellement dangereux, la contamination de viandes par des E. coli producteurs de shigatoxines (STEC) et la présence de résidus de pesticides sur des produits végétaux.

Notons que les consommateurs français ne sont pas informés des principaux problèmes signalés, mais en cas d’erreur, je veux bien lire …

Sur les 3 205 notifications initiales transmises par l’intermédiaire du RASFF en 2013, une vaste majorité (soit 2 710, ou 84,6 %) a porté sur des denrées alimentaires, 272 (8,5 %) sur des aliments pour animaux et 223 (6,9 %) sur des matériaux destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires.

Mise à jour du 18 juin 2014. On lira avec intérêt l’article de l’association de consommateurs, CLCV, À quoi sert le portail consommateurs du RASFF ? On se le demande …