Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


Ronde des rappels 2014 : semaine 33

18
août
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, E. coli, Environnement, Microbiologie, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

Commencées avec « La ronde des rappels : semaine 49 » de 2009, les notifications des rappels cités ne prétendent pas à l’exhaustivité dans la mesure il n’est pas possible d’avoir accès à toutes les sources permettant d’identifier le rappel d’un produit. Les pays frontaliers de la France constituent une aide précieuse. Les informations recueillies sont issues du portail RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed ou Réseau d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux).

  • Référence RASFF 2014.1145, Escherichia coli producteurs de shigatoxines (O26:H11 stx+, eae+) dans des fromages au lait cru de chèvre de France ; alerte notifiée par la France. Distribution Belgique, France, Allemagne, Suisse.
  • Référence RASFF 2014.1141, Salmonella spp. dans du chorizo d’Espagne ; alerte notifiée par la France. Distribution France et Luxembourg. Date du prélèvement, 4 août 2014 et date du résultat, 14 août 2014. Retard inacceptable pour une analyse qui prend deux jours …
  • Référence RASFF 2014.1130, Escherichia coli producteurs de shigatoxines (stx1) dans du roquefort fait à partir de lait cru de brebis de France ; alerte notifiée par l’Allemagne. Pas de distribution dans le pays qui a fait la notification.

Pas de tableau cette semaine des pathogènes identifiés dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux pour la semaine 32 de 2014 par les Etats membres. Retour à la normale, dès qu’une connexion fiable sera disponible.

Ronde des rappels 2014 : semaine 32

9
août
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, E. coli, Environnement, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

Commencées avec « La ronde des rappels : semaine 49 » de 2009, les notifications des rappels cités ne prétendent pas à l’exhaustivité dans la mesure il n’est pas possible d’avoir accès à toutes les sources permettant d’identifier le rappel d’un produit. Les pays frontaliers de la France constituent une aide précieuse. Les informations recueillies sont issues du portail RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed ou Réseau d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux).

  • Référence RASFF 2014.1118, résidus au-dessus de la LMR pour l’oxytétracycline (1450 ; 968 mg/kg) dans de la viande congelée de bœuf de Pologne ; alerte notifiée par la Pologne. Distribution Croatie, France, Grèce, Hongrie, Lituanie, Malte, Pologne, Roumanie, Slovénie, Suède, Royaume-Uni, République de Macédoine.
  • Référence RASFF 2014.1114, Escherichia coli producteurs de shigatoxines (O26:H11 eae+ stx+) dans du fromage de chèvre fait avec du lait cru de France ; alerte notifiée par la France. Distribution France et Belgique. A noter date du prélèvement le 6 août et date du résultat, le 8 août. Comme quoi quand on veut, on peut faire court !
  • Référence RASFF 2014.1106, imazalil (6,3 mg/kg) dans des citrons d’Argentine ; notification par la France. Distribution restreinte au pays qui a notifié.
  • Référence RASFF 2014.1101, dioxines (1,3 ng/kg) dans des acides gras hydrogénés d’huile de palme d’Espagne ; alerte notifiée par la France. Pas de distribution au pays qui a lait la notification.
  • Référence RASFF 2014.1097, aflatoxines (B1 = 261; Totales = 282 µg/kg) dans des pistaches crues d’Iran, via l’Allemagne ; alerte notifiée par l’Italie. Distribution Autriche, France, Hong Kong, Italie, Suisse.
  • Référence RASFF 2014.1092, dioxines (1,166 pg WHO TEQ/g) dans de l’huile de palme déshydrogénée d’Espagne ; alerte notifiée par la France. Pas de distribution dans le pays qui a notifié. A noter, date de prélèvement était le 3 juin et le résultat le 4 août …

Pas de tableau cette semaine des pathogènes identifiés dans les denrées alimentaires et les aliments pour animaux pour la semaine 32 de 2014 par les Etats membres. Retour à la normale, dès qu’une connexion fiable sera disponible.

Le rappel d’aliments, le RASFF et la coopération entre les différents Etats membres

7
août
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Rappel, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

RASFF-LogoNormalement, il y a une coopération entre les différents Etats membres au niveau du RASFF … et voici un exemple de coopération parmi d’autres …

Le 28 juillet 2014, le site du ministère de l’agriculture annonce que « La Société L’Etoile du Vercors procède au retrait de la vente des produits suivants : Saint-Marcellin IGP, Saint-Félicien, Séchon de vache, Tommes du Dauphiné ».

Il s’agissait d’une alerte notifiée au RASFF le 27 juillet 2014, Référence 2014.1037, Escherichia coli producteurs de shigatoxines (O26 H11,eae+, stx1+) dans du fromage de vache au lait cru de France ; alerte notifiée par la France. Distribution au Canada, Croatie, France, Allemagne, Luxembourg et Royaume-Uni. Voir le communiqué de rappel en France.

Quelques temps après, la liste des pays concernés est devenue : Belgique, Canada, Croatie, République Tchèque, Danemark, France, Allemagne, Hongrie, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Suisse et Royaume-Uni.

La France annonce le rappel le 8 août 2014 de fromages de chèvre frais « Tentation chèvre » de la la société L’Etoile du Vercors en raison de la présence Escherichia coli O26:H11

En Allemagne, les autorités signalent le 5 août 2014 le rappel de Saint-Marcellin et Saint-Félicien.

La Food Safety Authority of Ireland annonce le 7 août 2014 le rappel de Saint-Marcellin, Saint-Félicien, Séchon de vache, Tommes du Dauphiné.

Cas particulier de la Belgique, la liste s’allonge …

  • 12 juillet 2014, crottins de Chavignol pour E. coli O26:H11
  • 1er août 2014. Communiqué de Cora & Match. Rappel des fromages St Félicien et St Marcellin de la marque Patrimoine Gourmand. Problématique : présence d’Escherichia coli O26:H11.
  • 8 août 2014. Communiqué de Delhaize. Rappel du fromage de chèvre frais « Tentation chèvre ». Problématique : présence d’Escherichia coli O26/H11.
  • 8 août 2014. Communiqué de l’AFSCA. Rappel du fromage au lait cru de vache : St Félicien, St Marcellin, Tommes du Dauphiné et Séchon. Problématique : présence d’Escherichia coli O26:H11.

Sans surprise, la Chine et l’Inde en tête du tableau des contrevenants en matière de sécurité des aliments. La France est dans le top 10 !

6
août
1 commentaire
Classé dans Contamination, Curiosité, Santé, Sécurité des aliments, Union Européenne.

infographie_food_sentryIl y a des classements dont on se passerait bien …

Food Production Daily rapporte dans un article de Jenni Spinner du 5 août 2014 qu’au « Tableau des mauvais élèves : l’Inde et la Chine sont les pires contrevenants en matière de sécurité des aliments du monde ».

Un aperçu du nombre de contrevenants en matière de sécurité alimentaire dans le monde entier montre que l’Inde et la Chine sont les pays avec le plus grand nombre d’infractions.

Selon les données de Food Sentry, les pays qui ont été les dix principales sources de produits non conformes en 2013 étaient (par ordre de fréquence) : Inde, Chine, Mexique, France, Etats-Unis, Vietnam, Brésil, République dominicaine, Turquie et Espagne.

Indépendamment de cette étude, le bilan 2013 du RASFF avait noté parmi le top 10 des pays ayant pour origine une notification au RASFF, très loin devant la Chine, l’Inde, et la Turquie suivis du Brésil, Espagne, Pologne, France, Italie, Pays-Bas, Etats-Unis.

Visiblement dans chaque étude, on retrouve globalement les mêmes pays dans le top 10 …

NB : Infographie de Food Sentry. La source originale de l’information de l’article de Jenni Spinner peut être retrouvée ici.

Il va être question de tomates cerise du Maroc et de l’absence d’information des consommateurs

4
août
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, Environnement, Non classé, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments, TIAC, Union Européenne.

Il va être question de tomates cerise et plus particulièrement de tomates cerise du Maroc. Le blog en avait parlé dans Les tomates cerise du Maroc et les alertes notifiées au RASFF, mythe ou réalité ? et  UE : fausse alerte aux tomates-cerise marocaines ?

L’Anses publie le 4 août 2014 une « Note d’appui scientifique et technique de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail relatif aux intoxications liées à la consommation de tomates cerise en provenance du Maroc », datée du 4 juillet 2014

imgres-1Je sens que nous allons apprendre des choses …

Dès la première phrase, on apprend que « L’Anses a été saisie le 6 mai 2014 par la Direction Générale de la Santé pour la réalisation de l’appui scientifique et technique suivant : intoxications liées à la consommation de tomates cerise en provenance du Maroc. »

Je n’ai pas l’impression que les consommateurs ont été informés par les canaux habituels de la part de nos autorités, aucun signalement, l’Anses aurait pu d’ailleurs en faire la remarque, mais bon passons, car on a plutôt l’impression ici que l’Anses pallie l’InVS …

Que s’est-il passé ?

Depuis le 10 avril 2014, 16 cas d’intoxications liées à la consommation de tomates cerise en provenance du Maroc ont été signalés. Suite à une recherche rétrospective de cas réalisée par le réseau de CAP-TV, depuis le 1er janvier 2014,ce sont 26 cas d’intoxications reliés à l’ingestion de tomates qui ont été signalés dans plusieurs régions de France (notamment Rhône-Alpes, Nord-Pas-de-Calais, Bretagne, Lorraine, Ile-de-France). Tous les cas ont consommé des tomates cerise en provenance du Maroc. Ces tomates sont distribuées par plusieurs enseignes au niveau national.
Les symptômes décrits par les consommateurs sont de type digestif (vomissements, crampes abdominales, irritation de la gorge) et surviennent très rapidement après la consommation des tomates (5 à 30 minutes dans la plupart des cas). Ils sont de courte durée et sans gravité. La survenue de ces symptômes est associée à la sensation d’un goût désagréable et amer.

Des analyses ont été effectuées, mais d’autres sont toujours en cours … Ce que l’on sait, selon l’Anses, « la recherche bibliographique ne permet pas d’identifier l’agent en cause mais uniquement d’orienter les recherches vers plusieurs groupes de substances chimiques :

- les fluides frigorigènes,
- les pesticides,
- les glycoalcaloïdes naturellement présents dans le fruit.

Bon comme dirait l’autre, nous voilà désormais informés, mais après coup !

Pour information, notons que l’alerte notifiée au RASFF (référence 2014.0681) par la France a eu lieu le 16 mai 2014 … et l’Anses nous dit que la direction générale de la santé a fait une demande à l’Anses le 6 mai 2014 … c’est beau le partage d’informations entre les différents Etats membres. Décidément, on vit une époque formidable !