Visiter Processalimentaire.com
Contacter le magazine
S'abonner en ligne | S'inscrire à l'e-news


McDonald’s au Vietnam, une bonne nouvelle ?

18
mar
1 commentaire
Classé dans Curiosité, Environnement, Santé, Sécurité des aliments.

DSCN8460Il était en travaux lorsque je suis passé par Saigon fin janvier-début février mais désormais, le 8 février 2014, McDonald’s, l'un des plus grands modèles de l'américanisme, a ouvert son premier restaurant au Vietnam, Ho Chi Minh-Ville (ex Saigon). Basé à Saigon, Neil Massey a photographié le spectacle de 7 heures du matin à 21 heures le jour d'ouverture et a dit qu'il n'avait jamais été témoin de quelque chose comme ça. Les festivités comprenaient de la musique tonitruante techno et des milliers de clients attendant pendant plus de deux heures avec une température de 32°C pour obtenir leur dose du célèbre fast-food.

Selon Massey, « Pour la plupart des jeunes vietnamiens, la chance de travailler dans une entreprise internationale comme McDonald’s est la grosse affaire. Pour les clients, c'est une aspiration qui les conduit versle fast-food. Le salaire moyen au Vietnam est d'environ 150 dollars (108 euros) par mois, un Big Mac coûte de 2,82 dollars (2 euros) et un repas coûte 3,99 dollars (2,87 euros). Ainsi, pour de nombreux Vietnamiens, c'est un régal pour amener la famille à un endroit comme ça. L'année dernière, le Vietnam a assoupli ses restrictions de placement, et depuis lors, il a vu de grandes marques comme Burger King et Starbucks venir au Vietnam. Starbucks avait une grosse affaire sur lors de son week-end d'ouverture, mais rien à comparer de cela. »

Quelques photos ci-dessous issues du reportage de Massey, où l’on notera que les couleurs du socialisme du Vietnam sont les même que celles de McDonald’s, à moins que cela ne soit l’inverse …

massey_pics

NB : Photo en haut à gauche, un fast food Vietnamien très bon marché !

Manipulation et pratique de la cuisson de la viande de bœuf hachée dans des restaurants dans huit États des Etats-Unis

2
déc
Aucun commentaire
Classé dans Contamination, Contamination croisée, Curiosité, E. coli, Environnement, Hygiène, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments.

rare_hamburgerRésumé.

Manger dans un restaurant avec un service à table a été impliqué comme étant un facteur de risque pour Escherichia coli O157:H7. Pour explorer cette association, et en apprendre davantage sur la prévalence des pratiques à risques liées à la préparation de viande hachée dans les restaurants, le Environmental Health Specialists Network (EHS-Net) a évalué les règles et les pratiques de manipulation de la viande hachée dans des restaurants de Californie, du Colorado, du Connecticut, de Géorgie, du Minnesota, de New York, de l’Oregon et du Tennessee. Les restaurants retenus préparaient et servaient des hamburgers. Les spécialistes du EHS-Net ont interviewé un employé du restaurant ayant une autorité dans la cuisine (défini ci-après comme étant le manager) à l'aide d'un questionnaire standard sur les règles de sécurité des aliments, les règles concernant la préparation des hamburgers et l'utilisation de la viande de bœuf hachée irradiée. Les interviews ont été suivies par des observations sur la préparation de la viande hachée. Les données de 385 restaurants ont été analysées : 67% des restaurants sont des restaurants indépendants et 33 % étaient des restaurants appartenant à une chaîne ; 75% des restaurants servaient assis, 19% avaient un service rapide ou étaient des fast-food et 6% étaient des cafétéria ou des restaurants avec buffets. Quatre-vingt-un pour cent des restaurants ont rapporté déterminer le niveau de cuisson des hamburgers par une ou plusieurs mesures subjectives, et 49% ont déclaré qu'ils ne mesuraient pas la température de la cuisson finale d’un hamburger. Au moins deux pratiques à risque de manipulation de la viande hachée ont été observées dans 53% des restaurants. Seuls 1% des restaurants ont déclaré avoir acheté de la viande de bœuf hachée irradiée, et 29 % ne connaissaient pas la viande de bœuf hachée irradiée. Des différences dans les règles et les pratiques de manipulation à risque de la viande de bœuf hachée ont été relevées par type de restaurant (propriété indépendante versus chaîne) et le type de modèle de service alimentaire (assis versus service rapide ou fast food). Cette étude a révélé l'omniprésence des règles et des pratiques à risque de manipulation de la viande hachée dans les restaurants et la nécessité de campagnes de sensibilisation ciblant les employés et les managers de l’alimentaire. Ces résultats soulignent l'importance de poursuivre les efforts visant à réduire la prévalence de E. coli O157:H7 dans la viande de bœuf hachée.

Source Bogard, April K.; Fuller, Candace C.; Radke, Vincent; Selman, Carol A.; Smith, Kirk E. Ground Beef Handling and Cooking Practices in Restaurants in Eight States. Journal of Food Protection®, Number 12, January 2013, pp. 2004-2184, pp. 2132-2140(9). Cet article est disponible gratuitement et intégralement.

NB : Cet article est à lire avec Préparation et cuisson du poulet et transfert de contamination dans des restaurants aux Etats-Unis

De l’obésité chez les très jeunes enfants en Irlande

18
oct
Aucun commentaire
Classé dans Curiosité, Environnement, Nutrition, Réglementation, Santé, Sécurité des aliments.

J'en avais déjà parlé dans Qui est responsable de ce que nous mangeons ? et j'avais signaler que selon la ministre de la santé, le nombre d'enfants de trois ans obèses en Irlande est effrayant.

Eh bien, en Irlande, il semble bien se passer de drôles de choses. L’Independent d’Irlande du 18 octobre rapporte que « le repas de maman pour son bébé serait mélangé avec des produits de chez McDonald’s. »

imagesDes parents mélangent des aliments achetés chez McDonald’s dans les aliments pour nourrissons et nourrissent des petits enfants avec des portions énormes de nourriture.

Le lancement la semaine prochaine d’une nouvelle campagne d'envergure pour lutter contre l'obésité infantile a mis en évidence les mauvais choix qui sont faits, dit Orlaith Blaney, directrice générale de l'agence de publicité McCann Blue. (..)

« Nous avons interrogé des mères dans le centre de Dublin qui vont chez McDonald’s pour avoir des aliments qu’elles mélangent et qui les donnent à leur jeune enfant », » a-t-elle déclaré à la conférence organisée par la FSAI.

Pendant ce temps, Le petit-déjeuner d’un petit garçon de quatre ans en Irlande du Nord était trois bols de cheerios, deux yaourts, une banane, une pomme et trois tranches de pain grillé.

« Ce sont vraiment de graves problèmes qui se passent. C'est l’extrémité de ce cauchemar, mais il existe toutes sortes de variations entre les deux », a déclaré Madame Blaney.

Des recherches ont montré que deux consommateurs irlandais sur trois disent que les parents étaient en grande partie responsables de l'obésité, avec 38% critiquant l'industrie de la restauration rapide et les autres boissons gazeuses sucrées et les fabricants de produits sucrés.

Madame Blaney a dit que publicité a également joué un rôle car les enfants ont vu 5 000 pubs dans l’année et le bilan est de rendre les aliments délicieux et de stimuler les ventes.

Les nouvelles restrictions sur la publicité pour enfants pourraient aider, mais l'industrie alimentaire, le gouvernement et la société, tous ont leur rôle à jouer, a-t-elle ajouté.

McDonald’s et Burger King s’écarteraient des lignes directrices sur la publicité pour enfants aux Etats-Unis

5
sept
Aucun commentaire
Classé dans Curiosité, Nutrition, Santé.

McDonald’s, Burger King s'écarteraient des lignes directrices sur la publicité pour enfants. Les publicités télévisées des géants des fast food destinées aux enfants de 2 à 11 ans ne seraient pas conformes aux lignes directrices volontaires publiées sous l’égide du Better Business Bureau (BBB) durant une période d'un an, selon une étude publiée dans la revue PLOS ONE.

boy and vegetablesDes chercheurs ont examiné les publicités télévisées apparaissant sur le câble et les télés américaines concernant les 25 top fast-food du 1er juillet 2009 au 30 juin 2010. Au cours de cette période d'un an, les deux géants mondiaux ont placés 99% des annonces publicitaires : McDonald’s (44 062 annonces) et Burger King (37 210 annonces).  McDonald’s a ciblé 40% de ses publicités sur de jeunes enfants comparativement à 21% pour Burger King. En conséquence, McDonald’s a  placé plus des deux tiers de toutes les publicités pour fast food chez les enfants. Soixante-dix- neuf pour cent des annonces publicitaires sont apparues sur quatre réseaux câblés, Cartoon Network, Nickelodeon, Disney XD et Nicktoons.

Par rapport aux annonces publicitaires ciblant des adultes, les annonces pour enfants mettaient en vedette des personnages de dessins animés, des jouets, et des références de films. Les publicités pour enfants ont aussi inclus des indices plus visuels que les annonces pour adultes afin de renforcer la capacité d'un enfant à reconnaître le logo de un restaurant, les symboles, l'emballage, et même la vitrine extérieure.

« Les tactiques des marques sont largement utilisées dans la publicité en restauration rapide destinée aux enfants », a déclaré Jim Sargent, co-directeur du Cancer Control Program au Hitchcock Norris Cotton Cancer Center à Dartmouth. « Les annonceurs utilisent des images de jouets en prime, de la musique et des personnages de films associés à leurs produits avec enthousiasme, énergie et plaisir. Ils mettent l'accent sur la reconnaissance de la marque, l'emballage, et le restaurant, avec peu d'accent sur les produits alimentaires qui y sont vendus. Cette forte dose de marque sert à aider un enfant à reconnaître la devanture d'une chaîne de restauration rapide de la banquette arrière d’une voiture et à harceler ses parents pour qu’ils s'arrêtent pour un repas qui offre les derniers super-héros. »

Bien que la Food and Drug Administration et la Commission fédérale du commerce jouent un rôle important de régulation dans l'étiquetage des aliments et leur commercialisation, le Better Business Bureau utilise un système d'autoréglementation. Deux programmes différents offrent des directives pour faire que la publicité destinée aux enfants soit axé sur les aliments et non pas les jouets, et plus spécifiquement, sur les aliments ayant une valeur nutritives.

Compte tenu du pourcentage de jouets en prime et de dérivés de films dans les éléments visuels et sonores des annonces, l'équipe de recherche a conclu que les entreprises étudiées n'ont pas donné suite à leurs promesses d'autorégulation au cours de la période d'étude.

Ouverture du 40000e Subway dans le monde !

2
sept
3 commentaires
Classé dans Curiosité, Nutrition, Santé.

Subway  annonce l’ouverture de son 40 000e  restaurant. La chaîne de service rapide de sandwiches a annoncé lundi avoir ouvert son 40 000e  emplacement dans le monde dans une station d'essence à Ipswich, en Angleterre.

subway_churchLa plus grande chaîne de restaurants à service rapide au monde a ouvert 1 761 nouveaux sites depuis le début de l'année 2013 seulement. Parmi les plus grandes chaînes de restaurants, le plus proche est à de plus de 5500 lieux de restauration derrière Subway. Les trois chaînes suivantes sont entre 21 000 et 33 000 lieux de restauration derrière Subway, a indiqué la compagnie dans un communiqué.

Subway a ouvert sa première boutique le 28 août 1965 à Bridgeport, dans le Connecticut.

Trevor Haynes, responsable du développement de Suway au Royaume-Uni en Irlande, a dit qu'il y a de « faibles coûts de démarrage, une flexibilité souplesse et une simple, empreinte qui rend Subway si attrayant pour les entrepreneurs qui recherchent notre marque comme moyen pour atteindre leur but de posséder et d'exploiter leur propre entreprise. »

L'emplacement du restaurant met en évidence la flexibilité de la marque Subway®. Il y a plus de 9 000 emplacements non traditionnels à travers le monde, dont la moitié environ sont dans des stations d'essence. Subway a ouvert des boutiques dans les hôpitaux, les clubs de santé, les cinémas et les gares. Les autres lieux non traditionnels comprennent des restaurants sur un bateau allemand, dans une concession automobile en Californie et même dans une église à Buffalo, Etat de New-York.

Source Meatingplace du 2 septembre 2013.